Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Il faut savoir se mouiller pour apprendre à nager ! [ft. TOBIAS]

 :: Musutafu :: Autres endroits :: Périphérie Nord :: Commissariat de police Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 11 Jan - 12:17
Sumi poussa un long soupire, mélangeant appréhension et colère. Passablement énervée, la jeune apprentie-héros se tenait au milieu d’une rue, son téléphone portable à la main et en costume. Aujourd’hui, elle travaillait pour Scarecrow et enfin, les recherches sur Ayumu Kato, l’homme qui avait semé le trouble à Yokohama l’année passée, reprenaient. Pour cela, les membres de l’agence étaient sollicités pour accomplir diverses missions. Comme Kato était soupçonné d’être en lien avec la ligue et n’avait pas eu d’activité depuis plusieurs mois, il fallait que les justiciers du quartier de Yokohama se renseignent auprès des autres quartiers.

Et Sumi s’y collait. Elle devait se rendre un peu partout dans Tokyo pour faire la tournée des postes de police. L’action servait aussi à montrer que l’agence se remettait bien de sa crise. Envoyer l’apprentie de Scarecrow lui-même, ça faisait sérieux. Il n’empêchait que Sumi était là, plantée au milieu de la rue chaussures blanches et noirs aux pieds, chaussettes hautes, genouillères, short, débardeur, masque buveur replié sur la gorge, lunette de protection sur le front. Cependant, elle avait pitié de son dos et ne s’était équipée que d’une bouteille qui ne contenait que deux litres d’encre. En principe, elle n’aurait pas besoin de son alter donc elle avait préféré s’épargner les dix-huit litres habituels.

Un sac en bandoulière pendait de son épaule droite, il contenait tout en un tas de paperasse à remettre aux policiers. Dans un énième grognement de rage, Don’t Panic tourna à nouveau dans la même rue pour la septième fois, elle commençait à en avoir marre de sa connexion et de son téléphone plus qu’obsolète, elle allait devoir attendre son anniversaire ou une quelconque fête pour qu’on lui en paye un nouveau. C’est que ces choses-là coûtaient chers.

Finalement, ses pensées et projets sur le futur la firent arriver comme par magie devant le commissariat où elle devait se rendre. L’espace d’un instant, elle resta immobile, surprise par ce fait. Puis, elle reprit son expression blasée et entra dans le commissariat. Sumi détestait cette mission parce qu’elle l’obligeait à fréquenter les forces de l’ordres. Certes, dans l’agence, personne n’avait envie d’avoir à s’y frotter et elle était sûrement la moins bien placée pour se plaindre, c’est d’ailleurs en considération de ça qu’elle avait accepté cette tâche.

Mais, elle aussi n’aimait pas la police depuis son arrivée à Yokohama. Son ressentiment s’était même accentué à mesure que le temps s’était écoulé. Mais, un travail était un travail. Il lui suffit de penser à sa fiche de paye pour se donner du courage. Se dirigeant vers l’accueil, l’haltérophile découvrit un jeune homme d’au moins huit ans son aîné. Les cheveux bruns lui tombant légèrement sur les côtés du front, la peau un peu mâte, il n’avait pas la corpulence d’un agent de terrain, c’était sûr. Il portait une chemise à manches courte, légèrement bleutée et un pantalon noir. Sur son insigne, elle put lire « Surotu Tetoe ».

- Bonjour, je suis Don’t Panic de l’agence Scarecrow, je suis venu à propos du dossier Kato.

L’homme sembla soupirer en entendant le surnom de Sumi, avant de se mettre à tapoter sur son clavier. Il finit par relever la tête.

- Hm. Le dossier Kato, c’est… oh. L’équipe de Takeda. J’espère que vous ne tomberez pas sur lui. C’est en haut, y a des sièges, je préviens de votre présence.

À ces mots, elle acquiesça, un peu surprise d’entendre un policier parler d’un de ses collègues et potentiellement supérieur de cette façon. Gravissant les escaliers la menant à l’étage, elle prit place dans ce qui semblait être une salle d’attente et… attendit.
avatar
Messages : 317
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 12 Jan - 2:12
Let's get wet, to learn to swim. #SUMILe bruit des doigts qui tapent sur le clavier était le seul bruit qui remplissait la petite salle. C'était une journée calme, Tobias était seul au milieu des bureaux vides d'occupants. Pianotant sur son clavier, il s'occupait tranquillement de remplir la paperasse trainante laissée par Takeda et uniquement lui. Le bureau de Sanada brillait de sa surface lisse et libre de tout dossier. Totalement à l'opposé du bureau à côté où reposait l'équivalent de l'empire state building en papier lisse. Au moins ce n'était pas le foutoir complet, remerciez la taille du bureau plus grande. Laisser trainer n'était pas le même luxe pour tout le monde. De mémoire, le hacker avait dû voir son supérieur remplir un dossier moins de fois qu'il n'avait de doigt sur la main droite et c'était parce que son second Sanada avait réussi à avoir un moyen de pression sur lui. Habituellement, c'était celui-ci qui remplissait les feuilles rectangulaires maléfiques.

