Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


POUR LA PAIX ET L’ÉQUILIBRE, MAGICAL EN AVANT ! [Yumi & Sumi]

 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 1 Jan - 20:09
Le week-end arrivait enfin et avec lui s’achevait une éreintante semaine de cours pour les étudiants japonais. Dans le cas de Sumi, la semaine avait été encore plus éprouvante qu’à l’accoutumée. Entre les cours et l’agence, elle n’avait su où donner de la tête. Elle devait également trouver un moyen d’esquiver chacun des appels de son père que le lycée avait contacté pour l’informer des ébats nocturnes de sa progéniture.

Elle n’était pas du genre à cacher des choses à son père, mais ce dernier était un peu vieux jeu et susceptible. La jeune fille avait peur que son géniteur ne lui reproche de ne pas lui avoir confié la nature de sa sexualité, s’en suivrait un discours où il vanterait sa tolérance et où il profiterait de l’occasion pour essayer d’en apprendre plus sur Yumi, la partenaire d’un soir de sa fille.

À cette pensée, Sumi enfonça sa tête entre les épaules. Depuis que l’adolescente aux cheveux bleus était entrée dans sa vie, la jeune Sonohara n’arrivait plus à la chasser de ses pensées. Elle s’était dite que quitter un peu le lycée pour aller travailler chez Scarecrow l’aiderait et, elle avait donc passé la soirée de la veille à patrouiller dans Yokohama. Ça n’avait cependant pas tellement aidé, Scarecrow ayant remarqué en quelques heures que quelque chose n’allait pas, il avait à tout prix voulu comprendre la situation et aider sa disciple. Cela dit, Sumi avait trouvé drôles les tentatives du héros pour la réconforter.

Elle se disait également qu’il avait bien cerné sa personnalité puisque à la fin de la journée, il lui avait offert un petit bonus sur son salaire. Bonus qui tombait à pic, car c’était en ce début de week-end ensoleillé qu’était organisé un événement dans le centre d’Akiba pour fêter la réadaptions en anime de « CosmoTimeCat », une série vieille de trente ans qui connaissait enfin un reboot. Pour l’occasion, une sorte de store avait été ouverte, formant une mini-convention. L’endroit allait sûrement regorger de figurine toute plus rares les unes que les autres.

Elle avait enfilé son équipement spécial convention d’été. Composé d’un tee-shirt bleu sur lequel une baguette de Magical Girl était dessinée au niveau du poitrail, cette baguette était entourée d’une couronne de laurier tandis qu’en fond, recouvrant la totalité du tee-shirt, était imprimée l’étape de transformation d’une des magiciennes. Sur ces épaules, la nerd avait déposé une veste relativement légère sur laquelle était dessiné, dans le dos, un cercle de transmutation. Pour le bas, elle avait opté pour un short en jean et des collants noires. À son épaule droite pendait un eastpack noir où un nombre incalculable de patch étaient cousues.

Arrivant devant le grand building d’Anima, elle inspira un grand coup et y entra. La présentation et le store étaient au premier étage, le rez-de-chaussée était une sorte de grande boutique avec divers accessoires liés au cosplay ainsi que des vestiaires. Tandis que les étages du haut mélangeaient livres, coffrets dvd et goodies en tout genre. Sumi ne put se retenir de faire un tour dans les rayons réservés aux cosplay, elle avait toujours été passionné par cette pratique, mais n’avait jamais osée s’y lancer.

Puis rapidement, elle se jeta dans les escalators, les grimpant à toute vitesse. Sans hésiter, elle s’engouffra dans les rayons avec des étoiles dans les yeux et passa au moins deux bonnes heures à faire le tour de l’étage, faisant du lèche vitrine par ci par là, prenant en photo des gens dont les cosplay lui plaisait.

Mais ce tour lui avait aussi servi à repérer tous les concours proposés. Déterminée, elle allait participer à chacun d’eux, car, ces derniers permettaient de remporter des figurines et objets collectors sans verser un yens, et ça, Sumi ne crachait pas dessus, mais alors pas du tout. Pendant une autre heure, elle participa à chacun d’eux. Remportant un tee-shirt et des stickers représentant les premiers brouillons des charadesign des personnages. Satisfaite de son butin et de son porte-monnaie inviolé. Elle se laissa porter au gré de la foule, toute joyeuse. Jusqu’à arriver devant une grande scène, ou plutôt LA grande scène.

Une scène qui était un incontournable pour toute convention digne de ce nom. La scène où défilaient tous les cosplayeurs.

Soudainement, un animateur déboula sur la scène faisant raisonner un torrent d’applaudissement. Ce dernier entreprit de chauffer la foule qui se remit à brailler puis, il entra dans le vif du sujet, révélant la raison de sa présence ; un concours de cosplay de couple. Sumi trépigna, elle adorait ce genre de défilé. Cependant, son visage se décomposa lorsque l’homme révéla la récompense qu’obtiendrait le couple gagnant. Au milieu de la scène, sur une table trônait un ensemble d’objets collector liés au manga auquel cette convention était dédiée, dont, une figurine unique du protagoniste centrale.

Les yeux de la vénale s’illuminèrent. Cette statuette était un véritable trésor à ses yeux, coûtant plus de trois mois de salaire chez Scarecrow, elle ne pouvait pas la laisser filer. Jamais plus une occasion de la sorte ne se représenterait. Elle devait participer à ce concours.

Un profond soupir de désespoir passa à travers ses lèvres lorsqu’elle se rappela de la condition pour y participer ; un cosplay de couple. Tournant les talons, elle se redirigea vers la sortie mollement. Écoutant tout de même les modalités d’inscriptions et l’heure à laquelle le défilé débuterait. Elle reviendrait certainement pour voir le concours, mais pour le moment, elle allait déambuler un moment dans les rues, ressassant sa haine contre ces satanés concours.

Sa déchéance était telle, qu’elle s’arrêta devant un stand de rue, pour y acheter des brochettes sucrées. Après tout, elle avait bien besoin d’un remontant.
avatar
Messages : 268
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan - 20:13
Ah bordel ! Enfin le week-end ! Les cours commençaient à sérieusement me gonfler ces dernières semaines. Ce qui s’était passé avec Sumi avait fini par se faire savoir un peu partout dans l’école et il ne se passait pas une journée sans qu’on m’emmerde… Ils ont de la chance que je marche déjà sur des œufs ces derniers temps sinon je les aurais encastrés dans le mur ! Enfin, n’y pensons plus… J’avais pas grand-chose de prévu pour le week-end mais je n’avais pas envie de rester dans ma chambre. Alors avec le casque sur les oreilles et mon Alter, je commençais à me diriger vers le centre-ville, sautant de toit en toit.

Je repensais à Sumi… Des coups d’un soir ça m’était arrivée une fois avant elle mais… Ce n’était pas pareil. Ce soir-là, à l’internat, j’avais vraiment vécu quelque chose de puissant… Et je n’avais toujours aucune idée de ce que c’était. Quand je pense à Sumi, je me sens d’un coup heureuse, énergique… C’est ça l’amour ? C’est chiant bordel, j’ai l’impression d’être bipolaire. Enfin, quoi qu’il arrive, je ne regrette pas cette soirée ! Pourquoi pas remettre ça dans un cadre plus « légal » un autre jour, je ne pense pas qu’elle soit contre.

Les rues défilaient sous moi ainsi que les immeubles et je me rapprochais doucement du centre-ville. Comme d’habitude, j’entendais des cris de surprise à mon passage, c’était chiant d’avoir un Alter aussi bruyant ! Je commençais à avoir mal aux jambes en plus, je ferais mieux de m’arrêter. Mes pas m’avaient entraîné à Akiba, un quartier sympa pour le coup, il y a des salles d’arcades un peu partout, dire que ces trucs existent encore aujourd’hui ! Cette pensée me fit sourire alors que je laissais tomber pour atterrir dans une rue peu fréquentée, histoire de ne blesser personne. À quelques mètres du sol, un dernier coup de boost pour réduire ma vitesse et hop, me voilà dans une des ruelles du quartier.

J’en sortis rapidement pour me mélanger à la foule d’une des grandes avenues, me laissant porter par le flux continu de personnes. Après quelques heures à déambuler, comprenant plus ou moins qu’un festival Otaku était en train de se dérouler pas loin, mes pensées se dirigèrent de nouveau vers Sumi. Au vu de sa piaule, je ne serais pas étonnée qu’elle y participe… Elle doit bien s’amuser, je suppose. Ça reste toujours quelque chose d’assez obscur tout ça, mais bon, ne jugeons pas… Tiens, c’est pas le bâtiment où se déroule l’évènement justement ? Il y avait un peu partout des cosplayers, des posters et des étendards montrant des personnages d’animés. Je regardais tout ceci avec un certain dédain, ce n’était décidément pas ma came et pour rien au monde je rentrerais là-dedans…

C’est avec ces pensées que mon ventre se mis à grouiller, je n’avais rien manger de la journée et je commençais à avoir une sacrée dalle. Ni une ni deux, je me mis à la recherche d’un stand pour me restaurer, me disant qu’il devait y en avoir dans la rue avec tout ce passage. Ça ne manqua pas puisque je vis au loin, par-dessus la tête des gens (était bien grande par rapport aux autres), un vendeur de nourriture. Je commençais à fendre la foule pour me rapprocher, il y avait vraiment beaucoup de monde ! Finalement, je finis par me sortir de ce bordel pour me retrouver devant le stand et… Je vis une certaine personne que je reconnaissais même de dos. Je m’avançais en souriant, d’un pas entraîné pour venir passer mes bras autour de sa taille et lui faire un câlin dans son dos :

-Salut belle gosse, tu m’invites ? J’étais presque sûre que tu serais dans le coin !

