Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


EVENT ✖ GROUPE B : AS-GO: Un événement… Particulier !

 :: Alentours de la ville :: Event Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 7 Aoû - 12:54
Le membre 'Aoi Takahashi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Alter' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Action autre' :

#2 Résultat :
avatar
Messages : 314

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: Directeur de l'école
Alter: High Spec
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hero-academia.forumactif.fr
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 20:29
Ses derniers souvenirs étaient à peu près clair… Il avait entendu le bruit d’un violent choc… Puis plus rien… Juste des voix...

« … mangé Odric ... »

L’embrun maritime lui titilla les narines, alors qu’un goût de crème glacée lui empli la bouche.


« … trahir Odric ... »

L’instant dura une éternité. Il ignorait combien de temps s’était déroulé depuis sa dernière pseudo-prise de conscience. Le sable chaud sous lui, un peu de cris… Puis plus rien, à nouveau.

« … tuer Odric ... »

Il finit par ouvrir les yeux, les plissant pour limiter la morsure agressive du soleil…

Au milieu de la canopée des, il était comme protégé par l’ensemble de ce qui se passait par ici. Il se souvenait à peine de la raison de son arrivé ici. A moins que… C’était un message dont il se souvenait en parti…


« N’ayez crainte. Nous allons trahir Odric, ce grand président qui ignore tout, et le livrer aux héros. Nous savons tous. Cybera... »

Il ne se souvenait cependant pas de l’intégralité du message, ni comment il était tombé dessus. Il inspira un moment, profitant encore de la douce chaleur de l’astre diurne sur sa peau pâle, comme pour évacuer ces mauvaises pensées. Il chercha sa canne, sa fidèle canne, à côté de lui. Elle n’y était pas, ce qui le força à s’asseoir. Il l’a trouva alors des yeux, à quelques mètres à peine. Grognant, il se leva, posant sa main près de sa jambe qui… Un instant, que faisait-il en maillot de bain ? Plutôt en slip de bain. D’un vert flashy de très mauvais goût… Mais où était donc passé ses véritables vêtements ? Qui donc, dans sa grande cruauté, voulait ainsi tuer Odric, ou tout du moins ses yeux ? Il réprima un hoquet de dégoût, avant de s’approcher de ses effets.

Il fut néanmoins surpris par la présence d’une sorte de pistolet à eau, juste à côté de sa canne, ainsi que d’une série de… sphères remplies du même liquide dans des chargeurs en tube. Il en comptait deux, de six coups chacun. Un troisième à moitié plein était logé dans le puits du pistolet à eau, modèle glock 17, une arme qu’il trouvait hideuse en terme de design visuel. C’était réellement l’enfer, tout les bons goûts de la mode et de la classe avait été détruit. Il n’avait plus son chapeau, était vêtu pour seul vêtement d’un slip serré vomitif à souhait, et d’une réplique orange pétant d’une des armes de poings qu’il haïssait le plus au monde. Il regarda autours de lui, juste après s’être équipé. Il entendit des cris se rapprocher. Prenant compte rapidement de son environnement proche, il semblait être au beau milieu de ruines, au beau milieu d’une forêt à la végétation luxuriante…


« Il faut le tuer, il faut le tuer ! Et récupérer la clef !»

Son instinct de survie pris le dessus. Il n’avait que pour seul arme ce pistolet à eau, et sa canne. Alors qu’il laissa le pistolet dans son holster, prêt à dégainer son arme fétiche, un troisième homme arriva de la direction opposée des cris, puis le groupe et l’homme commencèrent à se tirer dessus. Les… jets d’eau désintégraient ce qu’ils touchaient ! Des grenades, de vulgaires ballons d’eau remplies, avaient également un rayon d’effet ! L’homme tua l’une des adversaires, qui disparut dans une pluie d’étoile. Le jeune français écarquilla les yeux, puis dégaina prestement le pistolet. Il ôta la sécurité, retira puis remis le chargeur afin d’entendre le clic satisfaisant, ayant pris le temps de regarder si la chambre était pleine, ce qui était le cas. De fait… quatorze munitions lui étaient disponibles. Bien…

Un autre tir fusa non loin de lui, alors que l’homme avait décidé de changer de couvert. Quelle erreur. Il se pris la bille d’eau dans le bas du ventre, s’écrasa au sol, connaissant le même sort que la jeune femme. Il était à présent seul contre le dernier. Il s’approchait doucement, une glace à la main, qui commençait déjà à couler le long du cône.

Il patienta, tranquillement. Si les munitions sont limitées, alors l’autre allait vouloir récupérer le maximum qu’il pourrait. Et cela arrivé. Alors qu’il passa près du jeune français, ce dernier se leva rapidement, effectuant un chassé croisé de sa jambe, désarmant son adversaire, qui se retourna si lentement. Un rapide coup de poing s’écrasa dans sa joue, et un tir vint se loger le long de sa tempe gauche, avant qu’il ne disparaisse dans un éclat de lumière. D’un geste leste, Odric récupéra la glace, et commença à récupérer les munitions. Au total, c’était quatre chargeurs et une arme automatique, une sorte de grossière réplique de M9, qu’il parvint à récupérer. Tout cela le porta à trente munitions, deux chargeurs de douze pour la réplique de M9, et un de six pour son arme secondaire. Il abandonna le reste des chargeurs sur le baudrier qu’il avait trouvé au sol, à l’emplacement de la deuxième victime de l’affrontement.

Il opta de s’enfoncer plus loin dans les ruines. C’était un bon endroit pour se cacher et mener des embuscades.

Et alors que la crème glacé qu’avait mangé Odric l’avait légèrement rafraîchit, il entendit le vent porter à lui d’autres sons, des bruits bien plus lointains, bien plus distordus…

L’affrontement n’était pas terminé... et un fin sourire satisfait déchira le visage du Président Dulys. "Et récupérer la clef" lui tourna encore longtemps dans l'esprit... qu'est-ce que ces mots signifiaient donc ?
avatar
Messages : 28
Disponible en RP : Dispo (encore 3)
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe:
Alter: Stalker Mark
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Aoû - 15:32
A LIRE:
 


AS-GO : Un événement… Particulier !Le groupe B
Je me déplaçais vers les ruines au centre de l'île donc, évitant comme je le pouvais les différentes personnes présente sur cette île. Je me dirigeais donc vers les ruines, devant lesquelles je me retrouvais quelques minutes plus tard, en ayant une cadence de course. De temps à autre, sur le chemin, il me semblait avoir aperçu l'homme kangourou qui me suivait. Je le laissais pour le moment, il ne semblait pas vouloir m'agresser… Pas comme des deux camarades de crimes, cela dit. Dokueki et Sarah semblaient déterminées à se battre pour assouvir leur soif de sang, et trouver la réponse à cette énigme… Elles auront tout le temps du monde de se battre ici, alors que moi, je serais déjà loin, très loin… Du moins, je l'espérais. Si je suis de bonne humeur selon ce que je trouve dans les ruines, je pourrai leur offrir, à Dokueki et Sarah, une allez simple vers la civilisation, loin des cocotiers et d'une île paradisiaque qui en était au fait pas une.

J'arrivais enfin devant les ruines, qui me donnais toujours une impression d'être important pour la suite des événements sur l'île paradisiaque. Être si visible, et au centre de l'île… C'est comme si c'était notre destination dès le début… Enfin je l'espère, ou sinon Cybera nous aura fait une blague de mauvais goût… Cependant, alors que j'allais m'aventurer dans des ruines, en maillot de bain, ce qui n'était pas une très bonne idée, cet équipement étant mieux pour la plage, mais bon, on avait rien d'autre, je remarquais quelque chose sur le sol. Un maillot de bain d'un vacancier qui à pas passé le seuil des ruines… Je m'arrêtais alors soudainement… Des pièges ? Ou bien des personnes en embuscades qui avaient la même idée que moi ? D'ailleurs, le maillot de bain, il ne ressemble pas celui que Kanae portait au début de nos vacances ici ? Par sécurité, je me mettais contre un des piliers tout en réfléchissant à mes options.

Devant moi, les ruines, lieu qui semblait vouloir nous attirer… Derriere-moi… Probablement tous les autres : mes partenaires de crimes, l'homme Kangourou, et même peut-être Odric, et les autres… Ou alors, il était, aussi bien que Kanae et l'étudiante, vu que je n'ai ne les aient pas vu depuis le début de l'événement, dans les ruines et ils les exploraient déjà… Que ce soient eux, ou des autres, ça ne m'arrangeait pas. Une autre chose en plus me perturbait… Normalement, dans les matchs de battle royal et des jeux de ce type… Un événement nous force à accélérer la cadence… Et c'est bien trop statique, et mon instinct me dit que Cybera n'est pas en train de s'amuser à nous regarder… Qu'est-ce qu'elle pourrait bien nous faire subir pour nous diriger là ou elle le souhaite ? Un vacancier qui se transforme en zombie pour se nourrir de nos munitions, voir pire, se nourrir de nos maillots de bain ? Des cocotiers qui lâchent des bombes ? La plage qui se transforme en lave ? Ou…

Je hochais la tête négativement. Reste concentré Kiaria, ne soit pas excité par ce qui se passe, sinon tu va plus te mettre à t'imaginer ce qui peut se passer avec un tel événement, et tu risques de te faire tuer sans t'en rendre compte. Ça serait quand même une blague ridicule si moi, une gameuse, me ferait avoir ainsi, alors qu'elle était juste en train de s'amuser à réfléchir aux possibilités que l'île pourrait offrir…

Et je n'aurais pas dû y penser.

L'île se mit à trembler. Par réflexe, je me collais encore un peu plus contre le mur. Au moment où je pense à ce que la cadence augmente, celle-ci s'accélère… Pourquoi j'ai une impression de déjà vu moi ? J'observe les environs pour voir ce qui se passe… Des vagues géantes qui foncent sur nos plages, et risque probablement de noyer tous ceux qui sont sur les bas niveaux de l'île, une pluie de bulles, qui ressemble comme à la bulle que mon arme étrange qui forme la bulle explosive, tombent sur l'île à divers endroits, et surtout… Je blêmis et sprintai en avant, loin des ruines, alors que celles-ci semblaient se métamorphoser.

Je pensais que les ruines étaient un endroit sûr, ou du moins notre objectif de notre quête, par exemple que c'était ici qu'on devait aller pour déposer nos clés, ou même trouver des indices, mais alors que l'île se mit à trembler, alors que je tombais à quatre pattes pour ne pas dégringoler de la colline, je voyais médusée, les ruines qui commençaient à s’effondrer, ou alors à grimper par endroits, expulsant de son intérieur tous ceux qui y étaient… J'ai cru voir passer Ordric, mais je n'en suis pas sûr, dans le tas des personnes qui étaient sorties de force des ruines. Je regardais tout ce qui se passait autour de moi avec stupeur, alors que l'Enfer semblait littéralement nous tomber dessus. Elle en avait marre d'attendre, et nous envoyait tout ce qu'elle avait prévu sur la figure ? C'est ça ? Une chose est sûre, c'est que je vais mettre de la distance entre moi et les ruines. Je ne sais pas ce qu'elle à prévus la dedans, mais le plus loin que j'y serais, le mieux ça sera… Il ne manquerait plus que de la lave, et on aura la totale ! Si je m'en sors vivante, je sais comment je vais appeler ce passage de ma vie : Kiaria, et des jeux vidéo dans la vraie vie, chapitre I : île utopique. Vraiment, c'est une bonne blague, qui a pour mérite de me rendre excité par la suite de tels événements.

Pendant ce temps, entre la confrontation de Dokueki et Sarah, les armes non autorisées, vos couteaux et vos lames, disparaissent dans des confettis quand vous toucher quelqu'un avec, n'infligeant aucuns dégâts, avec un petit message écrit avec de la fumée « Ce n'est pas bien de ne pas suivre les règles du Jeu »
© Justayne
avatar
Messages : 156
Disponible en RP : Full (6/6) [Ebisu- Sarah - Akiko- Agnès - Ito - Liang]
Double-compte : Akano Shinzui - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Diplomée UA Soutien / PDG de P.I
Alter: Existence Virtuelle
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Thème de Kiaria:
 

Thème de Plasmium Industry:
 

Thème de Cybera:
 

Thème de Prométhée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Aoû - 17:32

À cause de la précipitation, la jeune fille ne s'était que grossièrement cachée et un œil suffisamment avisé suffirait à la remarquer rapidement. Pourtant, les deux autres participants ne semblaient pas l'avoir remarqué. Le premier était déjà bien trop occupé à sauver sa vie tandis que l'autre... Elle ne laissait transparaître aucune émotion, une posture droite et gracieuse pendant qu'elle avançait lentement vers sa proie. On aurait presque pu se laisser berner alors qu'il était évident que dans quelques secondes, le kangourou serait dans un bien sale état.

Pendant ce court instant de répit, Sarah scruta les deux participants. Réfléchissant à qu'est-ce que pourraient bien être ces fameuses clefs. Un Battle Royal, sur une île paradisiaque, au pistolet à eau et où tous les participants seraient en maillot de bain... Celui qui orchestrait tout ça était déjà bien tordu, et pourtant il fallait penser comme lui. Une idée sortant tout droit de jeux vidéo ou animes trouvés dans les abysses d'Internet. Du loot peut-être ? Entre les maillots, les armes et les munitions, il y a des possibilités multiples, mais ça semblait trop évident. Un compteur de mort caché ? Puisque les morts ressuscitent, c'était peut-être à partir d'un certain seuil, mais ça n'était plus vraiment des clefs à collecter. Enfin bref, il était probablement trop compliqué de s'immiscer dans l'esprit d'un tel personnage.

Reprenant sa concentration, Perséphone se fit surprendre par la rapidité de celle qu'elle scrutait. En une fraction de seconde, la lame ne se retrouvait plus qu'à quelques centimètres du visage de la jeune fille. Que faire ? Son Alter ne sera pas assez rapide pour contrer ça. Pas le temps de réfléchir, les deux gueules, s'appuyant sur le sol, propulsèrent Sarah en arrière. Mais pas assez pour éviter le couteau. Elle dégaina Gyakusatsu pendant son saut, encore dans les airs, la précision était de mise. Le sabre fendant l'air, il fallait dévier le projectile. Frôlant le couteau de lancer, ça ne serait probablement pas suffisant pour totalement le dévier, mais Perséphone espérait au moins se prendre la lame dans un point non-vital...
Pwwouuuinnn ! Dans un bruit ridicule de sifflet serpentin, les deux lames explosèrent en petits confettis de toutes les couleurs.

- Qu'est-ce que...

Perséphone regardait quelques secondes son adversaire, stupéfaite par ce qu'il venait de se passer. Alors que bon, avec tout ce qui se passait autour, rien d'anormal au final, mais la surprise l'avait laissé sans voix. Pensant d'abord à un Alter d'un allié de son adversaire. Elle se rendit vite compte que ça n'avait aucun sens puisqu'elle avait été sauvée par le tour de passe-passe. Et le petit message de fumée vint confirmer ses suppositions. Celui qui avait mis en place tout ce bordel avait vraiment pensé à tout et ça ne faisait qu'enrager encore plus Sarah. Il fallait saisir l'instant et attaquer l'ennemie... Prenant appui, Perséphone s'apprêtait à bondir, les deux gueules en avant, pointées sur son adversaire, posture Sunflower. Quand cette fois-ci, le sol se mit à trembler, lui faisant perdre son équilibre et la stoppant son élan... Mais y a-t-il pire enfer que cette île ?
avatar
Messages : 16
Disponible en RP : Quand vous voulez (2/5)

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Encounter Theme:
 

"Me voici, Perséphone, gardienne des Enfers, et sache que Cerbère est à mes côtés" (Battle Theme):
 

"Lorsque l'automne approche" (Sad Theme):
 

"Et voici venu le temps du printemps ?" (Trouble Theme):
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Aoû - 22:40
On va passer de bonnes vacances ! qu'ils ont dit...
Feat groupe B

Il gardait les sourcils froncés, dardé sur la fille aux cheveux violets. Il ne leur fallut pas longtemps pour atteindre ce qui semblait être l'endroit qu'elle cherchait et l'espoir sembla pointer le bout de son nez pour le kangourou. Bientôt, cette invitation redeviendrait vraiment une lettre de vacances. Bientôt, il pourrait passer de vraies bonnes vacances.
Les ruines se profilaient devant eux, et malgré son regain de motivation, Aoi ne perdit pas le moindre gramme de son sérieux. Par inadvertance il était arrivé ici, mais il comptait bien en sortir dès maintenant, et la moindre déconcentration pouvait lui être fatale. Intrigué, le jeune homme se pencha en avant, oreilles dressées, sans oser trop s'approcher des fameuses ruines. C'était sans doute bien fait, car le sol ne tarda pas à trembler sous les grosses pattes du kangourou. Sa queue et la largeur de ses pattes aidant, il n'était pas difficile pour lui de maintenir son équilibre, mais tous n'avaient pas eu cette chance, il en vit quelques uns tomber à découvert après ces secousses imprévues.

Malheureusement pour lui, il n'avait d'abord pas remarqué ce qu'il se passait d'autre autour de lui, trop occupé à faire attention à ses bondissements pressés pour s'éloigner des ruines. Par inadvertance, il faillit se faire toucher par une énorme bulle tombée du ciel juste sur lui, mais parvint à faire un bond de côté juste au bon moment. Ce mouvement imprévu eu pour conséquence de le faire rouler sur le sol, tombé comme un gros sac. La lettre de vacances redevenait cette invitation morbide, ses bonnes vacances s'envolait pour la énième fois et il se répétait qu'il n'avait pas de chance, mais alors vraiment pas de chance tout en se relevant. Quelqu'un tomba non loin de lui, et il songea un instant à l'aider avant de se rappeler qu'ici, tout pour lui était un ennemi.

La route défilait donc à côté de lui, rapide, brouillée. Il ne faisait pas tellement attention, il voulait juste s'éloigner, loin, le plus loin possible. Une tignasse mauve ne tarda pas à attirer son attention, lui faisant détourner le regard. Il n'avait pas tardé à la rattraper, ses grandes pattes étant plus rapides que les petites jambes. Il se décala pour se mettre à son côté, ralentissant pour ne pas la dépasser.

" Toi ! Tu sais ce qu'il se passe ici ? Les ruines ont bougé quand tu y a été, t'avais l'air de savoir qu'il y avait un truc là bas ! "

Son ton était froid, agressif, et son colt fermement serré dans sa main au cas où il devrait s'en servir.

c Aoi Takahashi
avatar
Messages : 11

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe:
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 24 Aoû - 11:39
À lire :
 


AS-GO : Un événement… Particulier !Le groupe B

Alors je continuais à chercher un endroit sûr, éloignés des ruines, mais pas trop, vu que les plages risquaient de se faire engloutir dans les trois minutes qui suivent, je remarquais un mouvement à mes côtés, alors que j'avais beaucoup de peine à courir droit sans me ramasser le nez dans le sol tremblant. Un kangourou, plus exactement l'homme kangourou que j'avais vu avec Dokueki et Sarah juste avant, qui cette fois-ci me donnait une impression de meurtrier, avec son air froid et agressif, me demandant si je vais ce qui se passait ici, et dans les ruines. D'accord, je veux bien admettre que je suis suspecte, mais pas autant que Dokueki et Sarah, ou que Kanae quoi. Je suis juste une geek qui a été invité sur une île paradisiaque avec des cocotiers. Il faut qu'il se calme avant d'avoir une impression mauvaise de moi et…

SPLASH

D'accord, j’admets que ce n'est pas facile de se calmer quand une bulle tombe juste à côté de nous deux alors qu'on courrait, de rester calme un par tel événement, un vacancier serait forcément dans une mauvaise humeur si une île paradisiaque qu'on lui avait promis se transformait en un terrain de jeux, avec des cocotiers qui tentent de te tuer au moindre bas. Qui pourrait s'amuser dans de telles circonstances ? Probablement Cybera… Et moi-même un peu, je l'admets, excité par de tel événement, j'adorais comment celle qui nous avait invités aimait s'amuser… Bien que j'aurais préféré ne pas être dans ses jeux, et observer avec elle ce qui se passe dans ce lieu.

Je remarquais d'ailleurs d'un coup d’œil l'arme du kangourou, prêt à s'en servir si besoin, et je soupirais, alors qu'autour de nous, les bruits se faisaient chaotiques, rendant difficile d'entendre ce que nous disions, donc je me mettais à crier, priant qu'ils entendent et qu'ils ne commencent pas à m'agresser:

- Calme-toi voyons, tu fais aussi peur que ces deux-là, Dokueki et Sarah. Respire et reste zen, comme cette héroïne, que Kanae. Sinon, non, j'en sais strictement rien. Pourquoi tu ne soupçonnes pas tous ceux qui étaient déjà dans les ruines avant que j'arrive?! S'ils ont réveillé un truc dans leur sein, seuls eux peuvent le savoir !

J'évitais des cocotiers qui étaient sur ma trajectoire, me rapprochant légèrement de l'homme-kangourou et levant les yeux aux ciels.

- Écarte-toi !

Bien sûr, pas folle, je n'allais pas sauter pour sauver la vie d'un vacancier quelconque que je connaissais à peine. Ça se trouve, on a lancé le dernier événement et on peut plus réapparaître ! Je ne prendrais pas le risque. Qu'importait s'il se prenait la bulle ou non, je continuais mon chemin jusqu'à une petite clairière dans la jungle, respirant fortement, alors que les environs semblaient légèrement plus calme. Le sol avait arrêté de trembler, les vagues frappaient enfin les plages, et les bulles ne pleuvaient plus. C'était presque redevenue une île paradisiaque, même des cocotiers ne lâchaient plus de bombes !

Je tombais sur le sol, les fesses en premier, laissant l'air retrouver mes poumons et me massant les jambes. Oui, décidément, je préfère être celle qui observe de loin toute la scène. Bien qu'assez sportive, j'ai fais en sorte de garder mon entraînement d'avant UA tout de même, il n'en restait pas moins que je n'étais pas habitué à ce genre d'événements. Alors que je cherchais l'homme-kangourou des yeux, une pensée s'emparait de moi, qui me disais que ce repos n'était qu'une phase terrible du plan de notre hôte, pour s'amuser encore davantage avec notre confusion. Je voyais d'ailleurs les restes d'un vacancier, c'est-à-dire son maillot, dans la clairière, qui n'était peut-être pas aussi sûre qu'elle en avait l'air.

Et j'avais raison.

Soudain, une voix, presque enfantine, et qui pourtant me donnait une impression de déjà vue, se fit entendre sur probablement toute l'île, s'adressait à tout les participants. Bien évidemment, on pouvait tous la reconnaître comme celle qui nous avaient accueillit sur cette île et jeter dans ce jeu grandeur nature Extra-réel, car vu les moyens employés elle n'y allait pas de mains mortes, on pouvait bien lui donner ça. En tout cas, Cybera nous expliqua la situation :

« On dirait que certains d'entre vous ont survécut à un enchaînement de tel événement, c'est bien, je commençais à m'ennuyer à vrai dire, tout comme tout les autres qui observent à vrai dire. Il fallait bien qu'on accélère la chose non ? En tout cas, continuez à vous battre hein, c'est bien plus rigolo ainsi, et ne cherchez pas les clés tout de suite, c'est plus excitant quand ça dure ! Bien que je crains que certains d'entre vous commencent déjà à mettre les mains sur les clés, ou comment ce jeu fonctionne !

Mais vous n'inquiétez pas, je suis une déesse très gentille, et je vais donc vous donner un moyen de continuer à trouver vos clés ! Que ce soit Odric, vacancier lambda 1, Sarah, Aoi, Shad, vacancier lambda 2 et 3, vous êtes dans le même bateau que Kanae.

Ah, oui pardon, le moyen de trouver vos clés, j'ai presque oublié, excusez-moi. Demandez donc à ma partenaire Dokueki, elle devrait avoir des réponses, ce n'est pas ma partenaire pour rien ! Ou à Kiaria tiens, qui en sait bien plus ce qu'elle-même sait !

Bonne chance ! »

Alors que je blêmissais alors que ses paroles disparaissait dans un rire enfantin, qui pour moi semblait comme un rire de démon qui venait de me jeter au bûcher, je regardais frénétiquement autour de moi. J'espérais que personne ne se souvenait de mon nom, car ce n'est pas qu'elle venait de me mettre en difficulté là, avec sa phrase mystérieuse du 'Tu ne le sais pas encore, mais tu connais déjà la réponse'. Ma main glissait mécaniquement vers ma ceinture, prête à dégainer si une personne osait venir me…

« Ah oui pardon, vous ne pouvez plus réapparaître désormais, faites attention à vous ! »


L'annonce soudaine me fit sursauter ! Et j'étais cette fois-ci tout blême. Si on était plus que le nombre annoncer, c'est-à-dire dix… J'avais potentiellement neuf ennemis qui allaient me pourchasser désormais, s'ils savaient qui j'étais…

Soit maudite Cybera, c'est pas comme ça que je voulais être un protagoniste moi ! Le pouvoir de l'amitié, l'âme des cartes à la limite, mais pas où je dois tuer, vu que personnes ne réapparaît désormais, tout le monde pour gagner !
© Justayne
avatar
Messages : 156
Disponible en RP : Full (6/6) [Ebisu- Sarah - Akiko- Agnès - Ito - Liang]
Double-compte : Akano Shinzui - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Diplomée UA Soutien / PDG de P.I
Alter: Existence Virtuelle
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Thème de Kiaria:
 

Thème de Plasmium Industry:
 

Thème de Cybera:
 

Thème de Prométhée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Aoû - 3:42
La jeune femme avait décidée de commencer sa petite mission de survie, une bonne petite cabane de fait, elle était certes petites, mais au moins, cela la protégera la nuit. Contente d'elle, Kanae se posa alors sur une sorte de tronc d'arbre et commença à réfléchir posément. Elle n'aimait pas les affrontements et préférés rester dans son coin, cependant en tant qu'héroine, elle ne pouvait se permettre de laisser des étudiants sans soutien ni même sans aide. Elle ne savait pas parfaitement qui se trouvait sur se bateau, mais une chose et sure, ils étaient dans la même galère. Soupirant un peu, elle cherchait alors une solution à ce petit problème de clé, apparemment il ne suffisait pas de combattre, personne devait les avoir sur eux, mais alors où pouvait-ils bien être, serait-ce une chasse aux trésors ou quelques choses dans le style ? Elle ne trouvait aucune réponse à ses questions et cela l'énervait au plus haut point, elle détestait ne pas trouver de solution, mais au final, elle ne cherchait pas spécialement à se faire remarquer, bien au contraire, en étant dans l'ombre, elle pouvait mieux réfléchir et potentiellement analysé les autres, ce qui n'était nullement regrettable.

Soudainement, au moment où elle pensait être enfin en paix pour réfléchir à une quelconque solution, elle se retrouva prise dans un tremblement qui la fit tomber de sur son petit tronc allongé sur le sol, regardant alors les arbres bougeait frénétiquement et des sortes de bulle tombé dont ne sait ou. Fronçant les sourcils, elle alla donc se cacher non loin de là, dans un abris bien plus solide que le sien et s'accrocha où elle pouvait, sentant les tremblements devenir de plus en plus incessant. Les bulles finirent alors par s'arrêter et les alentours redevinrent normal, enfin presque car au fond d'elle, Kanae s'entait que quelques choses d'étrange aller se produire, elle ne savait pas quand ni comment, mais elle le sentait. Retournant vers son petit campement en faisant attention où elle mettait les pieds, elle s'assit de nouveau là où elle était, comme si ce qui venait d'arriver ne la faisait nullement paniqué...Meme si c'était totalement le contraire.

Enfin bref, la journée avait sans doute bien commencer mais soudainement, une voix la fit sursauter, elle reconnaissait cette voix, elle l'avait entendu bien avant, lors de leurs arrivaient sur l'île, enfin, de ce qu'elle pensait, car elle avait un peu oublier quelques événements.Redressant la tête, elle écouta attentivement en fronçant un peu les sourcils et posa sa main sous son menton en comptant le nombre de personnes présente sur l'île, ils étaient donc une dizaines, cela n'allait pas l'aider dans sa tache...cependant, ce qu'elle ajoutait dans la suite de son petit commentaire la fit sursauter, Dokueki et Kiaria ? Elle ne se souvenait plus à quoi ressemblait la première identité, cependant la deuxième, elle s'en rappelait que trop bien, une chevelure aussi flagrante ne s'oubliait pas facilement. Fronçant les sourcils, elle comprit alors que les deux noms annoncés étaient des coéquipières, donc des alliés à cette étrange voix. Ce qui la fit soudainement devenir de marbre c'était la fin de ce petit message, une fin qu'elle n'avait nullement douté, une fin qui pouvait être sa propre fin si elle faisait tout de travers...Ne plus réapparaitre ? Mais elle ne pouvait pas mourir ici, elle avait encore tellement de chose à accomplir ! Secouant la tête, Kanae ne voulait pas y penser, elle devait gardait la tête froide et ne pas se laisser entrainer par la panique, le pire ennemi des héros et futur héros. Se mettant de petite claque sur les joues, elle se mordit la lèvre et ne faisant attention à ce qui l'entourait et décida de se redirigeait vers la plage pour trouver un quelconque indice. Mais comme elle l'attendait, elle se retrouva pas du tout vers la plage mais au abord d'une sorte de clairière ou des maillots de bain gisé. Regardant autour d'elle comme interpellé, elle remarqua non loin d'elle une jeune femme avait des cheveux violet, surement la fameuse Kiaria...Haussant un sourcil, elle se rapprocha de la demoiselle en croisant les bras et s'arrêta non loin d'elle, sans montrer aucune marque de méchanceté ou de possible combat à venir.

- Excuse moi, tu es Kiaria si je ne me trompe pas. Je me souviens de toi, tes cheveux ne sont pas si oubliable. J'ai entendu le message de ton amie, je suppose donc que vous êtes ensemble, c'est ça ? Mais soyons clair, je ne cherche nullement l'affrontement où je ne sais qu'elle distraction puérile, je veux simplement partir de cette ile en vie et si possible avec le plus de monde, même si nous sommes dans des batailles différentes. Je pense que nous devrions nous entraider exceptionnellement, cela ne m'enchante guère...m'enfin c'est sans doute du blabla inutile. Je sais également que deux personnes se combattent...Mais avec l'annonce, je ne pense pas que se battre soit la meilleure des idées..

Kanae soupira de nouveau, elle n'aimait pas du tout se fier et faire confiance à l'ennemi, mais au vue de la situation, cela ne servirait à rien de s’entre-tuer, nous avons tous un but à atteindre et s'anéantir n'avancera personne. Elle savait néanmoins que l'élève présente était encore en vie, Sarah est également en vie, Kiaria, Dokueki, Aoi et Odric, maintenant la question était...que deviendrait-ils ?
(PS: Désolé, je n'ai pas reçu de notif me disant une quelconques réponse çç)
avatar
Messages : 46
Disponible en RP : Encore un RP de disponible !
Double-compte : NANI

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe:
Alter: Contrôle des peluches
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 31 Aoû - 13:29
A LIRE:
 


AS-GO : Un événement… Particulier !Le groupe B

Ça ne tarda pas, quelques minutes seulement après les révélations de Cybera, des gens commençaient déjà à accourir dans cette direction, qui était de toute façon le seul endroit un peu près sûre de l'île… Ou alors c'est comme si une main divine les guidait jusqu'à moi. Par chance, je ne voyais pas en Dokueki et Sarah, qui sont clairement les plus dangereuses de cet endroit, bien qu'elles semblaient s'occuper à s’entre-tuer… Dokueki et Sarah, si seulement elles savaient que c'est la même personne qui les faisaient sauter à la gorge de l'autre… Enfin, encore heureusement qu'elles ne savaient pas, sinon j'aurais très vite déchanté, je pense et une île paradisiaque serait devenue un enfer encore plus invivable pour ma personne. 

Mais il semblerait que Kanae soit la première à m'avoir trouvée, je la voyais approcher du coup de l'oeil dans la clairière, étant clairement celle que Kanae voulait atteindre.

-Tch

Je fis volte face, la regardant dans les yeux. Même si c'était héroïne, qui sait ce que Kanae pourrait faire pour essayer de sortir de cette île. En tout cas, écouter les mensonges de Cybera était la première chose que toutes ces personnes, perdues sur une île paradisiaque, sont prêtes à écouter, même si elle les mène clairement dans une impasse. Je ne savais rien moi, j'étais juste une victime comme les autres…. Bon d'accord, pas aussi victime que se prit dans le duel de Dokueki et Sarah, ou que Kanae en elle-même, et je m'amusais moi dans cet endroit, qui pour moi était une île paradisiaque. Mais ce n'est pas une raison pour la croire sur parole !

En plus, il semblerait que Kanae y croient, aux histoires de Cybera, vu qu'elle dit que c'est mon amie ! Mais je ne vois pas en quoi elle est proche de moi, je suis juste qu'elle à cité mon nom juste pour semer la discorde dans les joueurs restants, histoire de nous forcer à nous combattre. Dokueki et Sarah devaient être en train de se battre à mort suite à l'annonce de Cybera. Au moins, il semblerait que l'héroïne veuille faire la paix, donc au moins, on va dire que j'ai une alliée dans mon malheur…

- En effet, je suis Kiaria… Cependant, ne mords pas à l'hameçon que Cybera vient de lancer. Aveuglée par l'espoir, tu vas croire toutes les paroles que cette personne, qui je rappelle, nous as mis dans cette situation tous ensemble pour commencer, et qui contrôle libre comme si c'était une partie de son corps ? Je te conseille de plus réfléchir sur la question. Elle n'a pas besoin d'alliées pour s'en sortir. Juste des pions pour jouer à son jeu, et ce qu'elle est en train de faire en vous donnant un faux objectif !

Je m'arrêtais un instant, et regardais les environs pour voir si personnes d'autres ne venait, ne voulant surtout pas me prendre un coup dans le dos en traître, avant de nouveau regarder Kanae et de continuer de lui répondre.

- Cependant, je suis d'accord avec toi, se battre ne sert à rien, c'est tout ce qu'elle attend de nous ! Nous devons nous serrer les coudes, et trouver une autre issue, je suis sûre qu'elle existe. Cybera ne semble pas être le type de personne à faire des combats sans échappatoires… Elle aime jouer, ça s'entend. Elle à du justement nous laisser un moyen de sortie pour pimenter son jeu ! Mais je ne sais pas où est cet endroit. Je pensais aux ruines tout d'abord… Mais elles ont disparu dans le sol…

Je continuais de regarder les environs, quelque peu stressées, mais rien d'anormales, vu qu'on venait en gros de mettre ma tête à prix, et qu'à chaque instant quelqu'un pourrait me foncer dessus pour m'éliminer… Ou pire.

Je soupirais. Dire que c'était censé être une île paradisiaque...
© Justayne
avatar
Messages : 156
Disponible en RP : Full (6/6) [Ebisu- Sarah - Akiko- Agnès - Ito - Liang]
Double-compte : Akano Shinzui - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Diplomée UA Soutien / PDG de P.I
Alter: Existence Virtuelle
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Thème de Kiaria:
 

Thème de Plasmium Industry:
 

Thème de Cybera:
 

Thème de Prométhée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Sep - 18:01
A LIRE:
 


AS-GO : Un événement… Particulier !Le groupe BAlors que j'attendais la réponse de Kanae, un gros bruit sonore, comme une alarme, se mit à retentir sur probablement toute l'île… Au même moment, j'avais l'impression que mon corps était lourd, que je ne pouvais plus bouger. J'essayais de résister, mais bien vite, je me rendis compte que je ne pouvais que contrôler mes pensées, et je tombais à genoux. Cependant, je n'étais pas la seule dans ce cas, et je voyais donc Kanae, ainsi que l'homme kangourou, qui avait les mêmes problèmes que moi. Alors que je tentais en vain de me relever et de regagner contrôle sur mon corps, une voix se fit entendre… Celle de la personne qui se nommait Cybera.

- Temps écoulés. J'espérais voir plus d'actions, recevoir plus d'informations de ce groupe et situation de test, mais il semblerait que vous ayez atteint les limites de votre programmation, chacun d'entre vous. Mais vous inquiétez pas, vous reviendrez bientôt, pour vivre d'autres aventures dans cet univers. Si j'en ai envie.


Quoi ? Qu'est-ce qu'elle racontait ? Comment ça une programmation ? Qu'est-ce que ça voulait dire à la fin ! Alors que j'essayais de donner du sens aux paroles de Cybera, je pouvais voir aux alentours le décor qui perdait… Ses textures, littéralement, ses formes… Et qui se rétrécissait petit à petit. Mais ce n'est pas tout. C'est avec horreur que je voyais ma main perdre également ses couleurs, pour ne laisser qu'un polygone fait de côté vert fluo… Non… Ce n'est pas… Impossible ! Une personne ne pourrait pas avoir une telle puissance… C'est comme ci…

Soudain, une jeune fille apparaissait devant moi, cheveux roses, yeux violets, comme par magie, dans un flash lumineux… Qui était-elle, comment elle avait ça ? Venait-elle nous sauver, ou bien nous regarder disparaître ? Quand elle prit la parole pourtant, je savais de qui il s'agissait… Cybera. Elle qui avait manigancé le tout.

- Il semblerait que j'aie bien fait de ne pas mettre dans ta programmation ton alter… Tu auras sûrement eu un problème de fonctionnement ensuite, t’apercevant que tu peux tout faire… Ou rien faire. Je vais garder cette forme et cette base pour mes prochains tests.

Je l'entendais à peine, comme si tout autour de moi devenait de plus en plus lointain et sombre. Pourtant, je pouvais quand même l'entendre, et quand j'ai tenté de lui répondre, aucun mot ne sortit de ma bouche. Toutefois, comme si elle savait ce que je pensais, elle me répondit.

- Ton alter ? Mais c'est très simple voyons Kiaria… Je suis une partie de notre Alter. Même si ça ne fait sûrement aucun sens pour ton esprit, pour moi ça en fait, et c'est tout ce qui compte.

Je ne la voyais plus désormais, pourtant une dernière phrase, comme ancrée dans mon esprit, se fis entendre.

-Bon travail, Angelus. Comme attendu, tu avais une bonne maîtrise de mes réactions sur le terrain.


Puis, après cette phrase mystérieuse, ce fut le noir.



Je regardais les écrans centraux, qui montraient différentes vues de l'île virtuel que nous venions de créer, moi et les ingénieurs de ma compagnie, s'éteindre un à un alors que tapait sur mon clavier les lignes de code pour finir le programme. Enfin, quand toute la simulation fut arrêtée, je me levais tout en étirant mes membres, avant de prendre la parole.

- Hé bien, messieurs et mesdames, nous avons fini une autre simulation de notre projet virtuel. Nous sommes sur la bonne voie, je pense, pour pouvoir créer des PNJ plus vraies que nature ! Notre MMO et notre globalisation du virtuel approche à grand pas ! Vous pouvez faire une pause, mais n'oubliez pas de traiter toutes les données reçues de cette simulation ! On pourrait même, pour notre private joke, faire cette île comme le premier événement de notre jeu. Je vois bien le nom de l’événement comme : Awesome Summer Game : Online ! Ou un truc du genre.

Des soupirs de soulagement ou des exclamations de joie pouvaient se faire entendre dans la grande pièce où tous les ingénieurs de ma compagnie était pour ce test, alors que certains se mettaient au travail pour analyser les données. D'ailleurs, un des ingénieurs s'approcha de mon bureau, qui était central dans cette pièce, puis me posa une question, sur l'utilité de ces clés qui n'existaient pas, ainsi que me demandant pourquoi avoir choisi ses personnalités-là pour le test. Des êtres plus… Lambda aurait pu faire l'affaire. Pour réponse, avant de lui répondre, je fis glisser mon index sur l'air pour indiquer la négation.

- On doit tester notre jeu et univers pour chaque type de joueur… Même les vilains, on ne voudrait pas qu'il brise notre univers en faisant n'importe quoi, n'est-ce pas ? Et détrompe-toi, je ne les ai pas choisies, je les ai sélectionnés au hasard.
Concernant les clés, c'était pour tester les joueurs, ou je devrais dire les PNJ, de notre simulation. Comment allaient-ils réagir devant un objet qui est introuvable par eux, mais pas pour les autres ? Je voulais le voir, et ils sembleraient que cela les à dérangés, sans pour autant les arrêter… Cependant !

Mon dernier mot à été plus fort que le reste de ma phrase, pour porter ma voix à toute l'assemblée.

- Les clés existent bels et bien. Regardez les données sur la simulation, du point de vue de chaque participant, et vous pourrez les trouver. Il semblerait que toi, tu ne les as pas trouvés… Mais…

Je me tournais finalement vers ma webcam, souriant légèrement.

- Vous, les aviez vous trouvez ?

FIN de l'Event de l'Été du groupe B : Awesome Summer Game (Online)
© Justayne
avatar
Messages : 156
Disponible en RP : Full (6/6) [Ebisu- Sarah - Akiko- Agnès - Ito - Liang]
Double-compte : Akano Shinzui - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: Diplomée UA Soutien / PDG de P.I
Alter: Existence Virtuelle
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Thème de Kiaria:
 

Thème de Plasmium Industry:
 

Thème de Cybera:
 

Thème de Prométhée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alentours de la ville :: Event-