Sauf cette fois, le voilà donc à remplir des dossiers plus barbants les uns que les autres pendants que ses collègues étaient partis enquêter sur quelque chose où il ne pouvait pas aider. Ajoutant à cela qu'il fallait que quelqu'un soit disponible au commissariat. Ce n'était pas obligatoire, mais certes c'était mieux. Il poussa un long soupire de souffrance en envoyant son rapport à l'impression. Un dossier d'achevé, un ! Plus que.. Oh non, il valait mieux ne pas compter et constater la lente progression de son travail. De cette façon, c'était un minimum motivant, bien qu'il savait pertinemment qu'il n'en viendra pas à bout avant son ultime heure de travail de la journée.

L'albinos s'étira le dos avant de se lever pour s'approcher de la fenêtre et voir une fille rouspéter contre son téléphone juste devant le bâtiment.. Encore une qui ne chérissait pas la beauté de la technologie à sa juste valeur. Se retournant contre la vitre, il fit encore quelques étirements, il fallait vraiment qu'il fasse rapidement changer cette chaise en bois tueuse de dos, une vraie arme de destruction massive. Attrapant une bouteille d'eau, Tobias en profita pour prendre une petite pause. Prenant une petite gorgée, il laissa son regard vagabonder vers un bout de bandage accrochée à la chaise de son supérieur. Le temps avait bien passé depuis leur rencontre atypique. C'était un homme étrange, mais un homme qui était devenu un mentor.. Ou plutôt un grand frère un peu trop chiant, collant, bizarre et par-dessus tout déjanté, mais un frère sur qui il pouvait compter..

Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing… Il sursauta, jetant la bouteille, heureusement fermée, dans sa frayeur. Rah ! Ca aussi il allait devoir le faire changer ! Un jour quelqu'un allait faire une crise cardiaque à cause de ce cri du démon. Reprenant ses esprits, le hacker se hâta d'aller décrocher.

« Agent Bradford à l'appareil.. Oui.. Très bien merci. »

Gé-nial. Tout simplement merveilleux. Il soupira. Combien de fois l'avait-il fait dans les dernières minutes ? Certes, il avait accepté un métier où il devait être présent pour aider la populace ou dans ce cas-ci, un héros. Il allait donc devoir se motiver un peu et arrêter de rechigner. Si seulement il ne passait pas l'une des journées les plus ennuyeuses de son existence. Se mettant en mouvement, il jeta un regard désapprobateur à l'immeuble de papier avant de se diriger vers la porte et de prendre la direction de l'imprimante à gauche. Autant récupérer son rapport achevé. Tournant à droite, Tobias avança d'un pas décidé vers la salle d'attente, tel un médecin allant chercher son patient. Hmm.

« Euh.. Don't Panic ? »

Il prit un ton calme et posé, cachant le fait qu'il était britannique et que ce n'était pas un nom à ses oreilles mais bel et bien une phrase. La repérant, il lui fit signe de la suivre sans vraiment la regarder pour ne pas trainer dans les couloirs. L'albinos lui ouvrit le passage dans la salle et se dirigea vers le bureau de Takeda afin d'y déposer les papiers fraichement imprimés. Se tournant vers sa cliente qui ne lui donnerait pas un rond, il tendit une main à serrer et fit un visage accueillant.

« Agent Tobias Bradford, analyste de l'équipe de Takeda-san, comment puis-je vous aider ? »


©️ 2981 12289 0
avatar
Messages : 179
Disponible en RP : 0/3
Double-compte : Midoriya Izuku.

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
    Everything but time is running out
    My life reason, and all I have is this one moment, of finding freedom, from all that sheltered me before, I took the plunge, and put my all into this trial before me. I will vanquish, anything that stands before me, come whatever. ⠇BLOOD RAGE ▬ デビッド・ヴァイヴス
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Jan - 3:32
Sumi attendait depuis déjà quelques minutes quand la porte s’ouvrit et qu’un jeune garçon apparut sur le pas de celle-ci. A sa vue, l’apprentie héros arqua un sourcil. Il n’avait absolument rien d’un policier, sa carrure semblait faible aux yeux l’haltérophile, ses épaules n’étaient pas bien larges malgré qu’elles soient contenue dans une chemise blanche assez près du corps. Il n’était pas non plus très grand. Pourtant, en s’attardant sur son torse, Sumi se rendit compte qu’elle avait eu tort de le juger trop vite ; le jeune homme devait en effet faire travailler son corps assez régulièrement et ne se contentait pas de rester assis en face de son bureau.

Non ce qui était le plus étrange dans son apparence, c’était son visage d’enfant et ses cheveux dépigmentés, pendant un instant, la brune hésita à lui demander s’il les avait déteints. Mais, elle n’était pas là pour ça. Son visage dépourvu d’imperfection n’était pas japonais non plus. Un Russe ! La brune n’était pas vraiment physionomiste pourtant elle essayait tout de même de déterminer la nationalité de son interlocuteur, donnant lieu à une situation assez gênante, elle ne lâchait pas le garçon du regard. Lorsqu’il avait parlé, elle avait noté un accent anglais plutôt correcte, du moins, plus que le sien.

Elle lui emboîta finalement le pas pour rentrer dans une pièce relativement spacieuse jonchée d’open space. Apparemment, l’albinos était la seule personne présente ici, tendant la main à la future héroïne il se présenta dans un Japonais étrangement correct aux oreilles de Sumi. Cette dernière commençait à peine à éprouver une once de sympathie pour le personnage quand sa présentation lui rappela que son interlocuteur était de la police. Elle regarda sa main, une moue à la limite du dégoût sur le visage. Pourtant, elle finit par la serrer, elle devait apprendre à mettre de l’eau dans son vin.

-Sumi Sonohara, apprentie héros à U.A et à l’agence Scarecrow, je suis l’apprentie de ce dernier. Enchanté monsieur Bradford.

En serrant la main du dénommé Tobias, elle se forçait à changer d’expression et à sourire le plus naturellement possible et à avoir l’air sympathique. Lâchant finalement la main du policier, elle attrapa son sac qui pendait le long de son corps et en sortit un épais dossier qu’elle tendit au jeune blanc, conservant un ton et une expression aussi bienveillante que possible.

-Nous sommes à la recherche d’Ayumu Kato, l’homme responsable de la prise d’otages à la prison de Yokohama, l’an passé. Voici un dossier avec toutes les informations que nous avons sur lui.

Son sourire s’agrandit de sorte à ce qu’elle est l’air la plus avenante possible.

-Pouvez-vous regarder si vous avez quelques choses sur lui, monsieur Bradford ?

Derrière ce masque de bienveillance et de politesse, une question brûlait les lèvres de la buveuse d’encre. Elle brûlait de demander au policier ce qu’il faisait là.
avatar
Messages : 317
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Jan - 15:25
Let's get wet, to learn to swim. #SUMIAyant complètement raté la fixation dont il fut la cible de la salle d'attente jusqu'à son bureau, Tobias pensait avoir fait les choses dans les règles. En commençant par se présenter. La main tendue vers la jeune héroïne, le hacker ne manqua pas le changement de visage de celle-ci face à.. sa main. Une main, tout ce qu'il y a de plus commun parmi les êtres humains. Propre, il les lavait fréquemment comme toute personne avec un sens correct de l'hygiène. Bien que son teint était un peu plus pâle que celui de son interlocutrice, mais.. c'était une foutue main ! En avait-elle la phobie ? Certaines personnes avaient bien la phobie des pieds, donc pourquoi pas sur les mains. La dernière possibilité qui lui vint en tête était la moins réjouissante, peut-être était-elle raciste. Après avoir fini cette poignée tendue pour les deux partis, l'humeur en chute libre, il se dirigea vers son bureau. Rassemblant les papiers qui traînaient du dossier précédent, il alla rassembler le tout sur le bureau de son patron.

« Scarecrow hein.. Connais pas. »

En fait, l'albinos connaissait bien peu de nom de héros, tout simplement parce que cela ne l'intéressait pas. Il y avait bien assez de monde qui les fanatisait, pas besoin de s'ajouter dans le lot. Haussant les épaules, il attrapa le dossier qu'elle lui tendit. Hasardant un regard de ses mains vers son visage il fronça les sourcils. Non là, ça devenait abusé, il allait finir par croire qu'il sentait mauvais ou un drame dans le genre. Sentant un frisson lui parcourir la colonne vertébrale, il pencha rapidement la tête vers le dossier afin de cacher son air renfrogné.

C'est qu'elle était carrément frustrante et un tantinet effrayante à le regarder avec son faux sourire et sa fausse bienveillance. Sumi ressemblait actuellement à ces assistantes sociales qui essayaient d'amadouer les enfants avec des expressions plus fausses les unes que les autres. Le jeune policier avait un mauvais souvenir de ces femmes détestables. Se penchant pour s'appuyer le dos contre son bureau, le hacker commença à analyser minutieusement les informations sous ses yeux, mais ne put s'empêcher de laisser échapper une réplique mordante.

« Vous savez, plus le sourire est faux et plus l'effet désiré est inversé. C'est carrément flippant là. »

Le coin de sa bouche se déforma en une grimace, il n'avait pas voulu être aussi sec. Sans la regarder, Tobias fit le tour de son bureau et s'installa sur sa chaise. Il se tourna vers son ordinateur, déposant le dossier près de son clavier afin de pouvoir comparer les informations. Une pensée alla vers ses deux supérieurs qui n'étaient pas là. Sûrement qu'ils s'occuperaient de ce cas bien mieux que lui, avec une petite confusion sur le cas en particulier. Son bureau prêt pour travailler, il soupira avant de se tourner à nouveau vers elle, lui faisant un signe de la main pour prendre la chaise la plus proche et de s'installer à côté de lui.

« Vous voulez que je vous aide ? Commencez d’abord par m’expliquer le problème. C’était quoi cette grimace tout à l’heure ? »

Pour éviter de la fixer et prolonger le malaise, il tapa distraitement quelques raccourcis sur le clavier, ouvrant un logiciel d’analyse ainsi que la base de données.

©️ 2981 12289 0
avatar
Messages : 179
Disponible en RP : 0/3
Double-compte : Midoriya Izuku.

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
    Everything but time is running out
    My life reason, and all I have is this one moment, of finding freedom, from all that sheltered me before, I took the plunge, and put my all into this trial before me. I will vanquish, anything that stands before me, come whatever. ⠇BLOOD RAGE ▬ デビッド・ヴァイヴス
Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Jan - 1:02
Oh la boulette. Sumi eut un rictus de surprise en entendant la remarque de l’albinos sur son faux-sourire. Laissant échapper un petit rire gêné, elle resta cependant silencieuse. Elle avait l’air maligne, muette et plantée devant le policier qui n’avait même pas daigné relever le regard vers elle. Intérieurement, la brune se maudit de ne pas savoir mieux contrôler son ressentiment vis-à-vis de la police. La jeune fille savait que Yukishiro et Takeomi n’étaient absolument pas d’accord avec ce genre de comportement, elle devait les réfréner au maximum.

À présent déterminée à faire des efforts, la jeune héroïne devait rattraper le coup avec Tobias. Ignorant comment s’y prendre, l’alchimiste d’encre réfléchissait à toute vitesse. Heureusement pour elle, le policier réagit en premier, la dispensant de donner une réponse dans l’immédiat. L’analyste alla s’asseoir devant son ordinateur, poussant un soupir, il intima à la demoiselle de venir s’asseoir avec lui. Puis, il lui demanda sans détour, l’origine de son comportement étrange.

C’était l’occasion rêvée pour Sumi, de se rattraper. Tobias semblait faire référence à la poignée de main qu’il avait échangée, c’est vrai que c’était le moment où Sumi avait été la plus ambiguë. La jeune fille prit place aux côtés de l’albinos avant de parler.

-Je suis vraiment navré, j’ai du mal à m’en sortir en société ! Vous parlez de notre poignée de main, c’est ça ?

Une héroïne qui n’en sort pas en société, on aura tout vu ; autant continuer de faire la cruche maintenant. Elle se tortilla un peu sur chaise, comme si elle se sentait honteuse.

-En fait, c’est que… Je suis haltérophile, vous savez et…

La jeune fille dévoila l’une de ces mains couvertes de cloques et de blessures liées à ses entraînements tout en sentant le rouge lui monter aux joues.

-C’est assez gênant de savoir qu’on touche mes mains… Surtout, quand c’est un… un… un garçon…

Ça marche toujours la technique de la fille timide. La brune avait parlé avec toute la timidité qu’elle pouvait mimer, utilisant son malaise pour rendre ses propos plus cohérents. Avec ça, le garçon se sentirait peut-être coupable d’avoir mis dans une telle situation une jeune fille. Mais maintenant, Sumi devait embrayer sur autre chose, son interlocuteur avait l’air malin et, elle avait peur des gens malins. On ne savait jamais comment il pouvait réagir.

-On devrait peut-être commencer les recherches ? Je ne vous ennuierai plus après ça !

La jeune fille restait tout de même assez mal à l’aise à cause de ce qu’elle venait de dire et de la première impression qu’elle avait laissé au jeune policier. Actuellement, elle voulait juste qu’il en finisse avec les informations sur Ayumu et qu’ainsi, elle puisse partir et ne plus jamais remettre les pieds dans cet endroit.
avatar
Messages : 317
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Fév - 15:25
Let's get wet, to learn to swim. #SUMIUne fois que son écran afficha ce qu'il voulait, Tobias se tourna à nouveau vers l'apprentie héroïne afin d'écouter la fin ses explications tout en observant son expression. Un coude sur le bureau, l'autre sur l'accoudoir de la chaise, il croisa les mains au milieu dans une position contemplative. Il était confus, si elle avait été gênée, pourquoi avoir fait une grimace de dégoût ? La logique vint se mêler à son raisonnement et il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour déduire que son explication était erronée. Surtout en l'observant en train de gesticuler sur sa chaise avec une timidité soudaine sortie de nulle part. En fait, cette fille s'était complètement trompée de voie, c'est dans le théâtre qu'elle aurait dû s'engager. Bien qu'elle n'était pas réellement convaincante, avec de l'entraînement et de la détermination la brune aurait très bien pu faire carrière. Son esprit dériva un instant en train d'imaginer son interlocutrice sur une pièce, vêtue d'une robe du moyen-âge en train de jouer la comédie en hurlant à tue-tête.

Devant cette image il ne pu réprimer un léger sourire qu'il fit rapidement disparaitre de son visage. L'analyste devait rester sérieux. Se concentrant à nouveau sur la jeune fille qui n'avait pas fini sa tirade, il remarqua qu'un problème plus important avait l'air de se cacher sous cette comédie. Réfléchissant rapidement, la solution s'imposa à lui par pur hasard. Venant d'une direction aléatoire, un flux se connecta à la poche de l'héroïne en devenir. En grandissant avec un alter laissant peu de vie privée à son entourage, on développe facilement une curiosité souvent mal placée. C'est ainsi que d'un geste de la main l'albinos ouvrit le message qui venait de lui être envoyé. Il haussa les sourcils de surprise devant le mot d'amour et les cœurs sauvages, mais ce qui l'étonna le plus était le selfie en pièce jointe. Rien de très choquant si ce n'est qu'il y avait deux filles. De là il regarda le nom du contact et tomba sur un prénom de fille.

« Ah... Tellement timide envers les garçons au point de se tourner vers la gent féminine ? »

Parlant d'une voix tout à fait neutre. Tobias continua sa recherche sans regarder la réaction de la fille à sa gauche qui avait arrêté de parler, il trouva un dossier dans son téléphone au nom de « Yumi ». Le même nom que celui du contact. Cherchant à prouver son point, il ouvrit le dossier sans une seconde pensée et tomba sur un nombre incalculable de seflies des deux jeunes filles, mais il fut satisfait quand il trouva deux paires de lèvres collées l'une contre l'autre. Là, il était clairement évident qu'elles entretenaient une relation. Sans aller plus loin, il leva deux doigts et fit un mouvement vers son ordinateur comme si l'informaticien chassait paresseusement une mouche. Un bruit de pop-up plus tard et la fameuse photo termina sa route sur son écran, bien à la vue de la jeune fille. Plutôt fier de lui, il haussa les sourcils en la regardant tout en attendant sa réaction en reprenant sa pose contemplative qu'il avait eu quelques instants auparavant.

« Et si vous commenciez à être honnête avec moi avant qu'on aille plus loin ? »

©️ 2981 12289 0
avatar
Messages : 179
Disponible en RP : 0/3
Double-compte : Midoriya Izuku.

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
    Everything but time is running out
    My life reason, and all I have is this one moment, of finding freedom, from all that sheltered me before, I took the plunge, and put my all into this trial before me. I will vanquish, anything that stands before me, come whatever. ⠇BLOOD RAGE ▬ デビッド・ヴァイヴス
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Mar - 20:57
Pendant un instant, Sumi eut un moment d’absence. Son expression s’était figée en voyant l’écran de Tobias afficher une photo d’elle et Yumi s’embrassant. Elle resta ainsi pendant quelques secondes. Clignant parfois des yeux, alors que ces derniers étaient si écarquillés qu’il n’aurait pas été étonnant de voir ses globes oculaires tomber et rouler sur le bureau. Lorsqu’elle reprit plus ou moins ses esprits, une colère noire s’empara d’elle.

-Comment vous avez eu ça ?

Elle avait craché ses mots avec une certaine agressivité, ses yeux luisaient d’une colère noire. Tout son corps frémissait de haine. Cette fois-ci, elle ne mentait pas et laissait exploser ses véritables sentiments. Elle détestait qu’on ait violé son intimité. Pourtant, malgré la colère, elle s’efforçait de garder les idées claires et tentait de comprendre comment cette photo avait pu arriver là. Il n’y avait qu’une seule solution plausible et envisageable.

-C’est votre alter, pas vrai ?

C’était de loin l’hypothèse la plus plausible. Il ne pouvait pas avoir accès à cette photo autrement que par le biais d’un alter, à moins de connaître Yumi et qu’elle lui ait elle-même donnée la photo. Et Sumi savait bien que sa petite amie ne ferait jamais une telle chose. En plus, elle avait senti son téléphone vibrer un peu avant qu’il n’affiche la photo, ça peut pas être une coïncidence. Pour une fois, que sa nature paranoïaque l’aidait à quelque chose.

Toujours énervée, elle avait néanmoins trouvé un moyen de se venger de l’affront que lui avait fait subir l’albinos. Si un alter avait bien été utilisé, c’était une utilisation illégale, sur autrui qui plus est, doublé d’une violation de vie privée. Elle allait aisément pouvoir le faire chanter avec ça. La brune entrouvrit la bouche avant de se figer. Une autre idée venait de traverser son esprit.

Si, son interlocuteur avait eu accès à ses photos, c’est qu’il avait accès au reste de son téléphone. Sumi repensa alors à toutes les choses préjudiciables à sa personne -et à celle de sa petite amie- que pouvait contenir son téléphone. S’il fouillait un peu, Tobias découvrirait rapidement que les soirées du couple étaient non seulement arrosées, mais parfois agrémentées de substances illicites. Et puis s’il tombe sur le dossier 0… Je peux pas prendre ce risque.

-Vous voulez que je sois honnête ?

Elle s’efforça de paraître la plus sérieuse et impassible possible.

-Pour vous dire la vérité, je déteste la police.

Sumi tourna la tête vers l’écran, puis reporta son regard sur le jeune adulte.

-Et j’ai l’impression que vous venez de me donner raison, analyste Bradford.

Et bim, je balance une formule pro pour lui clouer le bec, MC Sonohara in da place.

-Peut-on reprendre à présent ? Ou ça n’était pas assez honnête pour vous ?
avatar
Messages : 317
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar - 15:09
Let's get wet, to learn to swim. #SUMIUn blanc plana quelques instants dans l'open space, le hacker posa son coude sur son bureau et sa joue sur sa main ouverte en attendant sa réaction. Puis le visage de Sumi changea rapidement en voyant le petit tour que lui avait joué Tobias. Elle était devenue furax en moins de temps qu'il en avait eu besoin pour amener la photo des deux filles sur son écran. Il leva les sourcils de surprise, jetant un petit coup d'oeil au bouquin des techniques psychologiques de police qui traînait sur le coin de son bureau en attente qu'il reprenne sa lecture. Eh beh, il ne s'était pas douté que cette technique marchait aussi bien. En théorie, il fallait pousser une personne dans ses retranchements pour la forcer à dire la vérité. Pour le coup, ça avait plutôt bien marché ! Bon, tout ce qui concernait le profilage n'était clairement pas dans sa spécialité, mais pouvoir réaliser des petits tours du genre était dans ses cordes. L'albinos se senti mal à l'aise un instant, elle avait l'air de se sentir plutôt mal face à l'exposition de sa vie privée.

Il chassa ces sentiments en la voyant lui parler comme à un délinquant. Hey, quand tu tends le bâton, faut pas t'étonner à recevoir un coup après. Elle était complètement furax, la moutarde lui était montée au nez très vite, trop vite. On leur donnait pas des leçons pour maîtriser ce genre de chose dans cette superbe école qui gâche le paysage ? Des petites leçons d'étiquettes, un minimum de préservation de l'image quoi ! Seul All Might arrivait à tromper son monde avec un faux sourire pour rassurer les troupes ? Tobias l'écouta faire une supposition sur sa source, venant de son alter. Ah, au mois elle savait utiliser sa matière grise, il aurait eu du soucis à se faire si son métier n'était pas de fouiller dans les affaires des gens justement.

« Peut-être que oui, non, qui sait ? »

Le regard noir qu'elle lui jetait lui enverrait presque des frissons dans le dos, presque comme l'autre là, avec ses flammes et son regard de tueur.. C'était quoi son nom déjà ? Bref, l'image de marque totalement inversée à ce qu'un héros était censé montrer. Bien qu'elle n'arrivait pas encore au niveau de cette tête carrée. Bon au moins maintenant, il avait réussi à lui délier la langue pour qu'elle lui avoue qu'elle n'aimait tout simplement pas la police. OKAY. Un regard incrédule lui passa sur le visage. Quoi, juste pour ça ? Le jeune policier détestait les assistantes sociales avec une sacrée dose de ressentiment, mais ce n'était qu'un métier, une dose de respect de la personne n'avait jamais commit aucun génocide. Au moins, le soucis était sorti de son trou, maintenant il fallait qu'il comprenne comment le faire disparaître.

« Bien bien, de mon côté je no care les héros, pourtant vous êtes dans mon bureau et je suis là pour vous aider. »

Il fit ressortir inconsciemment son anglais, parfois le japonais lui paraissait trop rude pour faire comprendre ce qu'il voulait dire. Sans s'y attarder, il attrapa le fameux bouquin qui traînait sur son bureau et le montra à la fille dont le prénom lui avait échappé. Il garda le bouquin en l'air assez longtemps pour qu'elle en lise la couverture « Techniques de profilage de base, la psychologie pour la police. » Tobias espérait ainsi lui faire comprendre que ce n'était qu'un simple piège et qu'elle avait plongé dedans à pieds joints. Bien qu'elle pourrait encore se faire du soucis pour sa vie privée qui n'était à l'abri de rien en ce qui le concerne. D'ailleurs elle s'était soudainement contenu, pas calmée, elle avait toujours sa hargne, mais elle était un peu plus maîtrisée. Peut-être qu'elle se demandait ce qu'il avait pu voir, comme ce dossier au nom peu attirant qui devait cacher bon nombre de choses qu'il ne voulait probablement pas voir.

« Pas d'panique, Don't Panic. J'ai pas ouvert le dossier X. Je suis analyste, mon truc c'est de trouver les informations et déceler si elles sont physiquement vraies ou fausses. Pas de devinettes, nous sommes dans un commissariat, vous me demandez des informations classées, vous m'avez l'air suspecte, il est donc normal que j'enquête sur vous. »

L'albinos posa le bouquin sur le bureau et le poussa dans un coin loin d'elle, qu'elle n'ait pas idée d'y jeter un oeil. Techniques de policiers pour des policiers, rien à voir avec les héros.

« Vous avez un papier d'Héroïsme non ? Une sorte de permis qui vous rendrait crédible ? Commençons par là. »

©️ 2981 12289 0
avatar
Messages : 179
Disponible en RP : 0/3
Double-compte : Midoriya Izuku.

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
    Everything but time is running out
    My life reason, and all I have is this one moment, of finding freedom, from all that sheltered me before, I took the plunge, and put my all into this trial before me. I will vanquish, anything that stands before me, come whatever. ⠇BLOOD RAGE ▬ デビッド・ヴァイヴス
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 17:16


Elle devait bien l'avouer. Elle se sentait forte. Se trouvait affreusement "badass" comme elle l'aimait le dire. Elle aurait pu l'être. D'une certain manière, elle savait l'être sur le terrain.

Mais pas ici manifestement.

Ce qui s'était vraiment passé au moment où Tobias avait lancé le livre et lui avait demandé de lui montrer sa licence de héros était assez différent. Sumi était d'abord resté bouche-bée, le temps d'imaginer la scène contée plus tôt. La jeune n'avait pas dit un mot pendant une longue minute pendant laquelle un silence religieux avait régné dans l'open-space. Pourtant, elle finit par sortir de sa léthargie. Secouant la tête, elle s'excusa et sortit sa licence sans un mot de plus, elle la fit glisser vers Tobias. Toujours perturbée par la scène qu'elle avait imaginé et la choc d'avoir ainsi été piégée. Se redressant, Sumi par dire quelques mots, bien moins sûr d'elle, d'un coup.

-Je suis désolé de m'être comportée ainsi. J'ai laissé mes sentiments personnelle reprendre le dessus.

Le visage d'Ayumu refit soudainement surface dans l'esprit de Sumi, ce qui l'obligea à marquer une pause, pour enfin reprendre.

-Maintenant, si ça ne vous dérange pas, j'aimerais bien que vous supprimiez cette photo. Yumi n'a rien à voir avec mon comportement immature.
avatar
Messages : 317
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Avr - 16:26
Let's get wet, to learn to swim. #SUMIS'attendant à une réaction assez virulente, Tobias fut clairement surpris par la jeune héroïne. Se basant sur sa première impression, il l'avait jugé autant qu'elle avait semblé le juger. À son tour, il resta bouche bée en la regardant, se traitant mentalement d'idiot. L'albinos s'était laissé emporté, en fait, ce n'était même pas dans son caractère de provoquer un combat de front. Il était plus du genre à contourner le problème et éviter l'implication directe au mieux. Le jeune policier se remit en question. Être un étranger dans un pays aussi fermé que le Japon était épuisant. Même en étant du genre à se fondre dans la masse, il se prenait tout de même des réflexions ou des regards étranges des puristes du coin. Tout ça pour son accent britannique qu'il avait assez bien tassé ou encore parce qu'il n'était pas assez bridé de la vision, mais au moins lui, il pouvait ouvrir grand les yeux. Ah ! Il recommençait. Apparemment, le fait de toujours avoir l'impression d'être jugé l'avait rendu parano, ou peut-être susceptible ? L'agent voyait peut-être le mal où il n'y avait rien, il soupira.

« Idem, mes excuses, j'ai mal réagi. Je n'ai pas fait l'académie, du coup, je rattrape ma lacune avec ce que je peux. »

Le poing fermé, il pointa le bouquin incriminé avec son pouce. Un bouquin n'enseignait pas avec autant de qualité qu'une personne réelle. Bien sûr, il avait ses deux collègues, mais Akihiro était bien trop occupé pour le materner à chacune de ses actions et Kioshi.. Eh bien Kioshi étant Kioshi, l'albinos réfléchissait toujours deux fois avant de prendre un de ses conseils au sérieux. Ce qui le laissait assez seul pour se faire une éducation policière potable.

« On peut se tutoyer si ça ne vous dérange pas ? Sauf erreur, ni vous ni moi ne sommes majeurs, ça nous met un coup de vieux.. »

Suite à sa question, Tobias se tourna vers son ordinateur et supprima le partage de donnée qu'il s'était fait, par où la photo était passée. Il alla même jusqu'à supprimer le téléphone des appareils reconnus, le tout en laissant visible son écran pour la demoiselle. Dans un acte de bonne foi, il levant la main pour toucher à nouveau le flux du téléphone et testa la protection. Elle était aussi bonne qu'inexistante, la sécurité d'un téléphone n'était jamais élevée, c'est pour cela qu'il gardait un minimum de données personnelles dans le sien. Ayant vécu avec des téléphones jetables pendant un temps, cela ne le changeait pas beaucoup de ses anciennes habitudes.

« Un conseil, la protection d'un téléphone est médiocre, cachez vos données importantes ailleurs. Un mot de passe ne sécurise rien. »

Tirant vers lui le dossier amené par Sumi, il prit le nom du vilain et l'entra dans la base de données avant de lancer la recherche. De là, il n'avait pas grand chose à faire pendant que l'ordinateur réfléchissait. L'ordinateur ouvrit une nouvelle fenêtre cherchant toutes les personnes du nom d'Ayumu Kato. D'un raccourci clavier, Tobias ouvrit une autre fenêtre pour la reconnaissance faciale. Attrapant le dossier, il se leva pour aller scanner la photo à la machine dans un angle de la salle. Plaçant la feuille, le policier regarda la brune.

« Pendant la recherche, vous voulez un café ? »

©️ 2981 12289 0
avatar
Messages : 179
Disponible en RP : 0/3
Double-compte : Midoriya Izuku.

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
    Everything but time is running out
    My life reason, and all I have is this one moment, of finding freedom, from all that sheltered me before, I took the plunge, and put my all into this trial before me. I will vanquish, anything that stands before me, come whatever. ⠇BLOOD RAGE ▬ デビッド・ヴァイヴス
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits :: Périphérie Nord :: Commissariat de police-