Je souriais, heureuse de retrouver Sumi qui dégustait tranquillement une brochette de trucs sucrées. Je venais déposer un doux baiser sur son cou pour la taquiner un peu.
avatar
Messages : 146
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan - 20:16
Lorsque le vendeur demanda à Sumi combien de brochette elle voulait, elle grinça presque des dents en en demandant trois. Quitte à se faire plaisir, elle s’était dit qu’elle pouvait aller jusqu’aux bouts des choses et profiter des promotions proposées par le vendeur. Après avoir payé, la jeune fille soupira en constant qu’elle avait un véritable problème dès que quelque chose était offert. Elle avait l’impression de passer à côté de quelque chose et ne pouvait donc se retenir de le contenir. Elle se relâchait ces derniers temps, il fallait qu’elle fasse beaucoup plus attention.

En se disant cela, elle croquait avec force dans les boulettes recouverte de caramel, comme pour montrer sa détermination. Et avant qu’elle n’ait eu le temps de s’en rendre compte, sa première brochette était terminée. D’un geste las, elle la jeta dans la poubelle à quelques mètres d’elle. Puis, elle glissa ses deux autres bouts de bâtons entre ses phalanges, fermant ensuite son poing. Elle avait vu cela dans un anime et elle se demandait si c’était possible de refaire la même chose dans la réalité.

Se perdant dans la contemplation de ces friandises et dans son flot de pensées existentielles, elle ne remarqua pas immédiatement la présence qui se glissait dans son dos. Ce n’est que lorsque que des bras passèrent autour de sa taille, que des lèvres embrassèrent la peau de son cou, qu’une douce voix s’insinua dans ses oreilles et que son cœur ne bondisse dans sa poitrine qu’elle put deviner qui était dans son dos. Le visage de Sumi se teinta de rouge et tout son corps se tendit de surprise, si bien, qu’elle aurait pu grincer lorsqu’elle tourna la tête vers la bleue. Malgré la gêne qu’un tel geste avait suscitée en elle, son sourire et son regard ne purent dissimuler sa joie de revoir l’adolescent au bras tatoué.

D’une voix encore empreinte de timidité et de gêne, elle répondit à son amie.

-Hey… Sers-toi si tu veux, j’en ai eu en trop.

Dit-elle en tendant ses deux brochettes en l’air. Même si elle était encore gênée, Sumi posa instinctivement sa main libre sur celles de Yumi prolongeant un peu l’étreinte que l’haltérophile appréciait énormément. Elle releva le regard vers la fille aux cheveux bleus, faisant prendre à son visage une moue faussement énervée.

-À moins que tu veuilles me soutirer mon argent ?

Elle fronça grossièrement les sourcils pour souligner un peu plus la plaisanterie. Tentant de paraître plus détendue, elle attendit la réponse de Yumi.

Lorsque tout à coup, une idée germa dans son esprit, son avidité prenant progressivement le dessus sur son manque d’assurance, la brune ouvrit la bouche.

-Dis… Tu penses qu’une fille comme toi et… une comme moi…

Elle hésita un peu avant de continuer sa phrase, puis, maintenant qu’elle en était là, elle la termina.

-...ça ferait un couple crédible ?

Alors que le rouge lui montait aux joues, elle continua immédiatement, ne laissant pas le temps à Yumi de répondre.

- Tu sais l’événement pour lequel je suis venue… Y a un concours pour gagner un truc super rare et euh… c’est un concours où faut être… en couple… du coup, je me disais que t’accepterais peut-être ? T'es la seule à qui je veu... je peux demander ça...

Ces yeux se firent soudain plus triste, presque larmoyant, tandis que son coeur battait la chamade suite au lapsus qu'elle avait faillit faire.

- J’aurai une dette éternelle envers toi si tu acceptes…

Même si elle résistait à ce regard de chien battue, Sumi avait une dernière carte à jouer pour convaincre sa cadette.
avatar
Messages : 268
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan - 21:05
Avec l’accord de Sumi je lui prends l’une de ses brochettes et la mangeai d’un coup en m’essayant à côté d’elle. Je vis du coin de l’œil le regard du commerçant qui ne semblait pas m’apprécier à cause de mon tatouage. Je me contentai de l’ignorer, restant concentré sur mon amie qui semblait être toujours aussi timide. Toute rouge, elle fît une tentative de blague qui me fît légèrement rire :

-Qu’est-ce que tu veux que je fasse de ton argent ? Tu me payes ce dont j’ai besoin !

Mais elle ne semblait déjà ne plus m’écouter, visiblement préoccupée par autre chose. Alors qu’elle hésitait à me dire quelque chose, je pris la dernière brochette pendant qu’elle ne faisait pas attention, mais faillit la recracher en écoutant sa question. Elle et moi, un couple crédible ?! Qu’est-ce que j’en sais ? Qu’est-ce qu’on s’en fout surtout ?! Crédible ou pas si on veut sortir ensemble, on le fait ! C’est quoi ces conneries ?! Et pourquoi sa question m’atteint autant d’ailleurs ?! J’étais restée immobile pendant quelques secondes alors que j’écoutais le reste de sa proposition :

- Tu sais l’événement pour lequel je suis venue… Y a un concours pour gagner un truc super rare et euh… c’est un concours où faut être… en couple… du coup, je me disais que t’accepterais peut-être ? T'es la seule à qui je veu... je peux demander ça...

Et beh… Ça en fait des détours juste pour me demander de sortir avec elle n’empêche, elle manque terriblement d’assurance, ça me rendait presque triste… Enfin, autant jouer le jeu, peut-être qu’elle finira par me déclarer sa flemme. Je posai ma tête sur ma main, mon coude appuyé sur le stand de nourriture. Je mordillais le bâtonnet qui tenait la brochette en faisant mine de réfléchir à sa proposition. En soit, je n’avais rien contre l’idée de la suivre, ça m’empêchera de m’ennuyer… Mais c’était bien trop drôle de la faire stresser ! Elle semblait particulièrement y tenir à la récompense du concours… Un concours de quoi d’ailleurs ? Je lui posai la question :

-Hmmm… Mais un concours où il faut faire quoi au juste ? Si tu ne m’en dis pas plus ça va être compliquée que je t’aide !

Je gigotais légèrement sur mon siège, toujours appuyée contre le stand. L’air de rien, je profitais de pouvoir la voir pour mater son visage et ses courbes… Toujours aussi plaisante au regard celle-là. Qui sait, cela va peut-être être moi qui vais faire le premier pas pour qu’on sorte ensemble… Meh, on verra bien.
avatar
Messages : 146
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Jan - 0:06
Le cœur de Sumi battait la chamade, comme à chaque fois qu’elle avait une interaction avec la jeune fille à la chevelure bleue finalement, mais, à cela s’ajoutait le stress qu’elle refuse de l’aider à obtenir sa figurine. La vénale était si absorbée par son idée qu’elle n’avait même pas relevé la première phrase de Yumi. Elle lui était passée au-dessus de la tête, presque comme si ce qu’avait dit la tatouée coulait de source. La réaction de Yumi lorsque Sumi avait parlé de l’hypothétique couple qu’elles pourraient former n’avait pas non plus aidée.

Les yeux rivés sur le visage de la bleue, elle épiait chacun de ses traits, espérant les déchiffrer. Yumi mordillait le bâton de la brochette qu’elle avait prise à Sumi quand cette dernière s’était perdue dans ses pensées. Il ne fallut cependant pas longtemps à la brune pour se perdre dans la contemplation du visage de sa cadette. Abandonnant toute tentative de compréhension, elle se contentait d’attendre une réaction, les yeux pleins d’espoirs.

Il y avait cependant une question que Sumi redoutait. Et évidemment, ce fut cette question que Yumi posa. La brune avait volontairement omis de mentionner que c’était un concours de cosplay. Elle avait bien remarqué que la première année n’était pas tellement intéressée par ce genre de chose, ou du moins, pas au point où Sumi en était. Ainsi, elle ne savait pas comment aborder la chose, cette situation était nouvelle pour elle. Habituellement, elle avait une certaine facilité à convaincre les gens et à les manipuler en analysant leurs comportements. Avec Yumi, c’était différent. Cette dernière donnait l’impression à Sumi que la situation s’inversait, qu’elle était une sorte de proie, en position d’infériorité. La bleue avait tendance à jouer des points faibles de son aînée, les exploitant pour lui faire lentement, mais sûrement perdre la tête.

Sentant le regard de son amante d’un soir sur elle, Sumi se décida à répondre, gigotant elle aussi sur son siège.

-C’est un concours de… Performances ? C’est ça ! De performances artistiques où l’on…

Elle marqua une pause. Avant de soupirer de lassitude. Puisqu’elle n’arrivait pas à mentir, elle allait essayer autre chose. Relevant la tête et plantant son regard dans celui de Yumi, l’otaku se mit à parler d’une voix étonnamment fluide et presque confiante.

-C’est un concours de cosplay.

Au moment où ces mots sortirent de sa bouche, elle regretta instantanément, mais, ne pouvant revenir en arrière, elle laissa échapper un rire gêné avant de fuir le regard de la bleue et de poursuivre son discours.

-C’est courant ce genre de concours, ça permet de donner vie à des couples imaginés par les fans. J’ai toujours voulu en faire, mais j’ai jamais eu l’occasion et la motivation de participer…

Marquant une nouvelle pause, elle releva la tête vers Yumi puis reprit.

-Et puis, ça pourrait être marrant de faire ça avec toi. En plus, ça fera une première fois de plus avec toi !

Elle avait dit la dernière partie de la phrase sous l’impulsion de la situation, en pensant à voix haute. Dès qu’elle s’en fut rendu compte, ses yeux s’écarquillèrent de gêne. Maladroitement, elle tenta de se rattraper.

-Enfin, ce que je veux dire, c’est que… ça serait cool d’être avec toi. Fin je euh… j’aime bien être avec toi du coup, pourquoi pas ?

C’est à ce moment-là, qu’elle regretta de ne pas avoir hérité d’un alter de liquéfaction, ça aurait été tellement plus simple.
avatar
Messages : 268
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Jan - 1:00
-C’est un concours de cosplay.

Je cassais le bâtonnet entre mes dents en haussant un sourcil puis repris un visage impassible, jetant au sol ce qui reste du morceau de bois. Faire un concours de cosplay ? Moi ? Quelle idée ! Ceci dit… Je ne voulais pas lui faire de la peine… Surtout qu’elle enchaîna, disant qu’elle avait toujours rêvée d’en faire, blablabla, je connais la rengaine. Je la regardai avec un sourire amusé sans que je m’en rende compte… Pourquoi ça m’amuse ?! Je n'ai pas envie de faire ça !

Finalement, je réussis à mettre le doigt sur ce qui me faisait sourire… C’était le regard de Sumi. Il était intense de désir… Aucune idée si c’était pour moi ou pour la récompense du concours. Toujours est-il que ce regard me faisait craquer et que j’avais du mal à dire « non »… Ne me dis pas que je vais le faire ? Allez mon corps, arrête de faire n’importe quoi bordel !

Alors que je combattais mes pulsions amoureuses, Sumi parla sans aucune discrétion de notre partie de jambes en l’air, ce qui agrandissait encore mon sourire en me souvenant de cette sacrée soirée… Elle gagnait du terrain la coquine ! Alors que je m’apprêtais à dire que faire ce concours ne m’intéressait absolument pas, je fis tout le contraire :

-Moi aussi j’adore passer du temps avec toi… Je t’avouerai que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusée…

Je pris ses mains et les serrai doucement, caressant ses poignets… NON MAIS HO YUMI ! Tu arrêtes ! Je ne vais pas faire de cosplay !

-ça me ferait vraiment plaisir de faire ce concours de cosplay avec toi…

Roh, va me faire foutre… Au moins, ne sois pas aussi cucul la praline, c’est ridicule… Bon bah maintenant que je l’ai dit, va bien falloir que je tienne promesse de toute façon… Je regardai le visage écarlate de Sumi qui semblait tout autant étonnée que ravis et je me dis que finalement… Pourquoi pas… Ça pourrait être drôle qui sait. Et puis ce sera peut-être des costumes un peu stylés. Petit à petit, je sentais que je me remettais en phase avec mon corps et mon désir de faire plaisir à Sumi… Je ne savais pas que l’amour rendait schizophrène… Enfin, pas que je sois amoureuse d’elle, c’est juste de l’amitié… Avec du désir physique, c’est tout !

Alors que j’avais cette intense discussion avec moi-même, je repris mes esprits pour me lever, tenant toujours les mains de Sumi et je commençais à me diriger vers le bâtiment où devait se dérouler le fameux concours :

-On va trouver les costumes où belle gosse ?
avatar
Messages : 146
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Jan - 11:22
Sumi resta un instant interdite face à la réaction de Yumi. Elle devait avouer qu’elle ne s’était pas attendue à une réponse positive aussi rapide. Surtout après l’avoir vu briser le bâton qu’elle mâchouillait quand Sumi lui avait révélé la nature du concours. Alors que la brune se demandait si son interlocutrice ne se moquait pas un peu d’elle, cette crainte fut chassée quand elle sentit les mains de Yumi se joindre aux siennes. Son cerveau abandonna toute tentative de réflexion tandis qu’elle se perdait dans le bonheur que les mots et les gestes de la tatouée suscitaient en elle.

Les mots de l’adolescente aux cheveux bleus avaient véritablement donné des ailes à Sumi qui n’avait pas manqué d’exprimer sa joie avec un large sourire tout en serrant un peu plus fort les mains de la bleue. Elle se releva avec Yumi et, contrôlé par une énergie nouvelle, la jeune Sonohara accéléra le pas et se mit à traîner sa cadette à travers la rue sans lâcher sa main, sous l’œil mauvais du vendeur sucrerie. Qui écopa d’ailleurs d’un regard dédaigneux de la part de la brune, pourtant, ça n’entama même pas un tiers de sa bonne humeur. Sur le chemin de la convention, elle sautillait, n’arrivant pas à contenir sa joie. Elle avait ralenti et marchait maintenant aux côtés de Yumi en lui enlaçant le bras. Il fallait qu’elle rentre dans son rôle après tout et, elle s’en serait voulu de manquer une occasion comme celle-ci.

-On va trouver les costumes où belle gosse ?

La question sortit Sumi de ses songes, lui faisant quitter un instant son petit nuage -bien que le surnom ne laissa pas ses joues indifférentes. Un sourire discret se dessina sur son visage.

-Le rez-de-chaussée du bâtiment est réservé au cosplay ! On va s’équiper là-bas !


La joie de l’instant avait encore une fois pris le pas sur la nature profonde de Sumi ; ce concours allait lui coûter un bras, pourtant, elle n’en faisait aucun cas, pire, cette idée l’excitait presque. Au terme de cette rapide discussion, les deux filles arrivèrent face au bâtiment, sans hésiter, Sumi tira Yumi dans le bâtiment et l’amena jusqu’aux innombrables rayons réservés au cosplay. Ces derniers mesuraient parfois plus de deux mètres et allaient jusqu’au fond de la salle, là où les caisses se trouvaient. Des employés parcouraient les rayons, conseillant les clients, ré-agençant la disposition des costumes. Sumi lâcha le bras de son amie pour s’avancer de quelques pas, avant de se tourner vers elle, un sourire radieux sur le visage.

-Bienvenue dans le maelström du cosplay !

Déclara-t-elle avant de s’engouffrer dans un rayon, en continuant de s’assurer que Yumi ne prenait pas ses jambes à son cou et qu’elle suivait. Elles étaient entourées de costumes tirés de shonen ou à l’effigie de héros d’aujourd’hui. Certains mannequins arboraient les couleurs d’All Might, d’Endeavor et d’autres héros célèbres mais parfois plus méconnue. Sumi ne prêtait aux derniers qu’assez peu d’attention, elle était davantage concentrée sur les costumes tirés de ses œuvres favorites. Toute excitée, elle ne cessait de s’émerveiller devant chacun d’entre eux, nommant presque systématiquement l’œuvre à laquelle ils appartenaient.

Elle finit par se calmer et tourner vers Yumi, un peu inquiète.

-Euh… Désolé, je m’emporte un peu ! Tu ne regrettes pas trop ?

Elle ponctua sa phrase par un autre sourire, puis reprit.

-Tu veux qu’on aille voir autre part ? On peut aussi demander aux vendeurs ce qu’ils nous conseillent, si tu veux !
avatar
Messages : 268
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Jan - 2:56
Finalement… Finalement j’apprécie de plus en plus cette idée, avoir Sumi proche de moi me rendait très heureuse. Je sentais son corps, ses muscles contre mon bras et je n’avais qu’une envie c’était de la série contre ma poitrine pour qu’elle soit encore plus proche… Mais ce ne serait pas pratique pour marcher. Ceci dit, je me rappelais rapidement de la contrepartie… Me déguiser… Alors que nous pénétrons dans le bâtiment et que nous arrivâmes rapidement à la boutique de cosplay, je grimaçai légèrement en serrant les dents. Il y avait un peu de tout comme costume mais je n’avais envie de porter aucun d’entre eux. Le pire était le costume d’héros existant et les déguisements de couleur flashy style écolière… Bordel…

A mon grand regret, Sumi lâcha mon bras pour venir face à moi avec un grand sourire, introduisant le magasin en le qualifiant de « maelstrom du cosplay », sympathique comme surnom. Je souriais aussi, bien plus légèrement pour commencer à parcourir les rayons. Sumi elle semblait un peu dans son monde et j’en profitais pour reprendre ma contenance, j’ai acceptée de venir, je ne vais pas gâcher le plaisir de amie… Self control, sourire, tout est bon. J’étais en train de regarder certains costumes pour voir lequel prendre quand Sumi revînt vers moi, toute penaude. Elle me demandait si je ne regrettais pas trop… C’est qu’elle est lucide ! Ou c’est juste parce que je tire à moitié la gueule, probable aussi. Je pris ses mains pour sourire chaleureusement :

-Ne t’en fais pas ma belle… J’adore te voir comme ça !

Et c’était la pure vérité ! ça doit être la seule chose qui fait que je ne me suis pas encore enfuit au courant, elle a l’air d’être tellement ravie d’être là avec moi, je ne pouvais que la suivre… Et puis certains costumes étaient sympas. Avec l’un d’entre eux, une sorte de reproduction d’armure futuriste, il y avait un fusil d’assaut avec une tronçonneuse. Je le pris et le porta triomphalement en regardant Sumi :

-C’est dommage que le costume ne soit pas à ma taille et que ce truc soit un faux, je me serais bien éclatée avec !

Je le reposais en rigolant légèrement puis revint à côté de Sumi :

-T’as raison, allons demander aux vendeurs de nous conseiller… Ils s’y connaissent mieux que nous, je suppose.

Je pris sa main pour l’amena avec moi jusqu’à la caisse ou l’un des vendeurs étaient occupés sur son ordinateur. C’était un mec, pas très grand et plutôt maigre, l’air soucieux, il semblait être du genre travailleur. J’aurais pu choisir quelqu’un qui ne faisait rien mais j’avais très exactement envie d’emmerder lui alors qu’il avait visiblement autre chose à faire ! Je souriais en grand puis le regarda :

-Bonjour ! Ma petite amie et moi ont cherche deux costumes pour faire un cosplay de couple, vous pouvez nous aider ?

J’avais dit petite amie parce que j’avais la flemme d’expliquer que nous n’étions pas vraiment ensemble et que c’était juste pour gagner le prix du concours et blablabla…. Et aussi pour me satisfaire de voir Sumi devenir encore plus rouge qu’elle ne l’était déjà. J’attendais la réponse du vendeur occupé en serrant et caressant la main de mon amie.
avatar
Messages : 146
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Jan - 5:34
Sumi ne put retenir son sourire timide habituel quand Yumi la rassura en lui prenant les mains. Sa joie d’être ici avec la bleue l’empêcha de se poser plus de question. Son désir de profiter de ces instants était trop fort pour qu’elle se permette de gâcher ça par ses craintes et ses peurs de ne pas être à la hauteur. Se baffant intérieurement, elle prit la décision de faire ce qu’il fallait pour Yumi garde un bon souvenir de cette journée.

Cette dernière alla d’ailleurs d’abord attraper un accessoire, une arme futuriste mi-fusil mi-tronçonneuse. La remarqua de la bleue fit encore plus sourire la brune, qui se mit même à rire. C’est vrai que, Yumi dans une armure comme celle-là, ça avait de quoi la faire rougir. Ses pensées se perdirent quelques instants en imaginant la tatouée sauver la galaxie à grand coup de blaster et de coup de crosse. Sumi ressortit vite de sa rêverie quand sa partenaire de cosplay vint lui reprendre la main et l’emmener jusqu’à un vendeur, visiblement occupé. Sumi allait retenir Yumi pour lui indiquer que certains de ses collègues semblaient plus à même de s’occuper d’elles, mais elle se figea en entendant les paroles de la bleue.

Les paroles, c’était peut-être surestimer la capacité de Sumi à rester maîtresse d’elle-même et de ses pensées face aux mots de Yumi. Dans les faits, le cerveau de la brune s’arrêta en entendant « ma petite amie ». Une soudaine vague de chaleur traversa à nouveau son corps, tandis qu’instinctivement, elle se rapprochait du corps de celle qui l’avait appelé comme ça, comme si elle cherchait à se cacher.

Non ! Elle ne devait pas se conduire comme ça. Si elle voulait un jour gagner le cœur et l’intérêt de sa cadette, elle devait montrer à cette dernière l’étendue de sa détermination et de ses tripes. Sans trop réfléchir, Sumi inspira un grand coup et passa sa main autour de la taille de Yumi, la serrant contre elle. Malgré le fait qu’elle essayait de se convaincre qu’elle avait confiance en elle, tout dans sa posture, ses gestes, son attitude montraient à quel point cet acte n’était absolument pas naturel.

Elle avait un instant songé à poser sa main sur les fesses de Yumi, ce qui aurait eu le mérite de surprendre cette dernière, mais, Sumi s’était dit que ce serait peut-être trop. Se contentant pour le moment d’assurer au maximum dans son rôle de petite amie, elle glissa sa main contre la hanche de Yumi. L'haltérophile se reconcentra sur le vendeur, l’air de rien. Ce dernier releva les yeux, arqua un sourcil et souffla légèrement du nez en voyant Sumi agir. Un sourire en coin apparut sur son visage en posant ses yeux sur le haut de l’alchimiste d'encre.

-Vous pourriez essayer un cosplay de Magical Girl, mais sans le côté loli. Genre, adolescente, adulte, quoi. J’suis sûr que ça vous ira.

Le visage de Sumi s’illumina soudainement, elle sautilla de joie sur place et emporta Yumi dans le rayon que lui avait indiqué le vendeur. Ne lâchant pas les mains de sa petite amie de la journée. Elle s’exclama alors, toute excitée.

-J’adore trop l’univers des Magical Girl ! Y a plein de trucs à faire ! Tu veux bien faire ça ? S’il te plaiiiiiit.

Le ton légèrement suppliant n’allait pas tellement avec la situation vue qu’elle avait déjà assise Yumi sur un siège en face des cabines d’essayage et qu’en instant, elle était revenue les bras chargés de costumes et d’accessoires. Posant son butin auprès de sa cadette, Sumi s’agenouilla face à elle. Un large sourire sur les lèvres.

-J’ai trouvé la tenue de ma Magical préférée… Tu veux bien la porter ? Je t’assure que tu seras parfaite avec !

Sumi tendit à Yumi une large rapière ornée d’innombrables néons de lumière bleue. Le style de l’arme était légèrement futuriste, elle était reliée à un gantelet qui faisait office de prothèse et dans le même temps, de pommeau. Ensuite, elle donna à Yumi des collants blancs striés d’éclairs bleutés et une jupe oscillant entre le blanc et le violet, qui s’arrêtait à mi-cuisse. Le haut se composait d’une sorte de plastron relativement près du corps ouvert au niveau du poitrail et qui laissait les épaules à nues. Un autre gantelet accompagnait celui intégré à l’arme, tandis que le clou du costume se soldait par une large cape blanche sur laquelle était brodée une étoile.

Sumi attrapa toute joyeuse la main de Yumi et la traîna jusqu’à une cabine.

-On se rejoint toutes les deux devant d’accord ?

Sans pouvoir attendre plus longtemps, Sumi s’empressa d’aller se changer. Son costume, elle ne l’avait pas choisi au hasard non plus. Elle doutait de pouvoir porter ce genre chose en d’autres circonstances, mais la compagnie de Yumi lui donnait des ailes et peut-être, un peu de courage.

Sortant de sa cabine, elle dévoila son costume, qui se composait de collants qui s’arrêtaient un peu au-dessus de ses genoux, tandis que sa jupe lui tombait sur le haut des cuisses, elle allait jusqu’à la limite entre son bas-ventre et son ventre. Son haut était une sorte de débardeur bordeaux qui s’ouvrait au niveau qui dévoilait son nombril et se scindait ensuite en deux parties qui lui tombaient légèrement aux genoux. Ses bras étaient habillés de mitaines blanches montant jusqu’à ses coudes. Elle avait également enfilé une perruque écarlate dont la natte lui tombait jusque dans le bas du dos.

Elle devait bien avouer ne pas être très à l’aise. En plus de l’ouverture au niveau de son ventre, elle avait déboutonné les boutons de son haut, ce qui lui faisait porter un décolleté relativement plongeant sur sa poitrine compressée par le vêtement moulant. Lorsqu’elle arriva à proximité de Yumi, elle avait perdu toute son assurance et son courage, le rouge aux joues, le regard fuyant, elle peina à questionner sa camarade.

-Est-ce que… c’est… fin… j’ai pas trop l’air ridicule ?
avatar
Messages : 268
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Jan - 23:31
Alors que nous discutions avec le vendeur, je sentis une main hésitante se glisser contre ma hanche. Je frissonnais légèrement en la sentant contre moi puis décida de répliquer en passant ma main dans la pioche arrière de son short, palpant allégrement ses fesses, sans aucune discrètement. Je ne pus en profiter très longtemps puisque lorsque le vendeur parla de magical girl, Sumi se mit à sautiller d’impatience et à me supplier presque que je porte un costume de cet archétype tout en m’amenant dans le rayon en question, ne me laissant pas tellement le choix… Elle me fît m’asseoir en face des cabines d’essayage. Je dus attendre quelques secondes pendant lesquelles je me demandais ce que je pouvais bien foutre ici avant de revoir Sumi, les bras chargés de vêtements et d’accessoire. Dans le même élan, elle déposa tout à côté de moi et se mit à genoux face à moi, comme si elle allait me demander en mariage… Heureusement ce n’était pas ça, elle me tendit un jouet qui ressemblait à une rapière en déclamant :

-J’ai trouvé la tenue de ma Magical préférée… Tu veux bien la porter ? Je t’assure que tu seras parfaite avec !

Je pris le… La réplique et tapa le sol avec, constatant avec satisfaction qu’un « pouic » rigolo sortait du jouet quand je frappais quelque chose. Ensuite, elle me déposa tout un tas de vêtement dans les bras, le seul truc que je voulais porter, c’était la cape… Et encore. Sérieusement ? Moi mettre une jupe ? Je soupirais intérieurement puis me leva, tirer par Sumi qui m’emmena à une cabine d’essayage. Elle repartit aussitôt pour aller chercher son propre costume.

J’entrais dans la cabine et me déshabillai presque intégralement, ne gardant que mes sous-vêtements. Puis, je commençai par enfiler ces SATANÉS DE PUTAINS DE COLLANTS ! Je mis bien plusieurs minutes à tirer de toutes mes forces pour les mettre, manquant à plusieurs reprises de les déchirer. Je finis cependant par y arriver, sentant tout mon sang partir de mes jambes :

-Bordel… Je hais ces trucs…

Puis je passais à la jupe, aucune difficulté notoire ce coup-ci, rapidement suivit par le plastron… Qui faisait que j’étais de toute façon à moitié à poil, ça vaut vachement le coup. Je réussis tant bien que mal à enfiler la cape tout seul puis le gantelet. Finalement, la rapière va se ranger dans une boucle au niveau de la taille pour qu’elle tienne toute seule. Je me regardai dans un miroir dans la cabine.

J’avais l’air… Je ne sais pas, mais j’avais l’air en tout cas. Je retirais finalement mon bonnet à contre cœur pour terminer la panoplie… Avant de me rendre compte que Sumi avait oubliée de m’amener des chaussures. Je soupirais de nouveau et remis mes baskets qui n’allaient pas du tout avec le reste, mais bon, pas grave.

Finalement, je ressortais de la cabine du même pas nonchalant que d’habitude. Je me doute que je devais avoir l’air particulièrement ridicule, mais j’en avais toujours autant rien à foutre. En baissant les yeux, je remarquais que le plastron était vraiment petit et que j’avais un décolleté plutôt impressionnant… Enfin, ça devrait faire de l’effet à la petite Sumi. D’ailleurs, en parlant d’elle. Je la vis s’approcher timidement de moi et me demander d’une voix hésitante si elle n’avait pas l’air trop ridicule. Je la regardais en souriant, me redressant légèrement :

-Pas plus que moi ! Je te trouve même… Plutôt sexy.

Je terminais ma phrase en venant contre elle pour la serrer doucement dans mes bras. Je caressais dans un premier temps son dos puis descendis doucement pour lui peloter les fesses. Quitte à devoir porter des costumes ridicules, autant en profiter merde ! Je ne fais pas ça gratuitement ! Je profitais quelques instants de ses courbes puis rompis l’étreinte pour la regarder :

-Du coup, on doit faire quelque chose avant le concours ? Et je mets mes affaires où ?

Je désignais mon tas de fringues qui trônait sur l’un des bancs du magasin. J’avais presque oubliée que j’avais une photo de Sumi nue en fond d’écran sur mon portable, prise pendant qu’elle dormait quand on c’était rencontrées… Cela me fît légèrement sourire.
avatar
Messages : 146
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante-