Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Une soirée, deux dingues

 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 2 Aoû - 2:32
Il pensa un instant à retenir le poignet du dealer. Mais le temps de resserrer sa poigne, il lui avait déjà échappé, toisant le mur. Le sourire de l'Allemand s'agrandit, prenant des teintes de défit alors qu'il commençait lui aussi à réfléchir au chemin qu'il comptait ouvrir sur le mur. Il aurait pu se transformer en petite crevette et grimper à la gouttière. Mais si à un quelconque moment il avait besoin de ses muscles, il était bon pour redescendre et chercher un autre chemin, ou attendre une demi-heure. Jaiden détourna les yeux du mur avec un soupire condescendant, passant une main dans ses cheveux. Il verrait sur le moment. C'était plus amusant, et il avait une autre occupation pour l'instant. Observer Akiro. Il n'avait jamais vu le dealer en pleine action. Pas en train de faire quelque chose d'aussi incongru que d'entreprendre l'escalade d'un immeuble.  Et il était curieux de voir cette silhouette squelettique à l’œuvre.

Plutôt que de commencer à grimper, il observa le départ d'Akiro. Le coup de pied sur la benne et les mains qui se referment sur la gouttière par il ne savait quelle magie. Jaiden tourna violemment la tête vers le mur, se reprenant avec un marmonnement. Il fléchît les  jambes, la mâchoire contractée avant de sauter pour atteindre la plaque d'un  vieux reste de panneau publicitaire. Le métal rouillé lui couvrait les doigts d'une teinte cuivre, et irritait sa peau, mais si la notion du temps lui échappait, il en était de même pour la douleur. Pour lui, elle n'était que l'appelle de l'adrénaline. Pas un signal de son corps pour lui signaler que quelque chose allait de travers. Jaiden prit une impulsion et força sur ses bras pour s'élever au dessus du panneau. Il envoya son bras pour saisir la gouttière, les sourcils fronçaient pas l'effort, ramenant ses jambes contre lui pour les poser sur le panneau. Le héro se redressa lentement, posant ses bras sur le rebord du mur pour s'y appuyer et basculer au dessus. Ses talons touchèrent les premiers le toit, lui permettant de se redresser rapidement.

« -Ok, t'as gagner... »

Rit-il en s'approchant d'Akiro, détaillant le dealer semblant être devenu une statut d'onyx. Il donner l'impression être ailleurs, les yeux dans le vague, pas le moindre flot d'émotion sur ses traits. Jaiden levait déjà la main pour claquer des doigts devant ses yeux quand Akiro lança un coup d’œil dans sa direction, coulant au sol la seconde d'après. Il semblait hésiter, presque souffrir. Le héro n'ignorait pas l'état tortueux de l'esprit de l'homme à côté de lui. C'était peut-être même pour cela qu'il l'approchait lui en particulier.  Mais la dernière fois qu'il avait vu cette expression sur le visage du dealer était encore bien encrée dans sa mémoire. « Des mauvais souvenirs » aurait dit la morale, mais pour lui ç'avait seulement était un trip d’exception. Et aussi le moment où Akiro lui avait révélé par accident son alter.

Le héro eu une sueur froide en voyant son acolyte tirer sur le tissu de sa capuche et peu à peu en sortir un sachet de poudre verte. Il ne devait pas rechuter, surtout par rechuter. Une fois avait suffit, il ne devait pas redevenir un consommateur régulier. Son corps ne supporterait pas une nouvelle addiction, et...
Ces pensées n'étaient pas les siennes. C'étaient celles d'Ai, qui peu à peu avait réussit à lui faire assimiler son point de vue.

« - Tu sais que je pourrais t'arrêter ? »


Lâcha l'Allemand, rangeant ses mains dans ses poches. Tout cela n'était qu'une comédie. L'un comme l'autre ils savaient qu'il craquerait, mais il jouait le jeu d'Ai. En en profitait pour taquiner Akiro.
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


"Troublemaker" en musique:
 

Psst! Par ici ma gourde attitrée! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Aoû - 23:50

Jaiden Eisenmann     -×-     Akiro Kaedo

Une Soirée, Deux Dingues

"Tu sais que je pourrais t'arrêter ?"

Jaiden le surplombe de toute sa nonchalance. Avec tout le sérieux que des mains dans les poches peuvent procurer. Mais le dealer ne bronche pas. Il ne relève même pas les yeux, occupé à fouiller sa poche à la recherche de slim.

Il sait pertinemment que c'est vrai. Et possible. Et que ça poserait de gros problèmes. A mesure qu'il sympathisait avec le blond, il avait pensé à ce que cette "relation" impliquait, aux risques qu'il prenait ne-serait-ce qu'en acceptant de lui vendre cette drogue. L'imagination avait fait le reste.

Cette... Ai a enfin convaincu Jaiden de se ranger. Être clean. De drogue, comme de lui. Et qui dit "se ranger" dit aussi "enfin remplir ses devoirs de héros". L'Allemand se tient devant lui, un sourire enjôleur aux lèvres. Il n'a pas le choix, il doit combattre et fuir, ou se rendre. La dernière hypothèse est inconcevable. Issues trop incertaines. Et la première ? Très dangereuse. Il le sait : Jaiden a l'habitude de s'occuper de dealers. Encore la faute à Ai. Et s'il avait entendu parler de Sanzu ? Et s'il comprenait ses méthodes ? Et s'il faisait le rapprochement entre lui et... lui ?

Oui, il joue un jeu dangereux. Mais peut-être est-ce aussi ce qu'il était venu chercher en entrant dans ce train direction Musutafu, il y a cinq de cela ? Cette adrénaline, l'effervescence de ses pensées. De quoi stimuler sa réalité assez pour se maintenir en vie. Courir pour échapper à un barman en quête de paiement, mentir pour échapper à un héros en quête de paix dans le monde : quelle différence ? Tant que son cœur repart de temps à autre, c'est le principal.

Il daigne enfin porter son regard sur l'intéressé. Au-delà de tout, il a fini par s'attacher au personnage, d'une certaine manière. A le connaitre également, et si un scénario "arrestation" est possible, il est loin d'être probable. Voilà pourquoi il ne réagit pas : il a conscience des règles de son petit jeu, connait l'autre joueur et s'est habitué à la présence de cette épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Après tout, est-ce que Jaiden ne joue pas aussi son propre jeu, ici ?

Après quelques secondes de silence, il écarquille exagérément ses yeux horrifiés et presse son dos contre le rebord du toit.

"Tu... Tu n'oserais pas faire ça... !"

Il fléchit précipitamment les jambes et se décolle du sol, maintenant assis sur le rebord. Il continue de scruter d'un air effrayé le visage du blond, en se retenant de rire.

"Tu... Tu m'auras pas vivant !"

Il bascule soudainement en arrière. Dans le vide.

Et atterrit sur le toit d'une pirouette de gymnaste, à peine cinq secondes plus tard. Il s'était simplement raccroché à sa fidèle amie la gouttière. Il jette un coup d’œil moqueur à Jaiden, en ramassant la pochette d'herbe restée au sol.

"Je t'ai pas trop manqué ? Je reviens des morts pour te refaire ma proposition. Réfléchis bien : tu ne peux pas arrêter un esprit de toute manière..."

Il se retient de grimacer après coup. Il était vraiment obligé de parler du "royaume des morts" et etc ? Vu que Sanzu.. Stop ! Il faut qu'il chasse ses pensées parasites une bonne fois pour toute.

Il se rassoie en s'étirant et soupire, reprenant doucement son calme. Ses lubies ridicules...「Pff」

"Tu vois ce que tu me fais faire, avec tes conneries... ?"

Il sort enfin la feuille slim de la poche de son sweat et la pose à côté de lui, avec sa came. Un regard inquisiteur à Jaiden. Dernière chance.

By Anthraël



avatar
Messages : 45
Disponible en RP : [3/4]
Double-compte : Eito Nakajima

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Kit Kat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Aoû - 19:33
Jaiden sourit en voyant le dealer devenir d'un coup comédien. Ces phrases et ces réactions étaient fausses, il le savait. Son imagination ne lui avait jamais fait imaginer ce que pourrait devenir Akiro s'il se mettait en tête de l'arrêter.
Jaiden évitait souvent de trop penser aux choses dérangeantes. Vraiment dérangeantes. Celles qui l'étaient pour lui, de manières intimes et non pas dictées par les tabous et les désirs de cette entité tentaculaire qu'était la société. Et se séparer du dealer faisait partie de ces scénarios catastrophe. Au delà de la drogue ou de son travail, il aimait Akiro pour ce qu'il était. Même une fois sortit du contexte, s'il y avait juste eu le dealer épuré de tout sauf de sa personnalité, Jaiden airait dit oui. Parce qu'Akiro n'était pas prise de tête, parce qu'il allait sûrement aussi mal que lui, et surtout : parce que le noiraud acceptait de traîner avec lui. C'était ce qui commençait et bouclait la boucle. Contrairement à ce que pourraient laisser supposer les apparences, Jai n'avait tant d'amis.
Déjà, une bonne dizaine d'amitiés avaient finit brisées entre deux râles de plaisir. L'Allemand ne pouvait plus considérer comme amis les personnes dont il avait pris la chair et à qui il avait donné la sienne. Parfois il était heureux que les choses se soient passées ainsi. Et d'autre fois, affalé sur des draps moites, un corps brûlant et essoufflé à quelques centimètres de lui, il regrettait amèrement.
Ensuite, bon nombreux d'autres ne pouvaient pas supporter son comportement. Il flirtait trop, ou buvait trop, ou clopait trop. Il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas. Et ni  son passif de Junkie, ni son métier n'inspirait confiance.
Malgré Akiro ne l'avait pas laissé tomber pour autant. Ils savaient tous les deux que cela finirait mal, et leur relation n'était pas dénuée de méfiance et de tension.  Mais c'était peut-être ce qui faisait qu'ils ne pouvaient pas parler d'une amitié – si c'était le bon mot – lambda. Ils acceptaient de vivre une bombe à retardement et de passer au dessus de leur camp respectif pour continuer de traîner avec l'autre, presque par nécessité. Jaiden n'était pas idiot. Même si cela n'atteindra jamais sa conscience, il sentait qu'ils étaient une thérapie mutuelle. Chacun comblait un manque chez l'autre. C'était pour cela qu'il ne dénoncerait jamais Akiro.

L'Allemand s'approcha lentement du rebord, un faux sourire de prédateur sur les lèvres. Ses yeux brillaient de menaces devant la fuit simulée du dealer et ces dialogues dignes d'un film.  Akiro avait le même potentiel comique que lui. Peut-être même qu'il était pire.

« - Je te retrouverais où que t-AKI ! »

Son cri n'avait rien eu d'humain. Il avait retourné tout son système respiratoire, brisé ses cordes vocales, dévasté sa gorge. L'adrénaline fit en une seconde son travail, envoyant d'une impulsion son corps au bord du toit, tentant de rattraper Akiro.
Le voir tomber en arrière avait pendant un instant été un mirage. Impossible. Et la réalité était revenue, lui plantant un pieux en plein cœur. C'était réellement la sensation qu'il avait eu. Un arrachement de son organe creux, sa réduction en lambeaux.
Et quelques secondes plus tard, le dealer réapparaissait, lui lança un regard moqueur, provoquant un raz-de-marrée de rage chez lui. Parfois Jaiden sentait qu'il était à deux doigts de détruire quelque chose en lui. Comme s'il se lançait contre une porte fermée avec des centaines de verrous, qu'à chaque charge son épaule explosée, mais qu'un verrou sauté. Et là le verrou avait belle et bien sauté.

« - Tu mérites... Une putain de baffe pour ta connerie... »

Grinça l'Allemand, se retenant de le faire en l'incendiant d'insulte. Il ne s'était jamais sentit aussi en colère, aussi au bord de la rupture, et aussi réel. Mais déjà l'effet de l'adrénaline et de la colère retombait. Elle diminuait peu à peu, et il souffrait de la voir s'éloigner trop vite, anormalement vite. Ses poings se contractèrent et décontractèrent presque une dizaine de fois avant qu'il ne vienne s'asseoir à côté du dealer, grimaçant en sentant l'humidité du toit coller à ses vêtements.

« - Putain, s'y on attrape pas la crève avec l'averse, on est des dieux ! »

Ils le seraient dans quelques minutes, des dieux.
Jaiden tendit la main vers Akiro, fermant un instant les yeux en se laissant couler contre le rebord du toit. Il était d'un coup épuisé après ce coup de sang. Et un joint n'allait pas l'aider.
avatar
Messages : 36

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Aucune
Alter: Humano-morphe
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


"Troublemaker" en musique:
 

Psst! Par ici ma gourde attitrée! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville :: Rue Commerçante-