Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Que le spectacle continue [RP Groupe]

 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 25 Avr - 1:02
Tandis que l’activité reprenait tout juste au niveau du stand de cuisine, des hurlements firent faire volte-face à la troisième année. Sumi écarquilla les yeux en découvrant ce qui se passait sur la scène, un garçon faisait face à la chanteuse du groupe, armé d’un couteau dégoulinant de sang. Les instruments avaient subitement cessé, mais le micro, toujours branché, permit à l’ensemble de la foule d’entendre les paroles de Sythea. Il est vraiment de bonne qualité ce micro. La situation qui virait à la catastrophe ramena vite la jeune héroïne à la raison.

Elle n’avait pas d’encre dans le sang et ne pourrait pas traverser assez rapidement la foule qui commençait progressivement à devenir incontrôlable. L’alchimiste d’encre serra les dents, sans savoir quoi faire. Une voix rauque cria son nom, elle se retourna pour voir Ryoji, un de ses cadets. Ce dernier essayait de contenir le mouvement de foule, mais il allait avoir besoin d’aide. Sumi tourna la tête vers la scène, toujours sans savoir quoi faire. Elle put apercevoir que l’agresseur de Sythea semblait être maîtrisé, du moins pour le moment et que la blessure de cette dernière ne l’empêchait pas de tenir debout. Sythea est une élève en héroïsme et elle est sur scène avec d’autres, y a sûrement d’autres étudiant dans la foule qui vont lui venir en aide. Ta priorité, c’est la foule, t’es Don’t Panic ou pas ?

Se baffant intérieurement, elle remplit ses poumons d’air et se mit à hurler en faisant volte-face.

-Sécurité de Yuei ! Déplacez-vous calmement vers les stands et suivez les instructions du grand dadais avec un tablier !

Elle répéta cette phrase plusieurs fois, le but était de canaliser le flux de personne. Cependant même si les efforts des deux étudiants n’étaient pas totalement vains, ce n’était clairement pas assez. Sumi se précipita vers le stand de nourriture et enjamba le comptoir, exhibant son brassard.

-Sécurité ! Où est votre encre de seiche ?
-Vous croyez que c’est le moment ?

Sans même faire attention à cette remarque lancée par un de ses cadets, l’alchimiste d’encre attrapa une bassine de nouille trempant encore dans une marre d’encre et la porta à ses lèvres, elle avala difficilement plusieurs gorgées, tandis que des filets de liquide noir coulaient le long de ses lèvres et que quelques résidus de nouille venait épouser sa peau. Elle reposa violemment la bassine en poussant un râle.

Immonde !

Ni une, ni deux, elle repartit en direction de la foule tout en retroussant sa manche droite. Elle créa une imposante pancarte au bout de laquelle se trouvait une flèche. Ensuite, elle roula son brassard en boule et se tourna vers Ryoji.

-Hinashura ! Attrape !

À ces mots, elle lui lança le brassard avant de se jeter dans la foule. Elle commença à indiquer les directions à prendre aux gens, tout en attirant l’attention avec sa création. Elle tentait d’éloigner les gens de la scène puis soit elle les envoyait à Ryoji, soit, en les guidait directement vers l’endroit où il faisait aller la foule. Sans même songer aux inquiétudes que ce dernier avait eu plus tôt.

De toute façon, la suite des événements ne laissa guère le loisir à la troisième année d’y penser. Sortant de la foule, une forme fusa vers elle, l’instant d’après, un puissant choc la fit tituber sur le côté, surprise, elle en lâcha sa pancarte. Lorsqu’elle releva la tête, elle vit une femme avec un maillet à la place du bras droit lui faire face.

-Plus grande école de héros, mon cul ! Vous cachez des meurtriers !

Pourquoi, c’est sur moi que ça tombe déjà ? Sans qu’elle n’ait le temps de réagir davantage, Sumi prit un autre coup, qui cette fois, fut assez puissant pour lui endommager la lèvre. L’alchimiste d’encre grogna, elle n’avait pas le temps de s’occuper d’une récalcitrante. Encore plus quand elle vit du coin de l’œil une petite fille tomber au sol. Foutu pour foutu…

Sumi fit un pas de côté puis, plongea jusqu’à la petite fille, cambrant son corps pour qu’il forme un abri correct à la petite fille, elle s’écorcha les genoux contre le sol avant de plaquer ses mains contre l’herbe.

-Reste sous moi, petite !

L’aspirante héroïne puisa dans ses dernières ressources d’encre pour créer deux plaques d’encre qui jaillirent de ses côtes -déchirant au passage la chemise de son uniforme qu’elle devrait certainement rembourser- et se plantèrent dans le sol pour protéger l’enfant de tout impact.

Sumi conserva sa position et serra l’enfant contre poitrine, lui murmurant que tout aller bien se passer. Oui, Sumi resta stoïque, même quand elle sentit un violent choc contre son dos la faire hoqueter de douleur. Si seulement cette encre n’était pas coupée avec des nouilles…
avatar
Messages : 268
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 23:27
Pour l’heure, le concert ne semblait pas se dérouler sans accrocs, ce qui était une bonne chose, je suppose. La musique d’ambiance était correcte, pas mon style, mais rien qui me donnait envie de me barrer ou de jeter des tomates non plus. Non pas que je voulais qu’il y ait des emmerdes non plus, faut pas déconner, mais au vue des informations que j’ai pu trouver en sachant me servir d’un moteur de recherche, je fus des plus étonné de voir qu’il n’y avait encore rien qui n’était arrivé. Je fus même interrompu dans mes réflexions par une voix que je reconnaissais. Tournant la tête, je me contentai de saluer la tête en croisant le regard d’Uraraka.

« - Ce n’est pas exceptionnel, mais bon, ça se laisse écouter… »

Toujours avec les mots qui font plaisir, n’est-il pas ? Je limitai la conversation à ces mots et me remis en quête de lourds qui pourraient bien causer problème. Hélas, étant donné que je me trouvai au fond de la place, la marée de personnes devant moi ne m’aidaient guère pour retrouver les comportements inhabituels. Et pourtant, quelque chose fini par ressortir. Plusieurs personnes sur les côtés de la scène semblaient bien stoïque, bien plus qu’elles ne devraient. Même les personnes n’étaient pas portées par la musique, comme moi, ne pouvaient s’empêcher de montrer malgré tout un hâterait à l’ambiance. Eux, non. Ils n’étaient concentrés que sur la scène, mais en aucun cas ne montraient un engouement pour la musique. Fixaient-ils la chanteuse qui était tant source de polémique ? Vraisemblablement…

Mais mon attention portée sur eux m’éloigner du centre de la scène, où je ratai alors le moment où la soirée allait basculer. Quelqu’un été apparue et avait poignardé la chanteuse. Mais quel bâtard ce type ! La panique évidemment prit le dessus de tout le monde, les civils décidant de courir dans tous les sens pour réussir à nous foutre la merde. Quittant ma posture de mon arbre, je renvoyai mon attention vers les groupes qui, comme je le craignais, commençaient à bouger. Heureusement, la foule les empêchait de se mouvoir trop aisément, ce qui devrait me laisser le temps de les atteindre. Mais pas tous en même temps… Je sais !


« - Uraraka. Va prévenir la régie, y a des gens qui risquent de causer plus de soucis, dis leur de bloquer l’accès à la scène ! »

La laissant avec les instructions que je lui ai donnés, je me mis en route pour essayer d’atteindre le groupe le plus éloigné. Les plus proches avaient plus de chance de se faire repérer en premier par les gardes autour, mais pas les autres, surtout si l’on n’avait pas deviné les groupes. Ils avaient fait les cons à rester grouper, ce qui allait me faciliter la tâche. Cependant, il y avait un hic dans mon plan. Bien que je possède ma licence provisoire, je n’avais pas réellement l’autorisation d’utiliser mon Alter maintenant, surtout sur des civils. Faudra que je réfléchisse à un plan.

Mais avant même que je ne m’intéresse au problème principal, je vis du coin de l’œil une scène qui me fit stopper net. Il y avait une héroïne jeune, sans doute une parmi les élèves de UA qui s’étaient portés volontaires, qui se faisait martyriser à coup de maillet. Putain mais ils servent vraiment à rien les autres héros ?! Attend, c’est quoi sous elle… Ah, une gamine, ça change la donne. Mais j’ai clairement pas le temps de m’attarder dessus ! Bon, bon, bon… Prenant une grande inspiration, j’envoyais l’air dans mes jambes pour accélérer ma course et fini par un coup de pied qui repoussa le coup de maillet, faisant ainsi perdre l'équilibre à la personne à qui il appartenait. Bordel, même en chair, c'est lourd et ça fait mal ce machin ! Retombant, je regardai rapidement la scène avant de lâcher :


« - Pas le temps pour vos conneries, démerdez-vous ! »

Et de reprendre ma route. Techniquement, je n’avais pas attaqué la personne, mais le maillet, ça devrait passer si jamais je devais remplir un rapport. Et au pire, c’est la faute à l’autre qui savait pas se démerder pour se défendre, merde !
Enfin bref, je vis rapidement les trois quatre personnes qui s’étaient rapprochées de la scène sur le point de monter dessus et de rejoindre l’agitation principal. Et merde, en plus, la foule était déjà bien devant, m’obligeant à m’arrêter. Réfléchis, réfléchis, comment les atteindre… Bon, bah y a plus qu’à prier que j’atterrisse bien. Prenant une nouvelle fois une inspiration, j’envoyais tout l’air dans mes poumons dans mes jambes, et utilisait mon Sky Rocket afin de m’envoyer en l’air, sous l’effet d’un puissant bond qui devrait m’amener de l’autre côté de la foule. L’envol, j’avais maîtrisé. L’atterrissage cependant…


« MerdeMerdeMerdeMERDE. »

La surprise frappa sans doute l’un des futurs assaillants alors que j’atterris en catastrophe sur l’un d’eux, l’envoyant valser hors de l’escalier, vers les coulisses. Bon, pour l’entrée en scène classe, c’était planté… Me relevant rapidement en me dépoussiérant, je me retrouvai donc face aux gars qui semblaient faire les Cake.

« - Dégage de là, on a un compte à régler avec cette meuf !
- Tsk… Désolé les gars, mais je ne peux pas vous laisser faire.
- Et pourquoi, t’as bien entendu l’autre gars, tout le monde sait ce qu’elle est, une putain de-
- D’apprentie héros. Les gars à U.A. sont pas assez crétins, comme vous, pour confondre les actes du paternel et de la fille. Alors, je vous conseille de dégager, avant que-*PAF* »

Je fus bien vite interrompu dans ma tirade et mon moment de gloire par une patate lancée par un des connards dans la bouche. Et bordel, c’est qu’il faisait mal le salaud ! Tombant sur le cul alors que je me frottais ma joue et râlait de la situation, je les vis bien vite se foutre de ma gueule en jouant avec leurs armes. Me relevant après quelques secondes, je serais les dents fort, de douleur et de colère, mais ne pouvait m’empêcher un léger rictus rien qu’à imaginer ce qui allait suivre, craquant mes doigts et préparant ma respiration.

« - Alors, l’Emo, tu fermes enfin ta gueule ?
- … Vous avez entendu parler du principe de légitime défense ?
- Qu’est-ce que tu racontes, pauvre con ?!
- Perfect. Was getting tired of this Bullshit… »
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante-