Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un vilain aurait attaqué un hôpital, mais aurait été maîtrisé par une patiente de ce même hôpital, bravo à elle !
- Il paraitrait qu'un intrus aurait infiltré l'école des héros pour voler un panier-repas. La crédibilité en prend un coup...
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
- Des bruits suspect se sont fait entendre au niveau du port. La police a retrouvé de nombreuses traces de sang mais aucun cadavre ... et des poils de loup. L'analyse de ces derniers n'a encore rien donné. La police soupçonne un lien avec une autre tuerie en centre ville.

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

11/12 Recensement de décembre, sondages sur le contexte et le tournoi inter-forum ! Consulter
27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


EVENT ✖ GROUPE B : AS-GO: Un événement… Particulier !

 :: Alentours de la ville :: Event Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 24 Juil - 14:07

AS-GO : Un événement… Particulier !Le groupe B

Comment passer ses semaines de vacances de la meilleur façon qu'il soit ? C'est très simple, il faut du soleil, une île tropicale, un petit coin d'ombre, une connexion internet et des jeux, plein de jeux...

Pour la plupart des choses nécessaires, je les possédais actuellement : une île paradisiaque et déserte, du sable fin, des cocotiers, un océan d'un bleu aussi clair que le ciel, à tel point qu'à l'horizon les deux entités fusionnent entre elles, donnant une impression d'être emprisonnée sur cette île, à l’abri de tout ce qui se passe dans le monde extérieur… Un sanctuaire pour les vacances, juste pour nous concentrer sur celle-ci et passer du bon temps.

Mais ce n'est qu'une impression.

SPLASH

Je baissais la tête derrière mon abri en sable improvisé, évitant de peu un tir d'eau d'un de mes adversaires. Comment on en est arrivés là, alors que tout semblait indiquer des vacances paisibles dans ce lieu ? Hé bien, il faut remonter un peu dans le passé. 

Tous ceux qui sont sur cette île ont été invités par Cybera, qui a eu la grâce de payer des vacances de luxes à toutes les personnes présentes… C'était bien sûr, trop beau pour être vraie. À peine arrivé que le bateau qui nous a amené ici à exploser, coulant dans le large, nous empêchant de repartir. Puis elle est apparue… Enfin, plutôt, la voix de celle qui nous avait rassemblée ici nous a bercé pendant quelques instants, pour nous signaler que :


  1. On était prisonnier sur cette île paradisiaque
  2. Qu'on pouvait s'amuser comme on le voulait
  3. Mais que si on voulait sortir, il faudrait trouver les clés que les autres possèdent, résoudre le mystère et partir d'ici.


Au début, tout se passait bien, plus ou moins. Alors que certains en profitaient comme des vacances sans vouloir partir, certains commençaient à faire des recherches sur ses fameuses clés pour résoudre un mystère inconnu. Cela dura environ une journée. Le tout fût chambouler quant aux plus grands malheurs de certaines personnes, il n'y avait aucune structure sur l'île, ce qui veut dire que pour se nourrir, dormir et autres nous devions nous débrouiller. C'est à partir de ce moment que la panique gagna certaines personnes.

Le lendemain, après une nuit plus ou moins agitée, des armes sont apparus sur l'île, comme ça, comme dans un jeu vidéo de battle royale. Les tensions qui étaient à son comble à cause de certains éléments, aussi bien humain que contextuelle… Ont explosé quand un vacancier a pris une arme et à tirer sur le premier passant, dans l'espoir de trouver la clé qu'il possédait… Et c'est ainsi que commença la guerre ouverte, le deathmatch sur cette île.

Oui, un match à mort… Avec des armes utilisant l'eau… Oui, même moi, une des plus grandes geeks que notre monde est vue naître à du mal à y croire, et pourtant tout ça se passe sous mes yeux. Mais je vous prie de me croire, ce n'est pas une blague ! Ces armes sont dangereuses ! L'homme la, qui s'est fait descendre comme un noob, il a disparu, pouf… Comme ça. En laissant ses possessions, armes, et son maillot de bain. C'est une information importante oui, car depuis que l'enfer est arrivé sur ce coin de paradis, une secte s'est formé, qui commence à tuer tous les autres pour récupérer leur maillot, pensant que ces derniers sont les clés nécessaires pour sortir de là… Des barges, je vous jure. Ou des pervers, au choix.

Je m'étais légèrement enfoncé dans la jungle, évitant ainsi la plupart des contacts, bien que de temps à autre, comme actuellement, je tombais sur des adversaires qui ne demandent qu'à être éliminé. Je sortais de ma couverture, armée de… mon arme étrange qui lance des bulles rebondissantes et explosives, m'élançant vers mon adversaire, tirant derrière son abri grâce à ce que j'ai. La bulle explosa, et quand j'arrivais à son ancienne position, il ne restait plus que les objets de sa disparation. Je pris le pistolet et ses réserves d'eaux, laissant le maillot de bain là où il était et continuait mon chemin pour trouver un endroit ou me cacher en attendant que l'orage passe. Je m'étais d'ailleurs fabriqués une petite pochette pour garder les réserves d'eaux… Des petits malins ont fait un fort proche de la plage pour profiter de l'eau et avoir des munitions illimités, mais… L'eau dans ses capsules est particulière. C'était très comique de les voir charger leurs ennemies avec leurs armes qui… N'avaient fait que mouiller avant de se faire massacrer par ceux qui les attaquaient…

Enfin, je trouvais un petit endroit pour y être en paix, et réfléchir sur mon prochain plan d'action… Comment j'allais procéder maintenant ? Le mieux serait de trouver un groupe et des personnes pour s'entraider, et essayé de sortir de l'île tous ensemble, et j'avais déjà localisé des personnes intéressantes pour une telle alliance : mes partenaires de crime, Dokueki et Sarah qui, bien qu'elles ne le sachent pas encore, sont toutes les deux alliées à la même personne tout en étant des ennemies crée par la même personne… Oui, ça n'a pas de sens pour vous, et vous ne pourrez jamais comprendre, même par hasard en pêchant des informations comprendre cela. Mais vu que je sais comment les utiliser pour les mettre dans ma poche, ça doit être faisable.

Il y avait aussi un homme assez classieux, je veux bien l'admettre, qui me donnait une étrange sensation de déjà vu quand je le regardais… Odric, je crois, si je me souviens de ce que j'ai entendu quand Cybera en parlait… Il semblait être plein de ressource en tout cas.
Parmi les personnes que j'avais repérées, un homme kangourou si trouvais… Et rien que pour ça, il gagne un free passe. C'est tellement pratique pour la survie une personne qui peut sauter très haut, ne serrait ce que pour surveiller les environs ou la nourriture, mais je n'ai pas retenu son nom.
Deux dernières personnes étaient aussi dans ma liste, une qui comme l'homme kangourou, je ne connais pas son nom, qui semblait être une adolescente avec ses cheveux bleus et violets, mais l'autre, je savais au moins que Kanae était son nom. Elles me semblaient assez performantes et intéressantes comparées aux restes des personnes sur l'île pour être remarquées. Comme des protagonistes dans un anime.

Vraiment, j'ai l'impression d'être dans un anime digne de notre nation japonaise… D'ordinaire, j'aurais été excité par un tel événement, mais ici… J'ai hâte de voir la fin de ce passage étrange de ma vie. Même si au fond… Ce n'était pas ce que je voulais pour passer mes vacances ? Alors que je chassais cette idée de mon esprit, une image me fit frotter mes yeux pour vérifier que je n'avais pas vu un mirage… Mais non, il était bien réel. La première personne qui avait été éliminée dans cette compétition étrange était de nouveau là, comme si rien ne s'était produit !

Cela devenait de plus en plus bizarre à chaque minute… Après quoi, un mécha géant va venir attaquer l'île si on prend trop notre temps ?! 
© Justayne
avatar
Messages : 168
Disponible en RP : (2/6) [Ebisu - Liang]
Double-compte : Akano Shinzui - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Diplomée UA Soutien / PDG de P.I
Alter: Existence Virtuelle
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Thème de Kiaria:
 

Thème de Plasmium Industry:
 

Thème de Cybera:
 

Thème de Prométhée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Juil - 2:28
▲▼ Un événement… Particulier


Là, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !


Une invitation sur une île paradisiaque digne d’un fantasme de millionnaire, tout cela sous un soleil radieux…. Concevable

Être entourée d’inconnus à moitié nue sans aucune de ses armes ou pièces d’équipement… Soit…. Passe encore

Faire exploser le bateau dès leur arrivée… Dokueki était prête à l’accepter.

Mais une bataille d’eau qui tourne au Hunger Games, ça nan… Elle aurait honnêtement préféré de vraies balles.

Cela faisait plus de trois jours que le bateau avait accosté/explosé, au choix, donc plus de trois jours que Dokueki était d’humeur noire. Fulminant à chacun de ses pas, elle jeta un coup d’œil en direction du Sud de l’île. Depuis sa position, elle pouvait observer de haut une grande partie du relief qui s’étendait à perte de vue.

En effet dès le premier jour, le yakuza s’était isolée dans la jungle étouffante, cette dernière serait une source suffisante de nourriture et de cachette pour plusieurs années. En outre, son hybridité lui conférait une immunité contre les bêtes vénéneuses, elle ne les craignait donc pas, pas plus que les gros prédateurs… Non, ici, le danger venait de l’Homme.

Elle reporta son attention sur ses armes, deux couteaux de lancer en pierre taillé, une gourde de venin extrait des bêtes de la jungle, un semblant de bouclier en bois tressé et un pistolet à eau. Oui, ce dernier ne ressemblait même pas à une véritable arme, mais plutôt à une mauvaise réplique d’un de ces jouets Nerfs que l’on peut acheter sur la plage. Et honnêtement, Dokueki l’aurait peut-être offerte à ses neveux pour qu’ils s’amusent…Enfin, avant qu’elle ne l’utilise sur une pauvre demoiselle qui la menaçait, le jet d’eau surpuissant qui avait jaillit de l’arme avait tracé un profond sillon dans le sable et littéralement pulvérisé son agresseur laissant Dokueki face à un maillot de bain deux pièces… Beau trophée, n’est-ce pas ? Tssssss

Mais bien sûr, c’était trop beau pour être vrai, elle n’avait pas cet effet de désintégration chez les non-humains et l’arme devait être rechargée avec une eau spéciale. Tricher, c’était la première chose qui était venue à l’esprit de la femme scorpion : lorsque le maître du jeu ne pose pas clairement toutes les règles, cela signifiait très souvent qu’il y avait une faille à exploiter.

Et Dokueki avait tout essayé : diluer cette eau spéciale pour augmenter ses munitions, rien à faire, l'arme ne fonctionnait pas !
Et la faire boire à des animaux pour tester ses effets, aucune réaction. Avait-elle le droit d’éliminer les autres participants en les tuant avec ses propres armes ? Pourquoi ceux éliminés réapparaissaient au bout d’un certain temps ? Trop de questions se soulevaient dans l’esprit scientifique de la jeune femme, elle soupçonnait un alter, mais de cette envergure, ce serait impossible, on aurait presque dit qu’elle était enfermée dans un jeu vidéo, une simulation. Ah Ah, quelle idée…

Comme elle n’allait pas repartir de cette eau à la nage, elle commença à faire la liste de tous les dangers et de toutes les possibilités, tout cela étant pendue à un arbre par la queue pour mieux réfléchir. Durant le peu de temps qu’elle avait passée avec le reste des membres de cette M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E. croisière, elle avait pu relever quelques informations utiles sur eux.
Dokueki possédait une sorte d’instinct animal, rien de surnaturel, seulement cela lui permettait de sentir le danger chez l’autre en général, grâce à ça, quatre personnes avaient particulièrement attiré son attention : Kanae, Sarah, Odric et Kiaria…


La première, malgré son aspect enfantin avec les peluches qu’elle traînait avec elle, avait un regard vigilant qui trahissait une grande expérience du combat.

La seconde, Dokueki n’avait pas eu vraiment besoin de son instinct pour la repérer, elle avait pu ressentir ses pulsions meurtrières depuis l’autre bout du pont du bateau, de plus son alter assez… Atypique avait tout de suite alerté la yakuza. Au moins, elle savait à quoi s’attendre avec elle.

Puis le troisième, elle le reconnaissait comme un riche milliardaire qu’elle avait observé à la télévision. Cependant, pour ce dernier, rien n’indiquait le danger qu’il représente si ce n’est son instinct.

Et enfin, Kiaria, cette jeune femme n’avait rien de menaçant, mais une très grande intelligence se lisait dans son regard, c’est ce genre de personne que Dokueki fuyait le plus, les manipulateurs. Normalement, cela ne suffisait pas à alerter la jeune yakuza à ce point, mais son visage lui disait quelque chose, vraiment étrange…

Cependant, elle avait beau observer et analyser les autres, si elle ne trouvait pas ces ‘clefs’ que les autres possèdent, jamais elle n’arrivera à quitter cette île… Heureusement, il lui restait ses venins pour parvenir à ses fins, ils n'avaient pas pu lui confisquer hein.

Dokueki ouvrit les yeux et se laissa tomber avec grâce sur le sol de la jungle.


« Que la chasse aux clefs commence »




© 2981 12289 0




avatar
Messages : 72
Disponible en RP : [2/2] , so nope (/!\ Disponible qu'en weekend normalement)
Double-compte : Nope

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Yakuza
Alter: Fléau du Désert
Voir le profil de l'utilisateur

_____________






Don't Fear the Night , Embrace It

Fight's Music:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Juil - 17:51
On va passer de bonne vacances ! qu'ils ont dit...
Feat groupe B

Aoi avait trouvé une chose bien étrange dans sa boîte aux lettres ce matin là. Une enveloppe toute colorée qui lui avait immediatement brûlé la rétine, ses couleurs criardes ne plaisant pas du tout au kangourou. Il avait d'abord crû à une lettre de vacances d'une tante excentrique, et l'avait donc glissé à sa mère sans y prêter plus attention, préférant s'occuper de choses plus importantes. Comme de trouver un travail. La quête principale qui clignotait en rouge à côté de lui.
Éreinté, il s'apprêtait à retourner arpenter les petites annonces à la recherche d'un travail, même minable, qui lui aurait permis d'aider sa famille lorsque sa mère avait crié, le faisant accourir dans le salon. Elle lui tournait le dos, tremblante. Des morceaux de papier multicolores, reste déchiquetés de l'enveloppe, s'éparpillaient sur la table. Qu'est ce que ça pouvait être? Une blague de mauvais goût, un abruti qui s'amusait à la tourmenter? À vrai dire, il n'avait pas eût le temps de demander, ni même de s'énerver. Sa mère s'était retournée, un grand sourire sur les lèvres, et l'avait serré dans ses bras.
Lorsqu'elle lui avait expliqué la situation, un rire nerveux s'était échappé de ses lèvres, avant qu'il ne nie tout en bloc. Un voyage tous frais payés sur une île digne d'une carte postale, avec le bonus eau transparente et climat tropical ? Impossible. Il ne pouvait pas avoir gagné une chose pareille. Ce devait être une erreur. Et pourtant...
Et pourtant la lettre s'était trouvée, là, adressée à lui, lui et personne d'autre. Mais même malgré ça, il ne voulait s'y résoudre. Il ne pouvait s'y résoudre. Des vacances ? Et puis quoi encore. Il fallait qu'il reste ici pour aider ses parents à payer les factures. Et puis il y avait Lillya. Il ne pouvait pas la laisser, elle aurait besoin de lui si jamais elle avait un nouveau problème. Il avait été catégorique, c'était hors de question.

C'est pour cette raison qu'il s'y était finalement rendu. Et voilà où il en était de ses bonnes résolutions. À regarder couler les débris de leur bateau, en maillot sur la plage, entouré d'inconnus. Enfin d'inconnus... D'ennemis plutôt. Un survival, ici, en plein milieu de nulle part avec pour seules armes... des pistolets à eau capable de désintégrer un corps humain. Il manqua de taper de la patte sur le sol de sable fin, mais il ne devait faire aucun bruit. Les autres étaient derrière lui, et il leur suffirait de pas grand chose pour le faire disparaître comme ils avaient fait disparaître l'autre gars. Il avait au moins cet avantage de posséder encore toutes ses munitions, étant parvenu jusqu'à présent à utiliser les armes de ses adversaires contre eux. Car si beaucoup s'y prenaient à distance, comme il était naturel de le faire dans ce genre de situation, Aoi, lui, avait décrété qu'il n'agirait pas comme ça. Non, notre kangourou national préférait aller au corps à corps pour empêcher ses adversaires d'utiliser leurs munitions spéciales et les retourner contre eux. C'était risqué, mais au moins il avait l'effet de surprise et la puissance de ses pattes avec lui.
Son oreille géante se tourna rapidement en captant un bruit de pas. Il n'étaient pas loin. Certes, il était puissant et pouvait s'occuper d'une personne, mais là, ils étaient beaucoup trop pour lui. Par inadvertance ou par mauvais calcul, il s'était laissé submerger, et ce n'était pas bon du tout. Il était temps pour lui de quitter la plage, direction la forêt. Poussant sur ses puissantes pattes, il enchaina de longs bonds -certes il était derrière une dune de sable mais il n'était pas question de se faire repérer en sautant trop haut- afin de rejoindre plus rapidement son but.

Alors que la végétation se faisait plus dense autour de lui, le kangourou commença à réfléchir aux clés dont l'organisateur avait parlé. Il avait le sang chaud, ne réfléchissait pas tellement en de telles situations et, jusqu'à présent, seul son instinct l'avait guidé. Mais il allait devoir trouver ce dont il s'agissait. Plus à son aise dans les bois qu'à découvert, il fini par ralentir pour ne plus avoir à s'occuper du contrôle de ses sauts. Au moins la tenue ne le dérangeait-elle pas dans ses mouvements. Les clés... il espérait qu'elles ne disparaissaient pas en même temps que les joueurs, autre piège sadique de la part de celui qui les observait sûrement en cet instant.
Trop occupé à réfléchir, Aoi ne senti même pas qu'il se jetais dans la gueule du loup. Une fille aux longs cheveux noirs était postée non loin, et il y avait fort à parier qu'elle ne lui voulait pas du bien. Pourtant il ne la senti pas, ne l'entendit même pas. A vrai dire, il ne se rendit compte de sa présence que lorsqu'elle atterri devant lui, lui coupant la route et le forçant à se mettre sur la défensive. Il avait pensé à l'attaquer immédiatement, profitant de l'effet de surprise, lorsqu'il remarqua l'arme étrange qu'elle avait. Une épée ? Il bondit donc sur le côté avant qu'elle n'ait pu réagir, se cachant dans les fourrés. Il ne pouvait pas l'attaquer de front, il le sentait.
Elle était dangereuse.
Pas de chance. On pouvait bien dire sans mentir que notre kangourou n'avait pas de chance. Tout avait bien commencé pourtant, alors pourquoi ? Il avait su dès le début que cette histoire était louche. Un paumé comme lui, gagner des vacances de rêve sur une île paradisiaque, ce n'était pas possible. Il ne parvenait déjà pas à trouver un travail stable, alors un prix comme ça... il aurait dû savoir que ça cachait quelque chose. Il étant censé passer de bonnes vacances et voilà comment il terminait... Aoi serra les dents, attendant le moment adéquat pour passer à l'action.

c Aoi Takahashi
avatar
Messages : 11

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe:
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 12:17
Quel idée d'aller à la plage Shad...

Ayant récu l'invitation, je me suis dit que ça pourrait être sympas d'aller à la plage. Mon alter ne me permet pas vraiment de bronzer, mais j'aimes sentir le sable sous mes pieds, le soleil me réchauffer. Boire des cocktails, voir si d'autres étaient ivre lors de ces vacances et ne pas risquer ma vie avec ma Narcolepsie.

Mais le fait est que ça ne s'est pas passé comme prévu.. Après l'explosion du bateau, je me suis empressée de retourner à la rive. Et la voix de Cybera définis l'ambiance de ces vacances. Un match à mort. Nous devions trouver les clefs pour sortir d'ici. Tout allait bien, les gens profitent de l'ambiance paradisiaque de cette île, mais dès que des arment ont commencé à apparaître, ce fut la folie. Je me suis bien vite cachée à l'abri, pour être sur de ne pas me faire toucher tout de suite, je suis une cible facile. Moi et mon maillot une pièce... J'ai honte, ça fait uniforme scolaire... Je m'enfonce un peu plus dans la jungle et découvre un petit groupe de jeune gens. Je m'approche, avec prudence, de un parce que je peux être facilement touchée, et de deux parce que je suis un risque pour eux...  

J'observe chacune des personnes présente ici. Je détails leurs physique. Ils m’intriguent beaucoup, l'un par son physique, d'autre par leur façon de se tenir, ils ont l'air moins jeunes que moi... Je suis perdue...

En tout cas, super vacances...
avatar
Messages : 30
Disponible en RP : Souvent

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-B
Alter: Somni-Narcolepsie
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
"Everything is gonna be ok, you just have to trust in me, and I'll take care of the situation. Never abandon yourself, and if you do, beleive in me, 'cause I trust in you."

~ Inspiré de Guren Lagan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 23:14

L'océan, les maillots de bain, le sable chaud, les pistolets à eau, des gens qui courent dans tous les sens en hurlant... C'était une journée à la plage plutôt classique au final. Scrutant les passages, derrière quelques fourrées bien denses de l'intérieur de l'île, la jeune fille repensait aux péripéties qui l'avaient amené jusque-là. Tout commençait une douce après-midi d'été, quand sur son cellulaire, Sarah reçut un message venant de nul part, ni de personne. Une douce énigme qui proposait tout de même un petit pactole. Évidemment que tout ça sentait le traquenard, mais après quelques précautions, qu'est-ce que ça lui coûtait ? À partir de là, tout s'enchaîna étrangement vite, la croisière, la foule, dont elle essaya tant bien que mal de rester à l'écart, le naufrage et l'île.

La voilà maintenant embarquée dans un Battle Royal des plus farfelus. Croyant à un moment qu'elle frôlait la folie totale, Sarah fut bien forcée de constater, comme tous les autres passagers du bateau, que tout ça était bien réel. Elle se posait encore la question de comment ça pouvait être possible... Un Alter ? Si c'était le cas, il était démesurément puissant. Enfin bref, le temps était à la survie. Entre les bulles explosives et les jets surpuissants, la jeune femme s'était retrouvée avec un équipement bien décevant. Une sorte de réplique beaucoup trop colorée d'un Colt 1908, d'un plastique qui paraissait de basse qualité. C'était même étonnant que celui-ci parvienne à tirer à une petite dizaine de mètres de distance. Heureusement pour elle, accompagnant le revolver, une dizaine de bombes à eau, agglutinées dans une petite sacoche. Après bien évidemment, il lui restait son fidèle sabre et son Alter, et bien que Cybera était restée floue sur la possibilité ou non de faire couler le sang, Perséphone n'allait pas se gêner.

Dès le naufrage, Sarah s'était enfoncée dans l'île en quête d'eau et de fruits, un petit stock côtoyait ses bombes à eau. Et alors que certains commençaient à former des alliances, Sarah se demandait si c'était bien nécessaire. Elle a toujours mieux travaillé seule, et puis entre les collectionneurs de bikini et les touristes qui n'avaient rien à faire ici, il valait probablement mieux rester solitaire. Puis, qui serait assez taré pour faire équipe avec Perséphone ?

Terminant un étrange fruit d'un rouge écarlate, Sarah se préparait finalement à sortir de sa cachette. Prête à dégainer Gyakusatsu, la main droite sur le sabre, la gauche tenant fermement le petit pistolet. Posture Butterfly, les deux gueules protégeant les flancs de Perséphone, les projectiles bien accrochés... Il était l'heure de sortir chasser. Et justement, pendant que la jeune femme se perdait dans ses propres pensées, une proie toute désignée était passée non loin. Un jeune homme à la mutation marsupiale, et à la posture plutôt paniquée. Sortant de sa planque, propulsée par ses deux mâchoires à l'arrière du crâne, Sarah sortit des buissons à toute vitesse, filant vers sa nouvelle proie.

Commençant à apercevoir sa silhouette, elle fut prise de court quand une seconde apparut soudainement. Cette apparition lui suffit pour avoir comme réflexe de sauter dans le premier amas de végétation venu. Étaient-ils ensemble ? Probablement pas au vu de la réaction du kangourou. Néanmoins, la prestance de la nouvelle venue suffit à calmer les ardeurs de Perséphone. Même seule, elle pouvait aisément poser problème. Les doigts tapotant doucement le manche de Gyakusatsu, Sarah s'approchait lentement, parée à dégainer. Cette proie-ci serait bien plus intéressante à achever que la première... Non, c'était même probablement un adversaire plus qu'une proie. Et puis, dans le meilleur des cas, l'effet de surprise lui permettrait d'avoir les deux d'un coup !
avatar
Messages : 16
Disponible en RP : Quand vous voulez (2/5)

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Encounter Theme:
 

"Me voici, Perséphone, gardienne des Enfers, et sache que Cerbère est à mes côtés" (Battle Theme):
 

"Lorsque l'automne approche" (Sad Theme):
 

"Et voici venu le temps du printemps ?" (Trouble Theme):
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Aoû - 12:31
Avant-Propos:
 


AS-GO : Un événement… Particulier !Le groupe B

Je sortais de ma cachette rapidement, me positionnant derrière l'homme, lui tirant dans la jambe pour l'immobiliser, le désarmant pour enfin pointer mon pistolet contre sa trempe. Je devais avoir des informations. C'est la source du pouvoir après tout, et c'est bien pour ça que tous ont cherchés à se tuer dès le début au lieu de coopérer, surtout qu'au fond, personne ne semble vraiment savoir ce que sont les clés. Même les personnes que j'ai remarqués, et en particulier mes deux pions que sont Perséphone et Serket, ou peut-être devrais-je juste les appeler Sarah et Dokueki pour ne pas éveiller les soupçons, ne sont guère plus avancés. Au fond, les meurtres ne sont pas la solution, mais je ne dois pas m'attendre à ce que des femmes comme elles puissent le comprendre.

Je portais un instant mon attention sur l'homme en face de moi, qui semblait de regarder avec incompréhension et peur. Comme s'il ne savait pas où il était, malgré que le lieu semblait pourtant évident, une île paradisiaque. Étrange, bien trop étrange...

-Ne perdons pas de temps. Je veux savoir comment tu es revenue à la vie, toi qui es le premier à t'être fait battre sur cette île.

-Je… Je ne sais pas. Je me suis réveillé dans un endroit perdu sur cette île, et je cherche comment sortir d'ici ! Me… Ne me tue pas s'il te plaît ! Je ne fais que chercher de me nourrir ! Je suis un vacancier, rien de plus !

-Tu ne te souviens de rien ? Du pourquoi, on est ici ? Pourquoi on se tue les uns et les autres ?

-Tout ce que je sais, c'est que je dois trouver des clés que les autres personnes présentes sur l'île possède, mais… Mais je ne pensais pas qu'on devait se tuer pour ça ?! Puis… Tu dis que je suis déjà mort ? C'est une blague, j'espère ! On ne peut pas revenir à la vie !

Pourtant, j'en ai la certitude. Tu es le même homme qui s'est prit un coup de canon dans le dos avant de disparaître. Même ton maillot de bain est le même… Donc, on réapparaît sur l'île, mais sans nos souvenirs de ce qui se passe sur l'île. La mort ici est, comme dans un jeu vidéo, assez punitive, mais par le fait que le joueur lui-même ne se souvient de rien… Est-ce qu'on oublie les clés à notre mort, pour peu qu'on les a récupérés ? Ce n'est pas lui qui me répondra.

- Ne t'inquiète pas, tu ne peux pas mourir après tout…

Il semblait soulager à mes paroles, jusqu'à ce que je presse la détente de mon arme. Il n'aura pas le temps d'y réfléchir qu'il doit être déjà en train soit de revenir, soit de patienter pour son prochain respawn.

- Car tu reviendras à la vie d'ici quelque temps... Pour le moment. Mais ce n'est que mon impression.


Oui, on est définitivement comme dans un jeu de survie. Mais… avec un objectif, ici, qu'on ne semble pas pouvoir atteindre. À part son maillot, il n'a rien laissé. Pas de clé ou quoi que ce soit qui ressemble à une clé. Mais je connais suffisamment Cybera pour penser que les clés sont peut-être plus symboliques que l'on le pense. Elle semble prendre exemple sur les mythologies et des jeux.

Je me relevais, et continuais de m'enfoncer dans la forêt. Je rangeais mon pistolet dans le bas de mon maillot de bain, gardant à la main mon fusil à bulle rebondissante. En progressant vers le centre de l'île, trouvant quelques munitions que je stockais elle dans une sacoche, je tombais sur une scène au loin des plus attiques. Le pauvre homme kangourou, la jeune adolescente, Sarah et Dokueki étaient tous réunis dans ce qui semblait une réunion impromptue. Profitant des fourrées pour me cacher, j'observais un instant la scène qui ne semblait être qu'à quelques instants d'exploser… Amusant, terriblement amusant même. Enfin, elles ne semblaient pas s'amuser elles. Dommage quand on passe du temps à la plage quand même.

Je pourrais les rejoindre aux centres des cocotiers... Mais je finis par me lever et contourner bien la scène et les personnes qui sont prises dans celle-ci, et je continue mon chemin vers le centre de l'île, pas si inhabituel que ça dans la mise en scène, mais qui crie très fort à tous les participants d'aller vers ce dernier, comme si la suite était là-bas. Vu la réunion qui semble tendue, surtout entre les deux femmes, ce n'était pas le bon moment pour commencer à jouer des manipulations pour le moment, ni même lancer la bulle de mon arme sur ces dernières. Mais j'ai probablement du temps… Ou non. Si Cybera s'ennuie, qui sait ce qu'elle pourrait nous envoyer dans la figure. Enfin, si jamais ils ne se battent pas, je suis certaine que la déesse de cette île prendra en compte cela et s'arrangera pour les faire s'affronter. Des vérités qui éclatent… La présence promise d'une clé, des conditions sur l'île qui vont changer… Je me demande ce qui se trame dans son esprit à cet instant, alors qu'elle doit surveiller chacun d'entre nous sans qu'on puisse s’échapper.

Mais je me posais quand même une question. Je n'avais pas revu depuis le début ni l'homme milliardaire, Odric, comme s'il s'était volatilisé, de la même façon que Kanae était introuvable sur l'île. Dommage, une héroïne aurait été une personne sûre à garder près de soi… Peut-être sont-ils déjà morts, ou bien, ils sont bien plus discrets que la majorité des personnes présente sur l'île ? Il faut que je sois prudente, ils pourraient même déjà être dans les ruines au centre de l'île. Mais je ne peux le cacher. Je suis excité par un tel évènement, mais rien de plus normal non ?
© Justayne
avatar
Messages : 168
Disponible en RP : (2/6) [Ebisu - Liang]
Double-compte : Akano Shinzui - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Diplomée UA Soutien / PDG de P.I
Alter: Existence Virtuelle
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Thème de Kiaria:
 

Thème de Plasmium Industry:
 

Thème de Cybera:
 

Thème de Prométhée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Aoû - 19:42
▲▼ Un événement… Particulier



Un kangourou dans la jungle… Fallait avouer qu’elle n’y avait pas prêté attention lors de sa réflexion, c’était un élément qui seyait à ce décor tropical, enfin jusqu’au moment où ce dernier la regarda les yeux écarquillés par la surprise. Ni une ni deux, l’homme Kangourou bondit tel un ressort se cacher derrière un arbre.

Laissant échapper un soupir de soulagement, Dokueki commença à sécréter un venin contenant des neurotoxines au niveau des bras. Un fourmillement familier et rassurant vint parcourir tout son corps. Le venin commençait à se produire à l'intérieur de sa queue, puis il sera lentement acheminé jusqu'aux bras.

HRP:
 


Au final, la chance lui souriait, elle n’aurait pas à chercher bien loin pour extraire des informations. Elle entendait déjà le bruit des clefs tinter à ses oreilles lorsqu’elle commença à se mouvoir. D’un pas lent et inaudible, elle avança en direction de l’arbre, ne laissant transparaître aucune intention hostile pour ne pas effrayer sa proie.

Mais la jeune Yakuza s’arrêta à mi-chemin, pour calmer ses émotions et ne rien laisser transparaître, elle devait rester continuellement concentrée tout au long de l’opération, ce qui clarifiait son esprit et aiguisait ses sens. Or, ces derniers lui indiquaient désormais quelque chose de nouveau, ils n’étaient pas seuls, Dokueki se sentait épiée par un… Non, plusieurs individus. Certains étaient immobiles, mais la jeune femme entendait au loin des brindilles se briser au rythme de pas. Évidemment, sa vue ne lui permettait pas de distinguer qui que ce soit mais elle aurait jurée voir une teinte violette. Parmi les participants qu’elle avait à l’œil, seul Odric et Kiaria portaient cette couleur… Ainsi ses ennemis n’étaient vraiment pas si loin, la situation allait se compliquer.

C'était impressionnant de voir à quel point tous ceux à bords de ce bateau, des personnes à priori lambda, pouvaient se transformer en chasseur quand leur vie en dépendait. Au final, tout homme est un animal , seul la nature peut réveiller son véritable instinct de survie... homme milliardaire, héros, criminel ou civil, ici tout le monde désirait la même chose : SURVIVRE.

Au final, Serket était sur que cette mise en scène servait à révéler cela : celui ou celle qui avait organisé ce jeu cherchait à briser leurs principes moraux pour qu'ils entrent dans sa danse, utilisant leur instinct comme faille à exploiter pour parvenir à ses fins.

Une respiration régulière se faisait entendre derrière l’arbre provenant de l’homme kangourou, il devait être focalisé sur sa présence à cet instant, le pauvre ne devait sans doute pas se rendre compte qu’ils étaient encerclés. Dokueki ne savait pas si son hybridité lui conférait des capacités dangereuses, mais elle n'était pas sûr qu'un kangourou se laisse attraper facilement et elle n’avait pas le loisir d’engager une course poursuite dans ces conditions. Plusieurs scénarios se déroulèrent dans sa tête, elle devait prendre la meilleure décision le plus rapidement possible… Une seconde s'écoula, puis deux ... Elle avait choisi.

Dokueki laissa doucement glisser ses deux couteaux de lancer dans ses mains, elle avait la certitude d’avoir grossièrement repéré deux spectateurs, celui à sa gauche ne se cachait pas vraiment, il se tenait juste à distance respectable tandis que l’autre…


« T’as de la chance mon chou, ton tour viendra » soupira-t-elle s’adressant à l’homme Kangourou


Elle fit tournoyer son projectile entre ses doigts, retournant rapidement la tête en direction de sa droite. Prenant appuie sur le sol de la jungle, elle effectua une rotation sur elle-même engageant sa queue dans le mouvement pour gagner en vitesse. Tel un coup de sabre, son bras fendit horizontalement l’air dans un sifflement, la jeune femme projeta son arme en direction des buissons qu'elle avait entendu bouger. Heureusement, elle ne se basait pas que sur ses sens, grâce à cette sorte d'instinct animal, Dokueki avait ressentit une forte présence dans cette direction ... Ennemie sans aucun doute. Elle n'allait pas laisser ses opposants prendre l'ascendant sur elle surtout pas dans cet enfer.


HRP:
 






© 2981 12289 0
avatar
Messages : 72
Disponible en RP : [2/2] , so nope (/!\ Disponible qu'en weekend normalement)
Double-compte : Nope

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Yakuza
Alter: Fléau du Désert
Voir le profil de l'utilisateur

_____________






Don't Fear the Night , Embrace It

Fight's Music:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Aoû - 19:42
Le membre 'Dokueki Tsuihō' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Alter' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Attaque' :

#2 Résultat :
avatar
Messages : 320

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: Directeur de l'école
Alter: High Spec
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hero-academia.forumactif.fr
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Aoû - 20:27
Kanae se réveilla sur les bord de la mer, ses affaires ayant complètement disparut, elle ne se retrouvait plus qu'avec une seule tenue, celle qu'elle portait avec en dessous de celle-ci, un petit maillot de bain des plus simple. Comment cela avait-il put se produire ? Elle ne se souvenait de rien, et même son nom lui semblait flou, elle ne savais pas pourquoi mais un nom lui vint à l'esprit, est ce que cela serait réellement son véritable nom ? Regardant ses mains, elle se leva alors en ayant un peu mal et regarda autour d'elle, le décor était réellement paradisiaque, mais au fond d'elle, la blanche se disait que quelques choses clochaient. Regardant le ciel, d'après la position du soleil, on devait être e début d'après-midi mais comment cela se faisait-il, avait-elle dormit aussi longtemps que cela ? Elle ferma alors les yeux pour essayer de reconstituer les événements et se rappela alors des cris, une explosion et le néant total. Son corps avaient complétement guéris, il n'y avait plus de séquelle visible de ses blessures passés, cependant à l'intérieur, c'était totalement différent et elle le savait. D'ailleurs, en parlant de séquelle, elle fut surprise de voir aucune blessure sur son si frèle corps.

Pourquoi étaient-il venus ici ? Elle savait qu'ils avaient été invité pour des vacances, mais d'un point de vue normal, cela était réellement étrange. Qui déjà l'accompagnée elle ? Elle se rappelait vaguement de quelques noms, tout d'abord une élève qu'elle avait déjà croisé quelques fois, Shad, elle ne savait rien sur elle, mais la présence d'une élève dans le groupe la mettait en alerte pour la surveiller et veiller sur elle. Deux autres personnes avaient fait irruption dans sa tête, enfin plutôt trois, la première avait une chevelure aussi atypique que la sienne, une chevelure un peu lilas et des yeux de la même couleur. La deuxième aux cheveux noirs et blancs, n'avait pas été très présente, enfin, est ce vrai ? Et comment s’appelait-elle déjà ? Tant d'incertitude ! La dernière cependant, lui était revenu comme une gifle dans la figure, Sarah...Sarah...C'était un jolie nom malgré qu'elle ne la connaissait pas, Sarah a su cependant investir sa curiosité ! Mais elle n'était pas la seule, les deux autres demoiselles cités auparavant avait piqué sa curiosité, elle ne savait pas pourquoi, mais au fond d'elle, quelques choses clochaient chez elles.

Enfin avec tout ce beau monde rempli de femme, il fallait bien un homme pour renverser la situation et d'après ses recherches mémorielles, il s'agissait d'un non Alter, donc quelqu'un que l'on devait sans doute protéger, mais elle ne ressentait aucune hostilité envers lui, elle était plutôt neutre. Se relevant alors, elle regarda au sol et remarqua alors ses peluches éparpillés de partout, encore humide à cause de l'océan, elle les ramassa alors doucement avant de les serrer contre elle, heureuse qu'elles n'aient rien. Les rangeant alors sa le sac qu'elle venait de trouver, elle alla les accrocher dans des feuillages au soleil et sourit comme une enfant, elle tenait tellement à ses petits bijoux. Se reculant un peu, elle pris simplement ses deux peluches encore sec et partis dans la forêt, intrigué par tout cela. Pourquoi cela avait-il eut lieu, pourquoi elle ne se rappelait pas du pourquoi elle était ici ? Elle était pourtant si sure de le savoir. Kanae avait beau réfléchir, impossible de retrouver le pourquoi du comment. Haussant les épaules, elle reprit alors son voyage dans la forêt, regardant autour d'elle sans voir plus que de la végétation et quelques rares animaux.

La chose première qu'elle se rappela était de trouver ou faire un abris, c'était l BA-BA de la survit. Cherchant dans les alentours, elle s'enfonça encore plus dans la forêt sans trouver de grotte ou même de vieille cabane. Soupirant, elle regarda alors les arbres et se souvint de ses cours de survit lorsqu'elle était à l'école. Tout d'abords il lui fallait trouver deux grands arbres bien protéger par du feuilage. Prenant alors ce qui l'entourait, elle commença alors à construire un petit abris qui lui valut de passer 4 heures dans la foret à la recherche du nécessaire. La maison ne ressemblait à rien, mais elle serait suffisante pour survivre. La deuxième étape était de trouver de quoi se nourrir et de faire du feu, ce qu'elle trouva rapidement et une fois bien installée, elle s'installa sur son lit de fortune et ferma les yeux pour réfléchir à la question la plus importante du moment, pourquoi ?

Pendant sa méditation, elle perçu alors quelques mots, quelques phrases qui venaient s'installer dans sa mémoire, des clés ? Comment trouver des clés dans ce lieu ? Il faudrait donc qu'elle parte à la chasse à cette question très spéciale. Pour le moment, elle devait trouver un plan pour se sortir de se pétrin.
avatar
Messages : 46
Disponible en RP : Encore un RP de disponible !
Double-compte : NANI

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe:
Alter: Contrôle des peluches
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Aoû - 12:54
On va passer de bonne vacances ! qu'ils ont dit...
Feat groupe B

Le kangourou serra les dents, crispant ses doigt autour de la cross de son petit colt. Une autre s’était approchée, le bruit qu’elle avait fait en se rapprochant faisant frémir ses oreilles sensibles. Un bruit de feuilles dans lesquelles on saute avec précipitation. Ici, tout devait se faire rapidement, il fallait réfléchir, agir dans la minute qui suivait ce qu’on voyait. Et ça, Aoi n’y était pas habitué. Curieux de savoir qui s’était joint à eux, il se risqua à tourner la tête dans sa direction, mais ne parvint à distinguer que deux gueules béantes. Dangereuse elle aussi, il en aurait mis sa main à couper. Il se retrouvait donc coincé entre deux femmes qu’il ne pouvait se résoudre à attaquer de front. Il fallait qu’il réfléchisse, qu’il trouve un moyen de s’en tirer…
Un craquement le ramena à la réalité, et il se retourna vivement vers la femme à queue de scorpion. Attendez… Quoi ? Une queue de scorpion ? Il recula d’un pas, fronçant les sourcils. Et merde ! Il n’aurait pas pu faire attention plus tôt ? Il n’avait décidément vraiment pas de chance. Tant pis, il n’avais plus tellement le choix, il allait passer un sale quart d’heure, mais il fallait qu’il s’en sorte. Pourquoi ça n’avait pas pu être une simple lettre de vacances comme il l’avait d’abord pensé… Et l’autre approchait, toujours un peu plus à chaque instant. Son visage était neutre, certes, mais le kangourou ne se laisserait pas berner. Son instinct lui hurlait de se tenir éloigné de cette bonne femme.
Lorsqu'il estima qu’elle était assez proche pour qu’il ne puisse la louper, il dégaina, bien déterminé à l’éliminer avant qu’elle ne fasse de même avec lui. C’est alors qu’une chose étrange à ses yeux se produisit. Elle détourna toute son attention de lui pour la reporter sur les mâchoires un peu plus loin. C’était l’occasion ou jamais. Il leva son arme, décidé à l’abattre d’un coup précis. Mais… S’il réussissait, il resterait la personne aux mâchoires à abattre, et il n’était pas sûr de vouloir tenter un combat contre elle. Quant au cas dans lequel il la ratait… Il préférait ne même pas y penser.
Et merde !
Tant pis pour les clés, il fallait qu’il parte, et vite ! Par inadvertance, il s’était foutu dans ce pétrin, incapable de s’en tirer. Incapable… Cette épreuve lui rebalançait dans la face tout ce qu’il était. Il serra les dents à s’en exploser la mâchoire, terriblement frustré. Il ne pouvait simplement rien faire.
L’arrivée d’une troisième fille sur les lieux le débloqua. Elle les observa un moment avant de s’en aller, une expression bien déterminée sur le visage. Depuis quand était-elle là ? Pourquoi ne l’avait-il pas senti ? Au fond, ce n’était pas vraiment important. Ce qui importait, c’était qu’elle semblait savoir où elle allait, contrairement à notre bon kangourou. Il fallait qu’elle la suive, elle avait sans doute plus d’informations que lui. Poussant sur ses pattes, le kangourou tenta de se tirer de là, sauter le plus loin possible et se mettre à courir aussi vite qu’il le pouvait. C’était sa seule solution. Et, alors que sa tentative de fuite n’était même pas encore entamée, il vit les restes de ses "bonnes vacances" partir en fumée.

HRP lancé de dé:
 

c Aoi Takahashi
avatar
Messages : 11

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe:
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alentours de la ville :: Event-