Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un vilain aurait attaqué un hôpital, mais aurait été maîtrisé par une patiente de ce même hôpital, bravo à elle !
- Il paraitrait qu'un intrus aurait infiltré l'école des héros pour voler un panier-repas. La crédibilité en prend un coup...
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
- Des bruits suspect se sont fait entendre au niveau du port. La police a retrouvé de nombreuses traces de sang mais aucun cadavre ... et des poils de loup. L'analyse de ces derniers n'a encore rien donné. La police soupçonne un lien avec une autre tuerie en centre ville.

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

11/12 Recensement de décembre, sondages sur le contexte et le tournoi inter-forum ! Consulter
27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Vous êtes élèves vous ?

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Cour Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 10 Juin - 1:04

C’était mon premier jour à l’université de Yuei et je n’avais pour ainsi dire aucune idée de ce que j’étais censé faire ou aller. Un professeur était supposé venir m’accueillir mais j’étais arrivé plutôt que prévu résultat des courses j’étais dans le hall d’accueil avec personne à qui demander mon chemin. Il y avait bien des élèves qui passaient ici et là mais je n’avais nullement envie de devoir m’adresser à eux. Déjà de part mon jeune âge je ne voulais pas prendre le risque qu’ils me prennent pour un des leurs, mais en plus cela aurait donné une mauvaise impression. Je tenais à imposer mon autorité dès les premiers cours afin de couper court à tout élan de rébellion et je devais pour se faire paraitre sur de moi, pas hésitant ou l’air perdu non. Tant pis, je décidai contre toute attente d’avancer à l’improviste, au hasard de mes pas je me retrouvai donc successivement dans la cours, près du gymnase, près du stade, au rez-de-chaussée (encore oui, je n’étais clairement pas un champion de l’orientation) Prenant mon mal en patience je continuais à errer, m’appliquant pour ne pas paraître perdu j’avais décidé d’adopter une marche énergique qui donnais l’impression que j’étais pressé quand même bien je ne savais ni où, ni pourquoi je marchais.

Finalement à force de balbutiement à travers les couloirs et les étages je finis par me retrouver dans ce qui semblait être une salle des professeurs. Ca me semblait être un bon endroit pour me reposer et attendre patiemment midi -heure à laquelle j’étais censé arriver- Un rapide coup d’œil sur ma montre m’indiqua qu’il était à peine 11h15. Naïvement (oui l’espoir rend optimiste) je regardais l’horloge de la pièce en espérant que ma montre était peut-être en retard, pas de chance elle était carrément en avance de 7min exactement. Zut pestai-je avant de m’avancer jusqu’à la fenêtre pour profiter de la vue qui s’offrait à moi. De la salle des profs on pouvait voire une bonne partie de l’école. Quelques élèves flânaient ici et là discutant, profitant du beau temps de la saison. J’avais du temps à tuer alors je me décidai à ouvrir la fenêtre pour m’accouder à celle-ci, prenant une grande bouffée d’air frais je bénissais ce pays qui était nouveau pour moi. Ici au moins il ne fait pas -40 pensais-je.

Le temps défilait lentement, pour continuer à attendre l’heure je me baladai dans la salle des profs fouinant à droite à gauche, il y avait ici et là des dossiers laissés par des collègues « Ou supérieurs » ajoutai-je comme pour moi-même à voix haute, puisque je n’étais que stagiaire après tout. Professeur en essai je devrai rendre des comptes régulièrement à la direction et me plier au besoin aux demandes qui me seront formulés par les professeurs titulaires. Autant vous dire que vu me caractère ce dernier impératif ne m’enchantais guère et que je n’étais pas le moins du monde pressé d’ébruiter cette nouvelle. Après tout s’ils n’étaient pas au courant, pas besoin de jouer le distributeur de café ou faiseur de photocopies attitrés. En cherchant un peu j’avais finis par trouver ce qui semblait être une sorte d’archive, surement non importantes puisqu’ils en existaient plusieurs exemplaires néanmoins elle se trouvait être très intéressante pour moi puisqu’il s’agissait d’une liste des élèves de l’école rangé par classe. Tout y était, âge, mensurations, alter, caractères, absolument tout. Je me m’y à l’éplucher toujours la tête dans le casier, j’étais si absorbé que je n’entendis pas la porte de la pièce s’ouvrir …
avatar
Messages : 64
Disponible en RP : Régulièrement

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Redan
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Juin - 11:38
Vous êtes élèves vous ?
Asayo sortait d’un cours d’héroïsme, remontée à bloc. Là où ses élèves sortaient épuisées, elle, se retrouvait boostée par tous les progrès qu’ils faisaient, bien qu’elle ne leur ait pas dit. Elle gardait cette fierté pour elle, il ne faudrait pas qu’ils prennent la grosse tête, ces jeunes ! Sa pause s’annonçait bien longue, puisqu’elle n’aurait plus rien à faire jusqu’à 14h00. Bien qu’elle aurait voulu aller faire un tour dans une des salles de sport de l’établissement, elle se ravisa en passant devant l’une d’elles, déjà occupée par un groupe de jeune. La jeune héroïne n’avait aucune envie de traverser l’école pour aller vérifier si une autre salle était libre, pour se rendre compte que non, et qu’elle devrait faire le chemin inverse.

Elle se dirigea donc vers la salle des professeurs, bien décidée à se poser pendant un bon bout de temps, maintenant que l’adrénaline du cours était redescendue et que ses muscles lui faisaient mal. Asayo traversa les couloirs d’un pas énergique et confiant, elle savait exactement où elle allait, et par où il fallait passer. Ses années passées ici en tant qu’étudiantes lui permettaient de connaître les lieux mieux que la plupart des gens. Elle s’arrêta néanmoins près d’une fenêtre et l’ouvrit, voulant faire rentrer un peu d’air, la transpiration des adolescents n’était pas l’odeur qu’elle appréciait le plus. Elle repartit ensuite, laissant l’air rentrer de lui-même.

La jeune femme arriva devant la salle alors que l’horloge allait marquer 11h20. Elle ouvrit directement la porte qu’elle referma derrière elle. Asayo se croyait seule, jusqu’à ce qu’elle relève les yeux, et c’était le cas de le dire. Un jeune homme qui lui était totalement inconnu, de plus d’un mètre quatre-vingts, certainement, trônait dans la pièce, plongée dans un dossier qui semblait parler des élèves de l’école. Instinctivement, elle déploya un tentacule de sa main droite et souleva l’homme avec celui-ci, l’éloignant de l’archive. C’était plus que louche, un étranger dans la salle des professeurs, seul, en train de fouiner dans des documents. Elle était presque sûre qu’il ne s’agissait pas d’un élève. Elle ne l’avait jamais croisé dans un quelconque couloir, et elle se souviendrait certainement de quelqu’un de cette taille. Elle qui n’atteignait pas le mètre soixante devait lever la tête bien haut pour pouvoir planter son regard, froid et énervé, dans les prunelles de l’homme. L’étranger n’avait pas non plus une tête de Japonais, elle aurait plutôt tendance à l’identifier comme un nordique. Un total inconnu donc, son action était totalement justifiée. Elle préféra le garder loin de lui, ne connaissant pas la nature de son alter.

- Qui es-tu ? Que fais-tu ici, et qui t’a permis d’entrer ? Parle ! dit-elle agressivement et en le secouant légèrement.

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 26
Disponible en RP : [4/4] indisponible pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Héroïsme
Alter: Veil of darkness
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Juin - 23:06
Absorbé comme je l’étais par les dossiers sur les élèves je n’entendis rien. Ni la porte s’ouvrir, ni l’alter de mon bourreau s’activer, rien du tout. J’étais tout bonnement trop concentré sur les données qui s’y trouvaient. Après tout c’était compréhensible songeai-je, je me trouvais dans le meilleur lycée du pays, pas étonnant que tant d’étudiants soient -du moins sur le papier- autant prometteur. Il y avait de tout, des alters purement offensif, des défensifs, des mixtes, certains basés sur le soutien ou le repérage, d’autres sur la discrétion, des farfelus, des étranges des banales. Bref une vraie ménagerie, à côté de ça mon alter Redan semblait être bien classique. Mais je n’eu pas le temps de me lamenter plus longtemps, alors même que je m’apprêtais à changer de dossier je sentis mon corps être étreint d’abord par une étrange substance puis soulevé avec fermeté du sol. L’appendice coupable de ce crime était un long tentacule noir et lisse qui n’avait rien de naturel. Une rapide inspection en remontant tout du long de la chose me permis de trouver son propriétaire. Une jeune femme dont il ne saurait estimer l’âge en raison de sa petite taille lui faisait face l’air contrariée et aux aguets. Je ne pouvais dire avec certitude si j’avais affaire à un élève ou à un professeur, les japonais avaient la fâcheuse tendance de garder une apparence assez « infantile » là où un rapide coup d’œil suffisait à départager la jeune fille de la femme chez le peuple Slave auquel j’appartenais. Peu importe, il fallait réfléchir et agir vite car déjà l’intruse semblait s’impatienter.
Elle me secoua de droite à gauche d’une façon sèche avant de s’adresser à moi dans un japonais un peu trop fluide et rapide pour la situation. Bien sûr je n’étais pas débutant dans la langue nippone et j’avais connu nombre de situations plus stressantes auparavant dans ma vie cependant le mélange de la situation, avait formé un joyeux cocktail qui semblait paralyser ma langue. Pour ne rien arranger, l’étreinte du tentacule semblait se resserrer lentement mais surement sur mon corps ce qui m’empêchait de me concentrer sur la situation, la seule chose que je sentais était ce corps étranger qui exerçait une pression qui finirait inexorablement par m’étouffer si je ne faisais rien. Ni une ni deux je décidai de passer à l’action avant de tenter une médiation. Profitant de l’effet de surprise j’activai mon Alter dans un crépitement directement à son 2e stade. Une aura bleue jailli de mon corps dans une gerbe d’étincelles électriques et tandis que les yeux de mon opposante s’écarquillèrent de surprise, je profitai de ce cours instant d’inattention pour briser son étreinte. Ainsi libéré du tentacule je passai par-dessus une table que j’envoyai d’un coup de pied sec entre nous deux afin d’empêcher un potentiel rush de sa part.
Gardant mon alter activé afin de pouvoir être mobile au cas où je m’exprimai d’abord en Russe par habitude « On se calme qui êtes-vous ? Je suis professeur à Yuei vous ne devriez pas être ici »
Bien entendu elle ne dût pas comprendre un piètre mot de ce que je venais de raconter puisqu’elle n’avait pas l’air d’avoir une quelconque origine russe. Pour elle cela devait juste être un blabla incompréhensible et au vu de la tournure des évènements pas sûr qu’elle agisse avec pacifisme pensai-je en maudissant ma bêtise.

HRP : J'ai pas eu de connection cette semaine désolé ... Je poste et je mettrai en forme après :)
avatar
Messages : 64
Disponible en RP : Régulièrement

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Redan
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Cour-