Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Une soirée, deux dingues

 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 16 Juil - 11:35
Ses doigts éloignèrent la cigarette de ses lèvres, laissant la fumée passer entre elles. Jaiden ferma les yeux, goûtant la saveur âcre de la Capri à moitié consommée dans sa main. Le tabac détendait ses muscles, faisait disparaître la crispation dans son coup, et surtout, le faisait planer. Il avait pris l'habitude de parfois se priver de cigarette pendant plusieurs, d'être en  manque pour ensuite retrouver le soulagement d'un joint. Et d'autres fois – comme aujourd'hui -  il enchaîné autant que possible clopes sur clopes, se retrouvant sans appétit pendant plusieurs semaines, au point de se forcer à manger pour ne pas s'évanouir.

L'Allemand regarda un instant les dernières gouttes tombant du ciel de Musufatu, le ciel gris perle strié d’azur, les légers rayons de soleil perçants. Il s'était fondu dans la masse et s'était mis à l’abri dès que l'orage avait commencé, suivant le réflexe de dizaines de personnes dans les rues. Se réfugiant dans une laverie automatique vide de monde.
Jaiden s'avança vers les portes coulissantes, attendant à peine qu'elles soient entièrement ouvertes pour se glisser dehors, et retrouver le bitume. Sa démarche était plus rapidement que d'habitude alors qu'il reprenait sa route, se faufilant entre les gens recommençant à envahir les trottoirs. Il s'apprêtait à proprement envoyé balader deux interdits en une seule rencontre. Ne pas s'approcher de la drogue, et ne pas s'approcher de l'ennemi.
Et briser un interdit, c'était l'occupation favorite du héros qu'il n'était pas.

Ses pas s’arrêtèrent devant un bar effacé, discrètement niché entre les autres immeubles. Jaiden ouvrit la porte d'une main lasse, écrasant de l'autre sa cigarette contre un cendrier. Il salua d'un simple signe de tête les quelques clients présent, portant directement ses yeux sur le bar. L'Allemand trouva en un instant la silhouette filiforme et noire d'Akiro accoudé au comptoir.
Pendant une seconde, l'idée de prendre la forme du dealer qu'il connaissait depuis presque trois mois lui traversa l'esprit. Avant de repartir aussi sec, l'ombre du cancer planant au-dessus d'elle.
Il s'approcha de lui, posant une main sur son épaule accompagné d'un léger sourire. Jaiden avait, et avec tout le monde, une attitude de charmeur. Qui n'attendait en général jamais de conclusion ou même de réponse, mais qui était là. Et servait à tromper l'ennuie.

« -Hey ! Salut Akiro ! »
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Juil - 2:25

Jaiden Eisenmann     -×-     Akiro Kaedo

Une Soirée, Deux Dingues

Le verre et le regard vides, il se laisse hypnotiser par les glaçons fondant lentement sous les lumières artificielles du comptoir. Ici, il n'est qu'une ombre. Même le barman et son regard noir, à chacun de ses pas dégoulinants vers le bar, semblent l'avoir maintenant oublié. Ses cheveux encore humides ondulent devant ses yeux éteints.

Après une bonne demi-heure passée à errer sous l'averse, la timide façade du bar ressemblait à une issue de secours. La pluie n'est pas bonne pour le commerce : il le savait déjà lorsqu'il avait quitté l'obscurité de son appartement, le visage engourdi par un réveil difficile. Mais le poids anormal de sa capuche avait ravivé sa mauvaise foi. De minces sachets glissés avec réticence dans sa doublure.

Sans pour autant détester ça, le jeune dealer évite la weed. Ça, ou le risque de se souvenir d'une époque lointaine, durant laquelle un jeune Akiro tiraillé, déchiré, découvrait un nouveau monde d'illégalités et de pupilles dilatées, des sachets identiques en poche. Non, il n'aime pas se rappeler. L'idée de devoir abandonner le masque de Sanzu et l'étreinte confortable de son canapé pour prendre ce risque non plus. Tout ça pour payer le loyer des murs délavés d'une pièce presque vide...「Pff」

"Hey ! Salut Akiro !"

La main sur son épaule le tire brutalement à la réalité. Un sourire se dessine au coin de sa bouche. Jaiden Eisenmann. Finalement, la soirée pourrait se révéler plus agréable que prévue.

Ça fait quelques temps qu'il ne l'a pas vu. Une ou deux semaines, environ. Les héros et leur emploi du temps chargé...「Tss」Malgré son attitude détachée, entendre cette voix enjôleuse lui fait plaisir. Il s'attendait à ce qu'on l'aborde : ça n'aurait pas été la première fois qu'un camé le reconnaitrait dans ce bar. Mais Jaiden est une bonne surprise. Comme une jolie bombe colorée.

Akiro jette un rapide coup d’œil à son reflet dans le zinc. Hormis quelques zébrures rosâtres, les cicatrices sur son cou semblent se faire discrètes. Tant mieux. Jaiden est... sympathique. Un héros borderline et sympathique. Et Sanzu n'est pas vraiment l'ami des héros, aussi borderlines soient-ils.

"Jaiden. Je vais finir par devoir te dénoncer. Tu m'inquiètes à fréquenter ce genre d'individus peu recommandables..."

Sa mine grave et affligée se mue en un large sourire. Sans décoller ses coudes du comptoir, il penche la tête et le dévisage par-dessus son épaule, haussant un sourcil presque complice.

By Anthraël



avatar
Messages : 45
Disponible en RP : [3/4]
Double-compte : Eito Nakajima

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Kit Kat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Juil - 18:28
Jaiden eu un léger rire, se laissant tomber sur le siège à côté d'Akiro. Il se tourna vers lui, appuyant son coude sur le comptoir pour pencher la tête sur le côté. Et répondre à son regard observateur. À chaque fois qu'il étudiait Akiro, l'Allemand pensait à Erna. Sans colère, sans rancune, juste en comparant les deux. Excepté leurs alters, ils n'avaient pas énormément de point commun, tant physique que comportemental. Akiro était beaucoup moins bavard qu'elle, beaucoup moins extraverti. Considérablement moins lumineux et enfantin. Toujours sombre, discret et peut-être trop torturé. Mais ils avaient tous les deux le même humour, parfois presque acerbe.
C'était loin de déplaire à Jaiden. Il n'avait jamais pris les choses pour lui. À la place de tout, le héros voyait un moyen de s'amuser.
Et parfois, il se demandait s'il n'était pas allé vers le dealer uniquement pour son alter. Si ce n'était pas le souvenir de Erna, des goulées de sang addictif prises à son bras qui l'avaient amené au côté du noiraud.
Le léger sourire qu'il avait eu en détaillant Akiro s'agrandit, devenant félin et amusé. Presque une mine de défi et de provocation pacifique.

« - Fais pas ton rabat-joie ! Tu t'emmerderais si j'étais pas là ! »

Rit-il en soutenant le regard sombre du dealer, jusqu'à remarquer la légère lueur sur sa peau, l'ondulation de ses cheveux et l'humidité sur ses épaules. Son expression à demi féroce il y a quelques secondes s’adoucit sans raison, ses émotions toujours aussi détraqués. Son sourire diminua, Jaiden avança une main vers le cou du noiraud, sachant très bien l’ambiguïté de son geste. Du bout de l'index, il rattrapa une goutte restée intacte sur la pomme d'Adam du dealer, lui lançant un regard amusé.

« - Tu t'es pris l'averse ? »


Souris l'Allemand avant de tourner la tête vers le bar-man approchant. Il hésita une seconde, mâchouillant l'intérieure de sa joue, avant de désigner du menton le verre d'Akiro.

« - La même chose. »


Jaiden attendit que l'homme soit reparti avec un marmonnement avant de se pencher vers le dealer, adressant des regards éclaires à la salle.

« - T'as pris quoi ? Que je sache ce que je vais devoir boire ! »
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Juil - 14:06

Jaiden Eisenmann     -×-     Akiro Kaedo

Une Soirée, Deux Dingues

"Tu t'es pris l'averse ?"

Son sourire se fige. Son souffle se coupe. Son cœur s'arrête. Il sent la peau de Jaiden effleurer les irrégularités de la sienne. Sans broncher, il soutient son regard. Dès que le blond se détourne, il se penche brusquement en arrière, enserrant des mains presque tremblantes à son cou.

Il n'est pas pudique. Plus maintenant. Que les gens voient, touchent, parlent de ses cicatrices ne le dérange plus. Il s'amuse même de leurs réactions, parfois. Mais là... Il les a touché... Ses pensées se bousculent chaotiquement dans sa tête, tandis que sa respiration et les battements de son cœur se calment doucement.「C'est rien...」De quoi a-t-il eu peur, finalement ? De l'idée qu'il ait pu découvrir son identité de l'ombre, ou de ce contact physique, dépourvu de violence, auquel il n'est plus habitué ?

Il se redresse et pose à nouveau ses coudes sur le zinc, masquant son trouble d'un regard froid à son verre.

"T'as pris quoi ? Que je sache ce que je vais devoir boire !"

「Quoi ?」Il analyse une seconde la scène, pour rattraper son retard sur la réalité.「Ah, ok」Il fronce les sourcils, examinant d'un air perplexe les glaçons fondus. Il a oublié ce qu'il avait dit au barman, en s'asseyant sur ce tabouret. Non. En fait, il ne sait même plus s'il ne lui a ne-serait-ce qu'adresser la parole. Il hausse légèrement les épaules.

"Aucune idée."

D'un rapide coup d’œil, il s'assure que l'homme ne puisse pas l'entendre. Son expression se détend et une étrange lueur allume ses yeux.

"Mais je pense que tu vas être déçu."

Le barman s'approche, une bouteille et un verre propre en main. Un sursaut traverse son visage lorsqu'il relève les yeux vers Jaiden. Akiro esquisse un sourire narquois, en rapprochant de lui ce qui ressemble à un verre de whisky à la couleur douteuse. Si la pluie n'est pas bonne pour les affaires, taper publiquement la discussion avec un héros non plus. Mais le jeune homme préfère ignorer ce point. Ce n'est pas comme si ce petit commerce lui était indispensable. Enfin... Si. Mais mieux vaut perdre son studio que sa santé mentale. Non ? Retourner dans la rue : un retour aux sources.「Tss」De toute manière, comme s'il avait encore sa santé mentale...

Derrière eux, des voix s'élèvent, sans qu'il n'y prête attention. Il porte son propre verre à ses yeux, contemplant les tourbillons de l'alcool.

"Alors, dis-moi : qu'est-ce que tu fous là ?"

Sa voix se fait moqueuse, pourtant le regard qu'il lui lance est amical.

"Ça y est, ils t'ont viré ? Ils ont enfin compris que t'es juste un branleur ?"

By Anthraël



avatar
Messages : 45
Disponible en RP : [3/4]
Double-compte : Eito Nakajima

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Kit Kat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Juil - 20:04
L'Allemand haussa un sourcil et un sourire joueur prit ses lèvres alors qu'il observait le dealer sortir de ses pensées. Il s'était vite repris, au point que ceux qui ne s'amusaient pas comme Jaiden à observer leur congénères à longueur de journée n'avaient sûrement rien vu. Mais lui avait perçu cette instabilité de quelques secondes. Ce retour à la réalité qui avait provoqué un froncement de sourcil chez le dealer, reproduisant le visage perdu et égaré qu'il avait parfois.
Un rire le prit pendant une seconde à sa réponse.

« - Aucune idée ? Hey bah, il doit être efficace comme alcool.. »

Charria Jaiden en lui offrant un clin d’œil, avant de relever le menton comme pour voir le contenu du verre, s'attendant à un liquide fluo, iridescent. Il était un vrai gamin qui savait amuser la galerie et il en jouait et surjouait. Comme à cet instant où une moue déçue transformait ses traits, tirant les commissures de ses lèvres vers le bas, lui faisant froncer les sourcils et plisser les yeux. Il prit une voix lente, ennuyée, et presque lascive comme à chaque fois qu'il jouait la carte de la lassitude.

« - Tu penses... ? »

À quelques sièges d'eux, un groupe s'esclaffa de rire, pendant une seconde... Puis deux... Puis trois, quatre...
L'Allemand redescendit aussi tôt. Un léger tic, une crispation prit son sourcil en même temps que son visage recouvrait une expression désabusé et hostile.

« - Tu m'excuse, une seconde. »

Il se retourna en fusillant du regard l'escouade d'emmerdeurs, un coude appuyé contre le zinc.

« -Hey ! Vous être plus en primaire, va quand même pas falloir vous sortir un « Parlez moins fort » ? »

On l'accueillit avec des paroles étouffés, un recroquevillement général, et un silence, pendant quelques seconde, pesant. Jaiden avait toujours été infoutu de s'adapter à la politesse japonaise. À la règle voulant que tout soit poliment dit, gentiment dit.
Il se retourna en poignardant une dernière fois du regard leurs lointains voisins de bar, sa langue claquant contre son palais. Jaiden reposa ses yeux sur Akiro, rattrapant à son tour la conversation.
Un tremblement de rire le prit un instant, lui faisant légèrement rejeter la tête en arrière. Qu'il ne laisse jamais de repos à ses interlocuteurs, qu'il n'hésite pas à les vanner et les bousculer, c'était définitivement se qu'il préférait chez Akiro.

« - Non, hélas Ai ne reconnaît pas que mes talents en matière de branlette ! »


Souffla-t-il entre deux rires étouffés, guettant la réaction du dealer. Attendant un visage offusqué ou navré. Il se calma peu à peu, croisant ses bras sur le zinc et se laissant mollement couler sur lui, le menton appuyé contre le comptoir.

« - Plus sérieusement... Elle m'a demandé de m'occuper d'un autre dealer qui commence à les lui briser apparemment. Seulement moi et la drogue.... Voilà quoi. Elle me laisse quelques jours de « repos » avant d'attaquer.... »

Jaiden poussa un soupire avant de fermer les yeux. Il voulait revenir à l'époque où il lui suffisait d’appeler Erna pour oublier le monde, où en une gorgée de sang, il était libre. La drogue lui était nécessaire, elle était un encrage dans sa vie qui n'avait pas grand sens. Elle lui permettait d'éviter ces infimes picotements qu'étaient ses émotions. Sa différence. Et la souffrance qu'elle lui infligeait parfois, même minime.
L'Allemand se reprit, adressant un sourire lumineux et creux à Akiro.

« - Et toi ? Tu te bourres la gueule ? La prochaine fois, on fait ça ensemble, et... »

Il lança un regard au barman à l'autre bout du comptoir, en train de parler avec une jeune femme, un sourire un peu trop grand sur les lèvres.

« -... On fait ça dans un bon bar. »
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Juil - 2:00

Jaiden Eisenmann     -×-     Akiro Kaedo

Une Soirée, Deux Dingues

"Hey ! Vous être plus en primaire, va quand même pas falloir vous sortir un "Parlez moins fort" ?"

Le bar tout entier se fait penaud, baisse la tête sous le regard intransigeant du blond. Akiro est pris d'un petit rire silencieux, qui secoue imperceptiblement ses épaules. Ce charisme, cette autorité naturelle, c'est une de ses qualités indéniables. Cela semble tellement spontané chez lui. Impressionnant. Comme s'il n'avait jamais à se forcer, à chercher ses mots intérieurement pour garder un semblant d'ascendant. Cette indécision, le jeune homme ne la vit que de temps à autre, mais ça lui paraît déjà trop. Tandis que Jaiden... Il aurait presque l'air indestructible. Aurait. Aurait, seulement.

La théâtralité de son sourire, l'extravagance de ses gestes. Il a parfois l'étrange impression de voir son reflet s'agiter devant lui. Un reflet blond et enjoué. Et il sait que ce n'est pas normal. Sans prétendre savoir quoi, il sait que ces yeux rieurs cachent quelque chose de plus sombre. C'est peut-être pour cela que Jaiden lui est si sympathique. Peut-être pour cela que, malgré sa prudence, il ne parvient pas tout à fait à le considérer comme un héros.

Le "héros" se retourne, d'ailleurs. Le jeune dealer refoule son rire, mais un rictus amusé subsiste un temps sur son visage.

"Non, hélas Ai ne reconnaît pas que mes talents en matière de branlette !"

Taquin, il lève des yeux consternés au ciel, soupirant de désespoir.

"Elle vit dans le déni. C'est pas bon."

"Plus sérieusement... Elle m'a demandé de m'occuper d'un autre dealer qui commence à les lui briser apparemment. Seulement moi et la drogue... Voilà quoi. Elle me laisse quelques jours de "repos" avant d'attaquer..."

La lassitude dans la voix de l'Allemand retient son attention. Quand on parle du loup. Il le regarde, la tête affalée sur ses bras croisés. Reste muet.

Un autre dealer, hein ? La tentation de lui demander qui le démange, mais il ne fait aucune remarque. Seulement un son étouffé pour marquer son intérêt. La curiosité est un vilain défaut, comme on dit. Un dangereux défaut, même. Il suffit de rester discret.

"Et toi ? Tu te bourres la gueule ? La prochaine fois, on fait ça ensemble, et... on fait ça dans un bon bar."

Un regard d'ensemble à la salle. Il acquiesce d'une inclinaison de tête. Ce n'est pas dur de l'admettre : ce bar est miteux. En fait, c'est même son principal -si ce n'est seul- avantage aux yeux du dealer.

"Si j'avais été dans un bon bar pour... "me bourrer la gueule", tu m'aurais pas trouvé. Les inconvénients du métier."

Il porte son verre à ses lèvres et le sourire railleur qui les étire disparait soudainement, laissant place à une moue dégoûtée. Il le repose, l'air vaincu.

"Ce truc est vraiment dégueu'."

Alors qu'il fixe l'étagère à bouteilles devant eux, la lueur dans ses yeux s'assombrit furtivement. Qu'est-ce qu'il fait là exactement ? A quoi est-ce que tout ça rime ? Ce bar, cet alcool dans son verre, ces sachets dans sa capuche.

"On fait ce qu'on peut..."

Il marque une pause et secoue la tête, avant d'aimanter un regard plus vivant à celui de Jaiden. Il tire avec insistance le col de son sweat. Peu importe au final.

"Bon. Ça te dit de se barrer de ce bar de merde ? T'auras qu'à me parler de ton dealer, là."

D'une pierre, deux coups ?

By Anthraël



avatar
Messages : 45
Disponible en RP : [3/4]
Double-compte : Eito Nakajima

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Kit Kat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Juil - 13:14
Un hoquet de rire surpris secoua les épaules du héros. Il enfouit son visage entre ses bras, étouffant ce qui risquait d'être un fou rire face à la remarque du dealer. Lui qui pensait l'avoir pris au piège... Il ne fallait jamais être sûr de rien avec Akiro. Jaiden releva à peine la tête, ne laissant apparaître qu'un œil bleu à la lueur étrangement enfantine, et une commissure de lèvres tordu par le rire.
Le dealer n'était autant dans le faux qu'il le pensait. Ai était dans le déni de pas mal de choses le concernant. Comme la possibilité de l'interner en hôpital psychiatrique, comme y avait pensé un moment Ebbe. Ou lui faire suivre une vraie cure de désintox, avec tous les efforts et la douleur que cela représentait. Ou encore son intérêt un peu trop grand pour les super-vilains, pour tout ce qui lui procurait un minimum d'adrénaline.

« - Si tu savais... »

Souffla-t-il sans un tremblement de tristesse, ses mots étouffés contre son bras. Même face à son propre sort, il ne ressentait pas grand chose. Surtout face à son sort, auquel il ne voulait surtout pas réfléchir au risque de sentir cette douleur sourde qu'il ne comprenait pas. Elle apparaissait dès qu'il pensait à quelque chose qui le dérangeait d'une manière ou d'une autre. Et malgré les coups qu'il encaissait sans problème en mission, il n'arrivait pas à la supporter.
L'Allemand se redressa d'un coup, un immense sourire étalé sur le visage, l'index levé comme un professeur l'aurait fait pour expliquer une théorie.

« - Pas faux ! »

S’exclama le héros. C'est vrai que naturellement, il se tournait vers les endroits malfamés, miteux. Parce que la bourgeoisie dont était issue Ai l’ennuyait. C’était le gratin de l'inertie humaine, avec des codes à respecter et appliquer, et des regards noirs d'Ai à la moindre incartade. Tout ce qu'il ne supportait plus trop.
Jaiden sentit le regard du dealer l'attraper, et par réflexe il se tourna vers lui, se penchant légèrement en avant pour soutenir son regard, un sourire joueur sur les lèvres. Il avait tendance à toujours s'approcher des personnes jusqu'à la dernière limite, par tous les moyens : physique, psychologique... Visuel.

« - Ça me va... »

Souffla l'Allemand, réponse à la proposition d'Akiro. Il lança un regard derrière lui, une expression féroce sur les traits. Le bar-man discutait toujours avec la femme, les bras croisés et un visage trop satisfait pour que Jaiden ne décide pas de tout gâcher. Il se leva lentement de son siège, passant près du dealer. Lui saisissant d'un coup le bras pour l'entraîner vers la sortie en courant, sous un cri rageur du bar-man.
Là, il était bien. À courir pour éviter les problèmes, à devoir en plus gérer une personne dans sa fuite. Il n'avait pas besoin de se briser le crâne à comprendre le monde, le sens de la vie et toutes ses choses dont il ne percevait même pas l'intérêt. Juste à courir, tirer Akiro avec lui et s'assurer de ne pas le démembrer au passage.

Jaiden s'arrêta entre deux petites rues, lâchant enfin le dealer pour reprendre sa respiration, et éclater de rire.

"- Fuuh... Désolée j't'ai pas prévenu, mais... Haha! C'était... Hahaha!"
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


"Troublemaker" en musique:
 

Psst! Par ici ma gourde attitrée! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 4:11

Jaiden Eisenmann     -×-     Akiro Kaedo

Une Soirée, Deux Dingues

"Whoaah !"

Un cri de surprise mêlé au fracas d'un tabouret qui tombe. Un visage défiguré par la colère. Se retourner, et courir.

Il manque de trébucher, raflant au passage les billets sur la table près de la porte. Il court. Le paysage flou qui défile autour de lui, le bruit désordonné de ses foulées sur le bitume. Un large sourire éclot sur ses lèvres. C'est là ! Maintenant ! Il existe ! Rien que lui, le vent cinglant sa figure et l'adrénaline coulant dans ses veines !

D'un dérapage incontrôlé, il évite de peu Jaiden qui s'arrête brusquement devant lui.

"Fuuh... Désolé, j't'ai pas prévenu, mais... Haha ! C'était... Hahaha !"

Le souffle encore saccadé, Akiro éclate à son tour d'un rire euphorique. Il glisse discrètement la fine liasse de coupures dans la poche de son jean et se penche avant, les paumes appuyées contre ses cuisses. Son regard étincelant se fraye un chemin à travers les mèches de cheveux ébouriffées recouvrant son visage jusqu'à celui du blond.

"T'es con, j'ai failli me casser la gueule !"

Dénuée de tout reproche, sa voix tressaute de rire. Il passe la main dans sa tignasse noire, dévoilant une mine hilare.

"Eh, mais t'es pas censé m'empêcher de me barrer sans payer ?! Je vais finir par devoir faire ton job à ta place !"

Il recule un peu, reposant son dos contre le mur et s'apprêtant à relever les manches de son sweat. La vue de son poignet mutilé retient son geste. Il n'a... Il n'a pas envie de tout... Rien.
Du coin de l’œil, il observe l'Allemand d'un air amusé.

Il a parfois l'impression que Jaiden s'est trompé de bord. Héros, vraiment ? Au final, ils n'ont jamais vraiment abordé cette question. Celle du pourquoi. Akiro est bien placé pour voir au-delà de la drogue, du côté borderline. Pour savoir que ça ne signifie rien. A moins... que ce soit lui qui se soit trompé de bord ? Non. Il est du bon bord. De celui qu'il mérite. De celui qui le comprend, pas vraiment, mais il fait toujours l'affaire. Quant à Jaiden, c'est peut-être une raison de plus expliquant pourquoi il n'arrive pas à le considérer réellement comme un héros. Une sorte d'indifférence latente. Comme s'il n'avait n'avait pas choisi sa situation, mais qu'il s'en accommodait, de la même manière qu'il aurait pu s'accommoder d'une autre.  

Sa tête bascule en arrière, le ciel encore nuageux s'étend au dessus de lui. Au final, qu'est-ce que ça change ? Ce n'est loin d'être important. Une incohérence de plus ou de moins dans ce monde difforme.

Un sourire enjoué toujours accroché au visage, il fronce les sourcils en reconnaissant le haut du bâtiment auquel appartient ce mur. Il hausse un sourcil provocateur à Jaiden, un rictus narquois étirant sa bouche.

"Bon, pas mal. Maintenant, leçon n°2 : accéder illégalement au toit d'une propriété privée. Tu vas tenir le coup ?"

By Anthraël



avatar
Messages : 45
Disponible en RP : [3/4]
Double-compte : Eito Nakajima

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Kit Kat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Juil - 17:34
Jaiden releva les yeux sur le dealer, souriant en l'entendant éclater de rire.
Pourquoi s'entendait-il plus avec Akiro qu'avec sa propre famille ? Sa vie avait plus de sens avec un  presque inconnu qu'avec sa famille, ceux qui l'avaient sauvé, élevé. Il comprenait bien qu'il y avait une certaine vénération de cette entité qu'on appelait « famille ». Et bien sûr qu'il aimait Ai, Ebbe, Ralf et ses deux parents, même s'il ne les avait pas vue depuis des années. Mais ils étaient ennuyeux. Raisonnables. Tous ce qu'ils faisaient avait du sens – du moins pour eux.  Il y avait toujours une motivation – souvent cartésienne – derrière le moindre de leur geste. Et c'était quelque chose que Jaiden ne comprenait.
Il saisit le regard du dealer, semblant refuser de le lâcher, le pourchassant. Parfois l'Allemand devenait étrangement intrusif, mais à sa manière. Il s'infiltrait dans le regard des gens, les poignardant, tentant de trouver un secret en eux. Mû pas une curiosité féroce, immense et agressive. C'était un tic étrange qui pouvait se déclencher n'importe quand, n'importe où, sur n'importe qui.

« -Désolé ! »

Rit-il en se redressant, posant ses poings sur ses hanches, envoyant son thorax en avant pour s'étirer, le visage tournait vers le ciel. Un sentiment de plénitude planait sur eux deux. Ils avaient perçu la même chose, ils s'étaient sentis vivre pendant quelques secondes. Le reste du monde avait disparu, leur propres problèmes avaient disparu. N'était restait que l'adrénaline courant dans leurs veines, leurs muscles, leur corps.

Jaiden reposa ses yeux sur Akiro, levant un sourcil en le voyant fixer ses poignets. Les cicatrices lui feront décidément toujours penser à la drogue. Plus qu'au suicide ou la douleur. Parfois il retrouvait envers le dealer les mêmes envies qu'envers Erna. Celles de boire à la peau même, de jouer avec la faucheuse, la morbidité, les règles du monde.
Il se rappelait d'une conversation avec son ex-compatriote, un peu après qu'il est commençait à se droguer à ses veines. La possibilité qu'il soit considérait comme cannibale était arrivé sur la table, et pendant quelques instants l'ambiance avait été un mélange d'excitation et de dégoût. Ils aimaient tous les deux dépasser les règles à l'époque. Vivant dans les quartiers pauvres de Berlin,  vouvoyant la pègre Allemande, leur haine pour l'ordre n'avait d'égal que leur attrait commun pour la drogue. Ils voulaient défier le monde, et tout lui faire payer. Embrasser tout ce que la société rejeter, cracher sur ce qu'elle adorait. Et même si vielle, la légende qu'était devenu Armin Meiwes était encore bien présente dans les têtes germaniques à l'époque. Ils voyaient dans la consommation d'un congénère un moyen de résister à tout. Mais dès qu'ils avaient creusé le sujet, avant même d'avoir pensé passer à l'acte, Erna avait fait demi-tour. Jaiden était trop dérangé, même pour elle.

Une mimique de défit prit son visage, assombrissant ses iris cristal. Le héros commença à examiner la façade à laquelle était adossé Akiro, s'approchant pour poser une main sur le béton armé qui composait presque tous les immeubles japonais.

« - J'peux le faire à l'escalade, mais... Toi ? Tu sauras monter ? Je suppose que ma carte me permet de faire ouvrir la porte de l'immeuble, mais Ai me tombera dessus... »

Il détacha son regard du mur, le plantant dans celui du dealer, ses lèvres étirés par l'amusement.

« - Je remets pas ta force en doute, hein... »

Il prit le poignet du garçon dans sa main, en faisant le tour avec son pouce et son index. Akiro était incroyablement maigre et pâle. Il donnait l'impression de pouvoir être physiquement brisé en un instant, et n'importe quel héros l'aurait traité comme une petite chose fragile et perdue. Sauf Jaiden.
Il leva le poignet du dealer devant leurs yeux, un sourire cruel aux lèvres, en totale contradiction avec les mots qui suivirent.

« - … Mais je m’inquiète pour toi à ce niveau là. »
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


"Troublemaker" en musique:
 

Psst! Par ici ma gourde attitrée! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 1:18

Jaiden Eisenmann     -×-     Akiro Kaedo

Une Soirée, Deux Dingues

"Comme c'est mignon !"

Un haussement de sourcil provocateur et un vague sourire narquois trahissent sa moue faussement attendrie. D'un geste sec, dépourvu d'agressivité, il libère son poignet de l'emprise de Jaiden. Il a parfaitement conscience de l'image qu'il renvoie. Une mince silhouette, flottant dans un ample sweat déformé par le temps, les yeux cernés, la peau livide et couturée. Pourtant, si sa santé a connu des jours meilleurs, ses performances physiques n'ont jamais été aussi élevées qu'aujourd'hui. La vie de délinquant -de "vilain" même- est un bon terrain d'entraînement.

Son regard se balade entre le bâtiment et le corps du blond, avant de s'allumer d'une lueur de défi. La force n'est pas de son côté, certes. Mais il a l'agilité et la rapidité.

"Me fais pas trop attendre là-haut."

Sans attendre une quelconque réaction, il disparait à l'angle de l'immeuble. Comme d'habitude, la benne à ordures attend sagement qu'il s'y hisse d'un coup de talon. Profitant de son élan, il se propulse sur le mur opposé et s'agrippe à la gouttière, gagnant ainsi plusieurs centimètres d'avances. A la manière d'un petit singe, il saute, grimpe le long de cette gouttière, prenant garde à ne pas rester statique, pour ne pas fatiguer ses bras. Il atteint rapidement le sommet du mur. Sans même vérifier où en est Jaiden, il s'élance une dernière fois au-dessus du vide, se rattrape au rebord bétonné et pose enfin ses pieds  à plat.

Immobile, il se laisse avaler par le calme qui règne sur le toit. Son souffle se mêle au vent, emporté à travers la ville qui s'étend devant lui. En cinq ans, les toits des constructions de Musutafu sont devenus comme une deuxième maison pour le jeune homme. A l'origine, il s'y réfugiait pour échapper à la réalité, restée bloquer à terre. Et aussi peut-être, pour échapper aux flics... C'est souvent encore le cas, mais la réalité se fait plus tenace et maligne avec le temps, et la semer devient plus dur de jour en jour.

Le jeune homme s'étire, observant l'Allemand du coin de l’œil, avant de glisser au sol. Un éclair d'hésitation lui traverse l'esprit. Est-ce vraiment une bonne idée ? C'est déjà de cette façon que le héros avait découvert son alter, il y a quelques mois. Un relâchement, une simple erreur d'inattention. Les souvenirs de cette soirée refont surface, occultant peu à peu ses doutes.

Jaiden... Jaiden est certainement la personne dont il se sent le plus proche à l'heure d'aujourd'hui. Et évidemment, il fallait qu'il soit de l'autre côté de la barrière. Un petit rire sarcastique lui échappe. Il n'est plus vraiment à ça près.

Il tire sa capuche sur son épaule et après quelques manipulations, en ressort un petit sachet vert. Ce dernier coule habilement entre ses doigts, alors qu'il lance un regard évocateur au blond.

"Ça te dit, d'aller encore un peu plus haut ?"

By Anthraël



avatar
Messages : 45
Disponible en RP : [3/4]
Double-compte : Eito Nakajima

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Kit Kat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante-