Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un vilain aurait attaqué un hôpital, mais aurait été maîtrisé par une patiente de ce même hôpital, bravo à elle !
- Il paraitrait qu'un intrus aurait infiltré l'école des héros pour voler un panier-repas. La crédibilité en prend un coup...
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
- Des bruits suspect se sont fait entendre au niveau du port. La police a retrouvé de nombreuses traces de sang mais aucun cadavre ... et des poils de loup. L'analyse de ces derniers n'a encore rien donné. La police soupçonne un lien avec une autre tuerie en centre ville.

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

11/12 Recensement de décembre, sondages sur le contexte et le tournoi inter-forum ! Consulter
27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


FLASHBACK : Les débuts d'un fanboy (PV Asashin Takisada)

 :: Musutafu :: Zone résidentielle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 28 Mar - 22:42
Cette soirée commençait très mal. Une prise de tête avec mes parents pendant le repas, suivie de menace concernant ma seule vie "sociale": les jeux vidéo. À l'époque, dès que je rentrais du collège je m'installais devant la console, pour jouer à mes jeux d'explorations favoris. Grand fan des jeux Tomb Tracker, Unexplored, ou de jeux en ligne comme Monster Tracker: World, savoir que ma PC4 allait être mise dans une pièce qui m'était interdite d'accès m'avait mis en colère. J'étais stupide, vous me direz. Vous n'avez pas tort.

C'était pendant ma dernière année de collège. Mes résultats scolaires n'étaient vraiment pas terribles les années précédentes. Et les premiers de cette année ne faisaient pas de moi une lumière non plus. Pour la dispute, mes parents n'avaient pas tellement tort. À la fin de l'année, je devais choisir un lycée. Et dans notre société, c'est à partir de là que l'on est censé commencer à tracer son avenir.

J'essayais de faire comprendre à mes parents que je n'avais absolument aucune idée de ce que je voulais faire, vu mon manque de motivation pour n'importe qu'elle activité. Et comme je passais mon temps sur la console ou sur l'ordinateur.... Ça n'arrangeait pas les choses.

Il y avait beaucoup d'écoles de héros, ce métier s'étant développé sur le monde entier. De base, je ne voulais pas être un héros. Trop de gens voulaient en devenir un. Cela reviendrait à devenir un mouton. De plus, mon alter ne me permettait pas tellement de pouvoir devenir un héros de renom.

Je ne le contrôlais qu'à peine, et dès que le printemps arrivait, l'utiliser signifiait signer l'acte de mon propre décès. Et je n'exagère qu'à peine ! Et je n'exagère qu'à peine ! Ça n'arrangeait pas ma situation, mais bon, il valait mieux ça que de finir à moitié mort dans une salle de classe non ?

Revenons aux événements de ce soir-là. Ce soir où tout a changé. Comme je vous l'ai déjà expliqué, j'avais eu une grosse dispute avec mes parents, et cette dernière s'était interrompue suite à mon départ. J'avais quitté la table en ne disant plus un mot. Mes cheveux cachaient mes yeux dans leurs quasi-totalités. Sous ma fourrure, on pouvait voir cette couleur rouge qui couvrait la peau de quelqu'un lorsqu'il rougissait de colère.

J'enfilais donc ma veste, très vite suivi par ma mère qui me demandait où j'allais d'un ton légèrement sec. Je mis mes chaussures sans lui répondre et je sortis donc de chez moi. Notre appartement se situait dans l'immeuble d'un quartier résidentiel énormément peuplé (autant vous dire que mes parents sont loin d'être riche). Je descendais donc les escaliers quatre à quatre après avoir fermé la porte.

En sortant de l'immeuble, je pouvais entendre mes parents me suivre dans la cage d'escalier... En chaussons. Ils n'iront pas bien loin avec ça. Je me mis donc à courir dans une direction aléatoire, sachant pertinemment que mon père pouvait me suivre à la trace. Mais j'en avais rien à faire. Je devais m'éloigner cette nuit-là. J'avais besoin d'air. Je devais me calmer... Mais cela ne se passa pas vraiment comme prévu.
avatar
Messages : 39
Disponible en RP : Oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-A
Alter: Ookami
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 21:53
Halala je me rappelle encore de ces années passées. A l'époque je n'étais qu'un jeune héros professionnelle, on me traitait encore comme un étudiant, de la bleusaille, un débutant alors que j'avais obtenue mon diplôme comme les autres après tout. Néanmoins ce n'est pas le seul moment dont je me rappelle. Je me souviens de cette nuit, cette nuit entre automne et hiver ou les température se contrebalancé à chaque fois.
J'avais été affecté à un secteur que je connaissais bien, celui où je vivais. Il m'était donc facile de prendre à revers n'importe qui ou poursuivre quiconque essaierai de m'échapper sur mon territoire. On n'échappe pas au seigneur mythique comme ça. Par contre il va falloir que je pense à faire attention à ma diction...j'ai toujours l'impression de parler de manière trop cru sans y faire réellement attention.

Néanmoins il faut dire une chose, cru ou non, la soirée était morne à mourir...rien à faire, pas le droit d'aller en boîte car on surveille un secteur, pas le droit de discuter avec les passants car on surveillait toujours ce même putain de secteur...vivement que ma renommée se fasse pour que je fasse des choses plus importante n'empêche...même la bureaucratie serait plus intéressant que de rester immobile tel un piquet sur les hauteurs des immeubles environnants.

Pourtant les choses commencèrent à devenir intéressante lorsqu'au loin je vis un jeune garçon fuir sa maison en courant suivit de près par ses parents. Sans doute un fugueur ou une dispute familiale qui à dut mal tourner. Dans tous les cas il fuyait, distançant ses parents qui lui couraient après en chausson...pas très malin tout ça me direz vous. C'est pourtant à ce moment que je me mit à bouger suivant le jeune homme depuis les toits pour pouvoir le cueillir lorsque il s'épuisera dans une ruelle. Cependant, le pauvre heurta un des membres du gang qui sévit dans la zone. Pas de bol...même si on nous a dit d'essayer de les choper si on les voyaient, ils sembleraient que le louveteau va leur servir de punching ball pour les prochaines heures si personne ne fait rien. Plusieurs minutes passèrent de cette manière sans que les renforts demandé ne puisse intervenir. Sa me fait une belle jambe de devoir attendre pour porter secours...ho et puis du vent, au diable cette règle, je passe à l'action.

Je saute alors du haut de l'immeuble me réceptionnant sur mes pattes draconiques fissurant quelques peu le bitume avant de remettre mes chaussures et de marcher en à l'intérieur du bâtiment en me tenant le chapeau.
C'est avec horreur que je trouve le jeune garçon tabassé, saignant de l'arcade et de diverses endroit à cause de ces voyous. Ces abrutis n'avaient aucune honte juste pour une bousculade. En plus cela lui rappelait de douloureux souvenir de son enfance. Il était temps de leur inculqué l'éducation qu'ils méritent…

« Dis donc les boys...j'aurais put être gentil avec vous. J'aurais put vous laisser fuir ou simplement vous immobiliser. Mais maintenant que vous venez de tabasser ce jeune garçon... »

Je place alors ma main comme si je tenais quelques chose devant mes yeux. Les jeunes gens pouvaient alors voir ma main se chargée d'écaille rouge sang et de griffe acéré comme la plus puissante des bêtes.

« ...Je vais me faire un plaisir de vous saigner et de vous faire une arrestation musclé...quant à toi garçon...ne bouge pas j'arrive. »
avatar
Messages : 36
Disponible en RP : ---
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Professeur d'histoire-géo à Yuei - responsable des 2-A
Alter: Dragon Force
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Avr - 0:50
Je n'avais pas prévu que ce genre de voyou roderait dans les parages. Notre voisinage était si paisible habituellement. Mais très vite, je me retrouvais en face d'une bande de racailles, d'un gang ou je ne sais quoi, qui discutaient sagement dans une ruelle, avant de me voir bien sûr.

Qu'est-ce qui m'a pris de me diriger par là aussi ! Pourquoi je n'avais pas tout juste continué ma route vers le centre-ville? Ce qui était fait ne pouvait être défait. Je me retrouvais donc coincé avec ces énergumènes. Lorsque je me mis à tourner sur mes talons en espérant qu'ils ne m'aient pas vu, je me rendis compte très vite que plusieurs d'entre eux m'avaient barré la route.

Je me souviens de chaque mot, chaque coup et chaque moment que j'ai reçu cette nuit. Et ils seront gravés dans ma mémoire. Pour me repousser et m'acculer au fond de cette petite allée, l'un d'eux, avec une tête pas commode, me donna un gros coup de pied dans le bide, les mains dans les poches, comme si tout cela lui était habituel.

Après avoir grogné et couiné suite à ce coup, qui me projeta et me fit rouler quelques mètres plus loin, dans un tas de poubelles, un autre m'attrapa et me souleva par la tignasse, avant de me redonner un coup. C'était purement gratuit. Ils ne faisaient que rire et me frapper. Ils m'adressèrent la parole seulement quelque temps après, une fois ma tête couverte de bleu. De loin, on pouvait entendre mes parents m'appeler. Je ne pouvais pas demander de l'aide de leur part, ils se ferraient tabasser à leur tour.

"Alors comme ça, on fugue sale clebs ? Tu t'es barré de chez tes maîtres ou quoi ?"

C'était cette phrase, qui résonna dans mes oreilles et les fit siffler. Je me relevais et tentai de coller de toutes mes forces un coup à cette ordure. Mais en fait, je n'étais pas très fort.

Je me retrouvai très vite par terre après plusieurs autres coups, avant que ce type ne m'attrape la tête et me l'enfonça dans les déchets.

"Bouffe! Sale clébard ! Les chiens comme toi devraient bouffer ce qui leur revient ! Les ordures !"

J'essayais de lutter, de me débattre, mais ce gars m'étouffait en m'enfonçant la tête dans les poubelles. Et c'est seulement lorsqu'une voix inconnue et mystérieuse s'éleva dans la ruelle que ce type relâcha son emprise, me faisant tomber, suffoquant.

Cette voix inconnue appartenait à un homme, se tenant au milieu de toute cette racaille. Il semblait... Énervé ? Étais ce par rapport à ce qu'il venait de se produire ? En tout cas, je compris très vite qu'il s'agissait soit d'un héros, soit d'un justicier. Son bras se couvra d'écaille, comme celle d'un lézard, ou d'un dragon comme dans les mythes et légendes. Incroyable.
avatar
Messages : 39
Disponible en RP : Oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-A
Alter: Ookami
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Mai - 14:44
Il était temps de passer à l'action. Ma petite prestation semblait avoir attiré le regard de tout le monde et ce qui semblait être leur chef rigola aux éclats en me prenant pour un abruti à jouer les héros sans n'être rien du tout. Sérieusement ? On voit qu'il lit pas les journaux mais les magazines people celui-là. Quelques seconde après ses mots, les petites frappes l'entourant commencèrent à ricaner et se rapprochèrent armé de tuyau de métal ou de bate de baseball ; voir aussi de poing américain pour certain.

Une fois que ceux-ci se rapprochèrent à quelques mètres, ce fut à mon tour de ricaner avant de gonfler ma poitrine à plein poumon. L'instant d'après je me mit à pousser un rugissement surpuissant tel un dragon en colère qui fit peur à bon nombre d'entre eux. Si bien que la moitié d'entre eux ont fuit en s'étant pissé dessus...des criminels ? La blague…
Je ne laisse pas le temps à ces idiots de se ressaisir et leur fonce directement dessus commençant à frapper les mâchoires ou articulations des voyou avec force et résistance dut à mes écailles.

Des bruits de cliquetis métallique se firent aussi entendre sans que le groupe ne sache d'où ils pouvaient bien venir. Le combat quant à lui se poursuivit avec plus ou moins de difficultés. Lorsque ils étaient un peu isolé il était facile de les avoir mais un groupe plus grand était difficile pour un jeun diplômé de mon grade. Cependant je ne m'arrêterai pas.
C'est au bout d'un quart d'heure que la majeur parti des voyou était au sol ensanglanté ou à gémir de douleur. Le seul petit géneur restant avait fait un violent bond en arrière sans que je ne tourne le dos.

C'est alors que l'un des membres plus important du gang usa de sa pyrokinésie pour mieux comprendre ce qui s'était passé. Il vit donc les mains couverte d'écailles rouge sang et de surmonté de mes griffes asséré. Mais il vit autre chose qui l'étonna autant que ses camarades. Mes jambes étaient également couverte d'écaille et terminé par les mêmes griffes. Autant dire que mes pieds étaient à présent des pattes. Puis il regarda derrière moi sans bouger de sa place voyant quelque chose se mouvoir avant que je ne montre volontairement une queue immense et écailleuse de couleur rouge sang également.

Il commencèrent donc à prendre peur mais essayèrent de rester « digne » pour me faire face. Je ne put que répondre avec un large sourire carnassier et des yeux d'une couleur or et des pupilles semblables aux bêtes mythique.

« Alors les gars...on continue ? Je n'ai pas finis de m'amuser pour ce que vous avez fait à ce garçon... »
avatar
Messages : 36
Disponible en RP : ---
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Professeur d'histoire-géo à Yuei - responsable des 2-A
Alter: Dragon Force
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mai - 18:48
Ce gars enchaînait les voyous un par un, les brûlants, les fracassant, ou les envoyant valser à plus de 25 mètres plus loin. C'était assez impressionnant et effrayant. Pourtant, je n'avais pas peur, et je n'essayais pas de me couvrir les yeux pour ne pas voir le spectacle. J'avais les yeux rivé sur ce héros ardent, dont les flammes brûlaient les vêtements de ses victimes les unes après les autres. Je m'étais quand même redressé, et je me trouvais maintenant sur mes genoux, mes vêtements pourri par les déchets dans lesquels on m'avait fourré.

Le chef des vilains se trouvait à côté de moi et commençaient à perdre patience devant le manque de force de ses hommes. Il demanda à un de ses acolytes de bouger les flammes avant de voir mieux la scène. Quand ils virent les membres draconiques, un frisson leurs parcouru l'échine et cela pouvait se voir sur leur tête. Je n'avais jamais vu un alter si puissant après le top 3 des héros. Avec un peu d'expérience, il deviendrait l'un des meilleurs, cela ne faisait aucun doute.

Au bout d'un moment, les acolytes du chef de gang se mirent à attaquer le héros avec leurs propres alter. L'un avait l'alter "Porc-épic", un alter lui permettant d'envoyer des piques qu'il avait a la place des cheveux et des poils. Ses épines ne servaient à rien contre les flammes qui les brûlaient dès qu'elles étaient trop proches. Le deuxième, celui qui avait un alter de pyrokinésie, tenta de contrôler les flammes pour que son collègue puisse avoir de meilleures de le toucher.

Leurs attaques furent néanmoins vaines. Le pyrokinésiste essayer de brûler le héros avec ses propres flammes après que son collègue ait été mis KO... Mais c'était bien sûr ridicule.
Très vite, les deux se retrouvèrent au tapis. Les deux derniers debout était le boss et moi-même. Le chef me chopa par le cou et avec son alter de création m'enferma la tête dans une bulle remplie d'eau. Je commençais à suffoquer tandis qu'ils discutaient sur mon sort. Il semblait vouloir s'enfuir et menaçait d'attenter à ma vie si le héros ne le laissait pas partir.

Très vite je ne pu retenir mon souffle, et tandis que l'eau commençait à envahir mes poumons va vision commençait a se troubler.
avatar
Messages : 39
Disponible en RP : Oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-A
Alter: Ookami
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Zone résidentielle-