Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Du shopping avec un gamin, ou l'enfer sur terre [Aaron Arkving]

 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 4 Jan - 11:42
Il m'avait expliqué comment se passerait les courses et donc pourquoi il se permettait de sortir ses canidés. J'avais simplement fait une moue légèrement dubitative mais n'avait rien dit. Il m'expliqua ensuite pour le loup. Comme je n'avais pas spécialement fait attention, c'était probable. Je haussais les épaules et après avoir enfilé des chaussures, je le suivis pour monter dans la voiture indiquée. J'avais droit à être à l'avant, tandis que les chiens montaient à l'arrière. M'installant et mettant ma ceinture, j'attendis un peu, passant ce petit instant à me curer les ongles. J'avais des résidus de farines qui s'y étaient glissés....

Une fois en route, Aaron m'annonça qu'il me payerait un téléphone. Je quittais la route des yeux pour le dévisager. Quoi ? Comment ? Il était sérieux ? Il me dit la raison de son choix. Cela me parut logique, c'était surtout dans un but pratique.

Arrivé à destination, je suivis le guide qui promenait en même temps ses chiens. Il les attacha à l'extérieur de la boutique et on entra. L'homme me donna un budget à respecter et me dit de ne pas mettre trop longtemps. Je m'étais déjà écarté de lui pour observer la marchandise, lui faisant un vague signe de la main pour dire que j'avais compris. Je passais d'un téléphone à l'autre, rejetant immédiatement ceux trop cher. Trouvant celui qui me convenait – simple et noir, démodé d'à peine deux saisons – je fis signe au vendeur que j'avais fait mon choix. Il partit chercher le modèle dans l'arrière boutique et revint vers le comptoir. Je lui mentionnais aussi qu'il me fallait un nouveau numéro. Tandis qu'Aaron réglait et que le commerçant activait le téléphone, je patientais presque sagement. En réalité, ça me gênait fortement d'être ainsi entretenu par quelqu'un qui était comme un étranger. Non, rectification : qui était un étranger ! Et qui m'avait menacé de surcroît.

Après cela, mon nouveau bien récupéré, on quitta la boutique pour se diriger vers le nécessaire d'hygiène de base. Je laissais Aaron s'occuper de ses bêtes, et entrait dans le magasin. Panier en main, je déambulais dans les rayons, prenant brosse à dents, peigne, dentifrice, gel douche, déodorant et autres ustensiles indispensables. J'envoyais ensuite un message à Aaron pour lui dire que j'étais à la caisse.

-On va devoir faire ce cirque à chaque fois ?

Oui, autant le dire, le faire venir à chaque fois allait me gonfler. Là, ça allait, mais par la suite... Je n'étais pas la patience même.

-Oh, d'ailleurs, tu n'as plus peur que je me sauve ? T'étais très tactile hier, alors maintenant, plus du tout.

J'avais un demi sourire sur les lèvres. J'avoue que la question m'amusait.
avatar
Messages : 81

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Jan - 15:25

Aaron Arkving

Nagao Satsuki


Du shopping avec un gamin, ou l'enfer sur terre




Les yeux rivés sur la machine qui venait à l'instant de valider le paiement, Aaron réfléchissait. Il espérait ne pas avoir à regretter les futurs achats de la journée, tout comme ce premier-ci. Une fois l'appareil électronique réglé et prêt à l'emploi, Aaron le confia au gamin, qui avait intérêt à en prendre soin. Le plus âgé indiqua à Satsuki qu'il allait prendre l'air, le temps que celui-ci rassemble ses courses.
Il l'observa partir vers la chaîne du grand magasin commercial qui faisait office de distributeur complet et en tout genre. À l'entrée, il repassa devant le vigile qui l'observa sortir, sans grande surprise, avec ses quatre canidés. Arkving alla s'asseoir sur un banc à côté, puis en profita pour hydrater ses bêtes, tout en leur faisant réviser des ordres simples. Assis, se tenir sur deux pattes, couché, ne pas bouger, et d'autres.

À l'écoute de ses créatures, il savait qu'il devait souvent réitérer ce genre d'opération, pour que l'animal conserve l'ordre, et le ton de la voix dans sa mémoire. De plus, il réfléchissait à son projet, sur lequel il travaillait depuis déjà quelques mois. Désormais, il attendait les papiers, falsifiés évidemment, pour pouvoir se lancer. Le trafiquant avait déjà repéré un local à vendre, qui ferait parfaitement l'affaire pour ce genre de métier, de ce qu'il avait pu en apprendre.
Alors qu'il était venait de lancer une balle à l'un de ses chiens, son téléphone vibra. Sans surprise, c'était le gamin qui lui indiquait qu'il avait fini, et qui semblait apparemment agacé de ce "cirque" comme il lui avait écrit. Qu'attendait-il ? Une carte bleue ? Un compte en banque ? Aaron soupira à ce genre d'idées qui le piquaient légèrement. Il ne répondit d'ailleurs pas à sa deuxième remarque sur le fait qu'il puisse être tactile, ou non.

D'un geste rapide de la main, il lui répondit qu'il arrivait. Cette fois-ci, il savait qu'il n'allait pas pouvoir amener ses chiens plus loin. Il attacha donc leurs laisses à l'un des pieds du banc, et leur indiqua de rester assis et de ne pas bouger. Encore une fois, Aaron allait pouvoir juger de l'obéissance et de la patience de ses chiens.
Mains dans les poches, il entra de nouveau, abaissant légèrement la tête en guise de nouvelle salutation au contrôleur à l'entrée. Le maître animalier rejoignit Satsuki qui semblait charger. Il avait intérêt à ce que l'ensemble soit utile, sinon il allait passer un mauvais quart d'heure. Alors que le gamin rangeait les articles dans un sac que la caissière venait de lui confier, Aaron payait le tout.

Son air blasé et fatigué ne changeait pas, bien qu'il ne le soit pas spécialement. Une fois tout ce nécessaire payé, l'ex-policier retira sa carte et la rangea, récupérant le ticket tout en l'analysant vite fait bien fait. Bon, il n'y avait pas l'air d'avoir quelque chose d'inutile, pour l'instant.
Rangeant ce bout de papier dans une poche, il indiqua à Satsuki d'aller dans les magasins de vêtements et chaussures qui traînaient un peu partout dans le centre commercial. En attendant, lui avait récupéré les achats du gamin et partait les ranger dans le coffre de la voiture. C'était principalement pour que l'un ou l'autre ne soit pas encombré.

Avant de retourner à l'intérieur de l'établissement, il s'arrêta pour aller voir ses bêtes qui restaient fidèles à leur poste. Aaron remarqua qu'à côté, il y avait une femme et une fillette visiblement désireuses de s'asseoir. La vue des quatre grands chiens devait un peu réfuter la mère, mais la petite semblait en être toute enjouée.
Arkving indiqua donc à cette mère soucieuse qu'elle n'avait rien à craindre et qu'ils ne bougeraient pas sans un ordre de sa part. Il laissa la petite approcher sa main, voyant que naturellement son chien recule ou grogne légèrement pour prévenir à l'être de reculer ; il le rappelle à l'ordre, pour ainsi laisser la petite fille toucher la fourrure de l'animal.

Au moment où le canidé avait grogné et reculé, la mère avait pâlit, de peur pour sa fille certainement, mais cet échange semblait s'être bien déroulé. La petite semblait comblée d'avoir pu caresser l'un des chiens, puis elle était retourné s'asseoir sur les genoux de sa mère pour déjeuner.
Ah oui, c'est vrai, manger. Ses chiens avaient mangés avant, mais lui et Satsuki n'avait fait que déjeuner assez tard dans la matinée. Peut-être que le gamin n'avait pas encore faim. De toute façon, s'il avait faim à un quelconque moment, il se doutait qu'il allait lui faire savoir.

Donnant à nouveau le même ordre à ses bêtes de rester assise sans bouger, tout en rappelant aux deux filles à côté que maintenant qu'il partait, il ne fallait plus les toucher. Aaron quitta donc l'extérieur encore un peu frais, pour s'engouffrer à l'intérieur où la chaleur régnait. Heureusement qu'il ne s'était pas habillé trop chaudement, ou il serait déjà en train de suer.
Arkving envoya par la suite un message à Satsuki, pour savoir dans quelle boutique il était rentré. Même s'il préférait nettement rester en compagnie de ses bêtes à l'instant, il fallait qu'il garde un oeil sur le gamin. Une fois la réponse reçue, il se dirigea vers la boutique en question. Il ne mit pas longtemps à trouver le gamin, et lui dit seulement ce mot :

« Alors ? »


Mot qui signifiait évidemment s'il arrivait à trouver des choses qui lui convenaient.
avatar
Messages : 185
Disponible en RP : Dispo !

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 21:36
Sortant de là, je laissais Aaron prendre le sachet de course. Je le remerciais, mais je devais bien avouer que cela me dérangeait. J'avais l'impression d'être un assisté. Je pouvais porter le sac jusqu'à la fin des achats. Ce n'était pas un problème pour moi. Mais bon, c'était vrai aussi que c'était pratique de pouvoir aller le ranger dans la voiture.
Je fis ensuite ce qu'il dit et me dirigeais vers une boutique de vêtements. J'évitais soigneusement certaines que je savais être trop chère ou bien celle avec lesquelles j'avais eu un problème avec l'un ou l'autre vigile. Entrant donc, je déambulais parmi les rayons. Les t-shirts ne me plaisaient guère... La couleur était trop... fade ou passée. Ou bien le modèle était trop simple. Je n'avais pas à faire mon difficile, mais prendre quelque chose que je n'aimais pas... non, je ne pouvais pas faire cela. Avançant plus en profondeur dans le magasin, je finis par trouver des habits qui me convenaient.
Mais avant de pouvoir voir s'il y avait ma taille, ma poche arrière vibra. J'en sortis le téléphone et lu le message d'Aaron. Je fis une légère moue, je ne connaissais pas le nom du magasin ! Je pris alors un des t-shirts qui me plaisait et regardais l'étiquette. J'écrivis alors le message lui indiquant le nom du magasin. Heureusement qu'il y avait les étiquettes. Je rangeais ensuite le portable dans ma poche et portait mon attention sur l'habit dans ma main, regardant taille et prix.
Quand l'homme me rejoignit, j'avais deux hauts sous le bras. Un simple, blanc avec un logo banal mais sympa, l'autre plus bariolé et coloré. A sa question plus que succincte, je lui montrais ce que j'avais en mains.

-J'ai pas encore trouvé plus. Mais de toute façon, j'essayerai tout chez toi...

Hors de question que je me désappe dans une cabine. Le fait que je n'avais pas de sous-vêtement en étant la cause. Je pouvais essayer les hauts, mais pour ce qui était des pantalons, je ne préférais pas. Pas par pudeur mais par respect pour les autres qui pourraient essayer le vêtement après moi.

Après ce bref échange avec Aaron, je changeais de rayon. Je me dirigeais vers les pantalons, en pris deux qui était à la bonne taille et dont la coupe me plaisait. Puis je me rendis vers les sous-vêtements, sans trop faire mon difficile pour cela.
Ayant presque fini tout mes achats, je me retournais vers lui, mais j'évitais son regard.

-On pourra faire une petite pause après ? J'ai soif... Après, il ne manquera plus grand chose, normalement...

Juste un autre t-shirt, histoire d'être sûr, même si trois, ce n'était pas suffisant. Et bien évidemment, il manquait encore les chaussures. Mais bon... Je n'aimais vraiment pas dépendre de lui de la sorte. Je me répète, certes. Mais... je n'avais jamais été habitué à ce qu'on prenne « soin de moi » de la sorte.
avatar
Messages : 81

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Juil - 0:33

Aaron Arkving

Nagao Satsuki


Du shopping avec un gamin, ou l'enfer sur terre




Les yeux d'Aaron reprirent un air blasé sous la fameuse annonce du fait que le gamin n'ait pas fini de rassembler ce qu'il lui fallait. Le plus âgé soupira légèrement du nez puis laissa Satsuki terminer de trouver des affaires qui lui allaient. Il le regardait aller et venir dans les recoins du magasin, passant d'une allée à l'autre en remplissant son panier.
Le jeune homme s'était assis sur un banc en attendant qu'il finisse. Au moins, il semblait prendre le nécessaire. Cela éviterait qu'ils y retournent une deuxième fois. Autant tout acheter une bonne fois pour toute, surtout au niveau des vêtements et de ce qui en découlait. Le temps qu'il finisse, Arkving en profita pour aller acheter de quoi déjeuner.

Bien qu'il ait le budget pour un restaurant, il n'en avait pas l'envie. Il n'aimait pas non plus étaler sa richesse, étrange vu son comportement. Cela ne le gênait pas, mais il n'aimait pas, et préférait rester modeste sur ce sujet. Une fois leurs paniers repas achetés, Aaron retourna dans la zone où allait et venait Satsuki. Deux paniers remplis à sa traîne, le plus vieux emmena son cadet à la caisse pour régler les achats.
Pendant que la vendeuse passait les articles, le regard du jeune homme passait sur chacun d'entre eux, histoire de vérifier que rien de non-prévu ne s'y trouvait. Il avait au moins de quoi s'habiller normalement pendant une bonne semaine. Il ne lui manquait donc que les chaussures, comme il lui fit discrètement remarquer. Aaron termina de régler la commande, lui confia ses sacs, vu que c'était pour lui à la base, tout en lui disant de le suivre.

Direction la voiture pour ranger tout cela. Voiture donc le coffre commençait à être déjà bien remplie de sacs. Une fois les courses rangées, il retourna vers le banc où se trouvait ses quatre chiens qui relevèrent la tête à l'arrivée de leur maître. Les deux filles avaient disparu, tant mieux. Le propriétaire s'installa, invitant le gamin à faire de même tout en posant entre eux le sac qui contenait les paniers repas et les boissons.
Avant de commencer à manger, il prit une des bouteilles d'eau présente dans le sac et vint humidifier le pelage de ses bêtes après leur avoir donné à boire. Heureusement que les arbres derrière eux faisaient de l'ombre, et qu'une petite brise accompagnait le tout. Il se rafraîchit la nuque de son côté, passant sa main mouillée dans son cuir chevelu qui était déjà en train de sécher suite à ce passage humide.

« On mange, puis on termine les achats. »


Il n'avait encore rien annoncé de la suite de la journée, après le fameux moment où ils seraient rentrés. Avant même de pouvoir y penser, Aaron sentit son cellulaire vibrer dans sa poche. Il le sortit, sans émettre de réaction faciale particulière, toujours blasé. En observant qui était le fauteur de troubles, un de ses sourcils s'étira légèrement vers le haut, avant de redescendre tout naturellement comme si de rien n'était. Arkving décrocha, mais ne dit pas un mot, juste un "Hm", soupiré en guise de salutation.

« Hey boss... Je dérange, peut-être ? »


« Non, mais accouche, je n'ai pas toute la journée. »


« Oh, rien de bien pressant. Juste un petit cadeau qui t'attends... »


« Où ? »


« À la maison, voyons. C'est d'ailleurs bien calme sans tes molosses.


Aaron soupira une première fois d'agacement, passant sa main sur l'arête de son nez.

« Si tu touches ou déranges quoi que ce soit... »


« Je te tue. Je sais, je connais la chanson, depuis l'temps. Je t'y attends.


Aaron raccrocha donc, bouclant cet échange confus, mais pourtant pas si tumultueux qu'il l'avait laissé paraître. Il n'appréciait juste pas ce genre d'intrusion dans son espace personnel, sans autorisation. Son cadeau avait intérêt à valoir le prix de son intrusion, ou il le mettrait dehors un coup de pied au cul. Sachant tout de même que son rapport avec Sasori restait assez stable, il se permit donc de manger, comme le gamin devait probablement le faire. Entre deux bouchées, suivies d'une gorgée d'eau, il informa Satsuki de ses motivations à terminer cette journée shopping qu'il espérait voir finir dans pas longtemps.

« On termine vite d'acheter ce qu'il te reste à prendre, et on rentre. J'ai à faire. »


avatar
Messages : 185
Disponible en RP : Dispo !

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juil - 17:10

Il avait disparu pour revenir ensuite payer les articles. A la caisse, je l'observais vérifier mes choix. Il y avait vraiment quelque chose de pas normal dans cette situation. Mais je n'arrivais pas à mettre un nom dessus. Ni le doigt dessus. Je poussais un soupir discret.

La logique voudrait que je profite de la foule, de la semi-liberté qu'il m'offre pour m'enfuir, trouver un flic ou même un héros et lui demander de l'aide. Mais je ne le faisais pas. Je me demandais d'ailleurs s'il ne s'interrogeait pas sur cela. Après tout, c'était légitime. Mais jamais je ne le ferais. Car si je le faisais, on pourrait alors découvrir mon passé, mon crime et m'envoyer dans l'ombre d'une cellule. Et c'était hors de question. Je préférais encore Aaron et la prison dorée semi-libre qu'il m'offrait. Au moins, c'était confortable. Au moins j'avais un sentiment de ... protection ? C'était bizarre de dire cela au sujet de l'homme que j'avais vu tuer un autre homme.

On finit par sortir de là avec mes achats que je portais. Après les avoir ranger dans la voiture, je le suivis vers les chiens. Je m'installais sur le banc. Je pris une bouteille qu'Aaron venait juste de placer entre nous. Comme je lui avais dit dans la boutique, j'avais soif. Je l'ouvris et bus plusieurs lampées. Cela faisait du bien par où ça passait. Refermant la bouteille, je le regardais donner à boire aux chiens et les rafraîchir. Plus je le voyais agir avec ses bêtes, plus j'avais le sentiment qu'au fond, il était quelqu'un de gentil. Mais peut-être me trompais-je.

J'avais cessé de le regarder lorsqu'il s'aspergea lui-même. J'avais pris le petit repas qu'il avait été acheté pendant que je me perdais dans les rayons du magasin. Mais zut quoi... Il faisait tout pour que je lui sois redevable ou quoi ? C'était agaçant. Ça m'énervait intérieurement. Pas contre lui. Mais contre moi. Je n'étais qu'un gamin incapable. Et m'en rendre compte, c'était ce qui me faisait le plus mal.

J'avais commencé de manger quand il reçu un appel. Je restais silencieux tout du long, lui jetant un coup d’œil par moment. J'ignorais qui était à l'autre bout du fil, mais une chose était sûre : Aaron ne laissait filtré aucun indice. Du privé ? Du professionnel ? Stupide curiosité. Stupide enfant que j'étais.

Il finit par m'informer un minimum, juste avant que je ne lui pose des questions. Je finis d'avaler ma bouchée, cherchant à en savoir un peu plus.

-Okay. Le travail ?

Très certainement. J'avais du mal à le voir dans une relation autre. Lui, avoir quelqu'un dans sa vie ? A part ses chiens et tout le reste qui était resté dans sa maison, non. Ce n'était pas possible.
Mais étant un rien intimidé par l'homme, je préférais garder le reste de mes interrogations pour moi. Il me dirait ce que j'avais besoin de savoir. C'était frustrant, mais je ne voulais pas me le mettre à dos.

C'était peut-être dû à un instinct de survie ? Allez savoir...

Ayant fini de manger, j'allais jeter mon panier repas et les bouteilles d'eau vide. Revenant vers lui, je lui dis :

-Je vais déjà chercher les chaussures alors. Après ce sera bon. Je suppose qu'au pire, tu m'autoriseras à revenir pour acheter ce qui me manquerait. T'as bien vu que j'ai pas cherché à me barrer...

J'avais achevé ma phrase en baissant d'un ton, en fuyant presque son regard. Puis je pointais le magasin de chaussures.


-Je serais là-dedans. Je te laisse finir de manger. Si j'ai fini et que t'es pas là, je te préviendrais. Après on pourra ...rentrer, alors.


« Rentrer » ? Le mot m'avait semblé bizarre. Je me détournais de lui pour ne pas qu'il voit le trouble sur mon visage. Ma voix avait déjà dû me trahir. Je ne voulais pas qu'il sache que cela me perturbait plus.

Je m'enfuis presque dans la boutique, cherchant chaussure à mon pied. J'avais une préférence pour des baskets ou bien celles toile, légère. J'essayais différents modèles me plaisant avant de me décider.
avatar
Messages : 81

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Aoû - 0:45

Aaron Arkving

Nagao Satsuki


Du shopping avec un gamin, ou l'enfer sur terre




Avant que Satsuki ne parte, Aaron lui donna de l'argent en liquide. Suffisamment pour qu'il s'achète au moins trois paires, s'il en trouvait trois. Une soudaine flemme lui était venu. Non pas la flemme de payer, mais plutôt la flemme de se lever pour aller le rejoindre. Ses pensées étaient désormais focalisées sur Sasori, qui était chez lui. Un cadeau... Qu'est-ce que ça pouvait être... Le cerveau d'Aaron bouillonnait sous ses réflexions diverses et variées. Il patienta jusqu'au retour de Satsuki, s'occupant avec ses chiens qui étaient sagement assis à ses pieds. Heureusement pour lui, et pour eux, le gamin ne s'était pas non plus éternisé. Il revenait avec un nouveau sac rempli. Tant mieux, ça en moins à acheter. Le jeune homme se redressa du banc, faisant un geste de la tête au garçon.

« Allez. On rentre maintenant. »


Il ne le traîna pas, mais d'une certaine manière il l'invita à se hâter jusqu'à la voiture. De là, les sacs remplis finirent dans le coffre, les chiens à l'arrière et Satsuki à l'avant place passager. Aaron monta côté conducteur, évidemment et démarra une fois les ceintures attachées. Le trajet ne prit pas longtemps, probablement moins qu'au départ. Une fois arrivé devant sa demeure, il gara la voiture devant le garage puis appuya de nouveau sur un boîtier électronique pour fermer le portail précédemment ouvert. Arkving fit sortir ses chiens du véhicule, ouvrant la porte d'entrée alors que ceux-ci s’engouffraient à l'intérieur. Il fit de même, d'une démarche assurée. Son regard se fixa comme un viseur sur sa cible, Sasori. Qui était tranquillement assis sur l'un des canapés. Au son de la porte qui s'ouvre, il s'était relevé mollement, s'étirant de tout son long.

« Hey... »


L'homme aux cheveux blancs ne dit rien de plus que cette brève salutation, adressée à la première personne qui venait d'entrer ; à savoir le propriétaire des lieux. Quand Sasori aperçu Satsuki derrière Aaron avec des sacs de courses plein les bras, il le fixa un moment. Son regard était légèrement intrigué, curieux, mais il le détourna, pour se reconcentrer sur Aaron qui s'était rapproché.

« Alors, la raison de ta venue ici ? »


Le plus âgé hocha lentement la tête, faisant mine de se souvenir ce pourquoi il était chez Arkving.

« Ah oui, ton cadeau... »


Sasori désigna de la tête une sorte de cube recouvert d'un drap, vu la forme, on dirait une sorte de cage. Aaron se pencha pour être à hauteur et souleva un bout du tissu pour voir ce qu'il dissimulait. Il resta un instant en suspend, relâcha sa prise sur le textile, puis se redressa dans un léger soupir. Le capitaine ne l'avait pas lâché des yeux, haussant les épaules sous le regard légèrement accusateur de son supérieur.

« Quoi ? T'aurais préféré que je le laisse repartir avec ses potes pour finir en fourrure ? »


Aaron leva les yeux au ciel en secouant négativement la tête. Non, évidemment que non.

« Ça va, c'est pas bien grand. »


À croire qu'il essayait de se justifier, de son action. Un léger rire nerveux passager s'échappa de son traditionnel sourire, il haussa à nouveau les épaules. D'une de ses poches, il sortit une enveloppe, qu'il donna en main propre à son patron. Ce dernier ne fit aucun commentaire, il hocha simplement la tête. Sasori fit de même, puis salua Aaron et le "gamin" comme il l'avait appelé, avant de sortir de la demeure. C'était sûrement de cette tête de mule qu'Aaron tenait ce mot, gamin, ou plutôt cette manie à appeler tout le monde de cette manière. Une fois son subalterne partit, Aaron retira sa veste qu'il déposa sur l'un des portes-manteaux à l'entrée. Il fallait qu'il s'occupe de trouver un habitat plus grand pour ce nouveau pensionnaire. Le trafiquant savait qu'il avait des cages plus grandes à la cave. Néanmoins, avant de filer chercher du matériel, il avertit Satsuki.

« Va mettre tes affaires à laver, tu pourras les étendre dehors après. »


C'était vraiment maman qui éduquait son fils, à l'instant. Mais au moins ça l'occupait. Et puis, c'était à lui de gérer ses affaires à présent. Aaron n'allait pas les lui laver et les étendre à sa place ; il savait se débrouiller, le gamin.

avatar
Messages : 185
Disponible en RP : Dispo !

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Aoû - 14:06
J'avais finalement fait un choix. J'avais pris deux paires de chaussures, histoire d'être tranquille. De toute façon, Aaron m'avait donné beaucoup trop de billets. C'était donc qu'il m'en donnait la permission sans le dire. Ou alors je me faisais des idées.
Une fois cela fait, je revins vers lui et les chiens. L'homme se releva aussitôt et m'invita à le suivre. Je suivis son pas pressé. J'abandonnais le dernier sac de course dans le coffre de la voiture quand on y arriva puis je montais à l'avant, attachant ma ceinture. On démarra quand Aaron fut prêt et le voyage se passa en silence et rapidement.

Je laissais le maître de maison rentrer avec les chiens. Après tout, il était apparemment attendu. Je vidais le coffre et pris les sachets. Je refermais la voiture et entrait. Je vis alors pour la première l'individu qui se trouvait dans le salon. Son regard se posa sur moi avant de se reporter sur son interlocuteur. Je les laissais discuter et traversait la pièce. J'avais bien vu la forme carrée recouverte d'un drap sur la petite table, mais je ne préférais rien relevé. Ça ne me regardait pas. Absolument pas ! Mais à ne pas savoir, l'imagination pouvait faire le reste...

Je me rendis à la cuisine, déposai les sachets sur la table, excepté le sac de chaussures qui fut déposé sur le sol. Je cherchais alors dans les tiroir une paire de ciseaux. Pas celui-là, pas là non plus. Celui-là ? ...non. Pour finalement les trouver dans le dernier. Je coupais les étiquettes de prix que je rassemblais en petit tas avant de le mettre à la poubelle.

L'entre-vue ne dura pas très longtemps. Quand l'homme aux cheveux blancs partit, il me salua. Je clignais des yeux. « Gamin » ? C'était quoi cette manie ? Je fronçais les sourcils un instant avant de soupirer. Aaron revint vers moi. J'acquiesçais à ce qu'il me disait. J'étais peut-être nul en cuisine, mais je savais au moins laver mon linge.

Avant de le laisser pour partir mettre les vêtements dans la machine, je me retournais vers lui. J'avais mis les fringues dans les sacs pour les transporter d'une pièce à l'autre sans un perdre un en chemin. Je voulais lui demander ce qu'il avait dans la « caisse ». J'ouvris la bouche pour poser la question, puis la refermais en détournant le regard.

- Non, rien...

Un marmonnement pour moi-même. Et je partis faire la lessive.
avatar
Messages : 81

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante-