Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un vilain aurait attaqué un hôpital, mais aurait été maîtrisé par une patiente de ce même hôpital, bravo à elle !
- Il paraitrait qu'un intrus aurait infiltré l'école des héros pour voler un panier-repas. La crédibilité en prend un coup...
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
- Des bruits suspect se sont fait entendre au niveau du port. La police a retrouvé de nombreuses traces de sang mais aucun cadavre ... et des poils de loup. L'analyse de ces derniers n'a encore rien donné. La police soupçonne un lien avec une autre tuerie en centre ville.

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

11/12 Recensement de décembre, sondages sur le contexte et le tournoi inter-forum ! Consulter
27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Lorsque des ennemis naturels se rencontrent... [Akano - Aaron]

 :: Musutafu :: Centre Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 8 Aoû - 19:31



Meeting on a moonlight





La nuit, les prédateurs sortent, et ils sont nombreux. En ville, comme dans ses alentours, la sécurité n'était qu'un état éphémère et fragile. Ce soir, Aaron était sorti, faisant lui aussi partit de ces fameux prédateurs nocturnes. Il n'était pas le plus menaçant et dangereux d'extérieur, ce n'est pas ce qu'il recherchait. Il avait un but précis, et s'y était dirigé de pied ferme. C'était sa première sortie depuis qu'il avait fraîchement réparé ses deux pistolets. Il avait prévu de les essayer, mais les armes à feu n'étaient pas son seul atout dans sa manche. Ses lames, son alter qui réclamait à son propriétaire de le laisser sortir ; ce ne serait probablement pas un bain de sang immense, mais du sang coulera ce soir.
Le ciel était quelque peu nuageux, mais on y voyait tout de même clair. Ce soir, Aaron n'était pas Aaron, mais Bunshin. Un vilain connu de la Ligue et de ses contacts. Dans ses actions, il était toujours vague et portait à confusion. Des balles, des lames, des morsures animales, les pistes étaient brouillées si facilement avec lui. Chaque meurtre était différent que se décider à les relier relevait du génie. Malheureusement et heureusement pour lui, ce génie n'était pas de ce monde. Son masque bien fixé à son crâne, Bunshin avançait les mains dans les poches de sa longue veste noire, capuche rabattue. Discrète comme une ombre, sa silhouette filait dans la nuit sans se faire remarquer. Son lieu de rendez-vous, une zone située non loin du centre-ville. À cette heure, il n'était pas bondé comme il avait l'habitude de l'être.

Un petit groupe de vilains qui commençait à l'emmerder un peu trop. Enfin, lui, plutôt ses affaires, pour être plus clair. Sasori lui avait donné toutes les infos dont il avait besoin pour retrouver ces petits troubles-fêtes. Une rue isolée, un magasin mal famé, son premier meurtre arriva bien vite. Il s'était rapproché comme si de rien n'était, puis avait planté l'une de ses lames au niveau du flanc de l'homme qui était censé monter la garde. Celui-ci se pencha instinctivement sous le coup, et Bunshin en profita pour utiliser son autre lame, sur l'autre bras, pour la planter au niveau de sa gorge. Le pauvre homme se vida de son sang en quelques secondes, laissant l'entrée libre au tueur. Sans même frapper et s'annoncer, le vilain membre de la Ligue s'infiltra à l'intérieur du bâtiment. De là, deux autres hommes l'interpellèrent.

« Hey là ! T'es qui ? Et qu'est-ce que tu viens foutre ici ? »


Ah... Les jeunes et leur langage si fleuri et raffiné. Totalement ignoble et répugnant aux oreilles d'Aaron. Il ne répondit pas aux questions frénétiques qu'on venait de lui poser, mais à la place de cela, sortit l'un de ses pistolets. Son action fut si rapide que l'autre garçon à côté ne réalisa que bien après. Il avait posé le canon sur le front de l'homme qui l'avait interpellé et avait tiré sans l'ombre d'une hésitation. Du sang gicla, marquant légèrement le bout de l'arme d'Aaron. Celui-ci se pencha sur le corps sans vie qui venait de tomber à l'instant, puis essuya la partie salie par le sang avec le tee-shirt du cadavre, tout en disant d'une voix grave.

« Apprends à parler correctement et à faire preuve de respect, premièrement. »


Ou ne parle pas du tout, ça aurait pu être la fin de sa phrase. Après ça, sa tête se tourna mécaniquement vers l'homme encore en vie qui semblait totalement paralysé. Évidemment, cette phrase n'était pas destinée au mort, mais au vivant qui se tenait devant lui. Bunshin se redressa, le sourire figé de son masque le rendant encore plus étrange et effrayant.

« Amène-moi à ton chef, je n'ai pas toute la soirée. »


Il ne réagissait toujours pas, quel trouillard. Histoire de le faire bouger un peu, Aaron pointa son arme sur lui, ce qui le fit se réveiller immédiatement. Il leva les bras en l'air tout en hochant rapidement la tête et en parlant d'une voix fébrile qui disait qu'il allait obéir. Bien, Bunshin suivit cet homme qui allait aussi finir comme son cher confrère déjà allongé au sol. Une pièce plus loin, un escalier monté, il trouva une table de cinq personnes, jouant aux cartes ; avec probablement de l'argent en jeu. Le chef, visiblement, s'était redressé en voyant deux personnes arrivées et semblait montrer son mécontentement en râlant à l'encontre de l'homme qui tremblait encore comme une feuille.

« Dégagez, revenez plus tard... »


Il n'eut pas le temps de finir qu'un nouveau coup partit très vite. Une balle dans le crâne, et un nouveau corps au sol. Tous s'étaient levés et reculés sous ce coup de feu, mais c'était trop tard pour eux. L'alter d'Aaron sortit du corps de son propriétaire sous l'ordre de celui-ci, et fut jeté comme une simple balle. Seulement cette masse sombre grossit lors de sa jetée, et avant d'entrer en contact avec un vilain, prit sa forme finale. Un loup imposant, pour cette fois-ci, autant ne pas faire trop gros, mais pas trop petit non plus. Pendant que le groupe central était occupé avec la venue de cet animal peu commun, Aaron passa un bras autour des épaules de celui qui l'avait guidé.

« Merci pour ce service. »


Il était déjà en train d'implorer la pitié et qu'on l'épargne, mais une lame perforant sa nuque vint faire taire ses supplices. Au sol, il se vida de son sang, tout comme deux autres vilains qui geignaient suite à l'attaque du canidé. Bunshin n'attendit pas que sa créature se fasse blesser, même s'il aimait bien regarder son alter commettre son propre spectacle. Rapidement, il s'approcha des hommes encore en vie, les poignardant à la trachée avec sa lame rétractable. Deux en moins, il n'en restait plus qu'un qui était en train de se faire déchiqueter vivant. Non pas par pitié, mais pour éviter qu'il ne hurle encore plus qu'il le faisait, le tueur l'acheva de la même manière que les précédents. Le silence revint après ce massacre. Pensif, Bunshin regardait les cadavres qui traînaient. Il ne les dépouilla pas, inutile dans son cas, mais récupéra tout de même cet argent gratuit qui trônait sur la table de jeu ; ça lui fera de la monnaie.

Alors qu'il descendait les marches, après avoir vérifié que plus rien ne traînait, il sortit son cellulaire et envoya un message à Satsuki. Pourquoi lui ? Il savait qu'il était sorti, et probablement qu'il n'était pas encore rentré, car il ne lui avait pas envoyé de message lui indiquant le contraire. Soit, il était donc toujours dehors à gambader. Il allait devoir venir le ramener lui-même. Un vrai gamin, toujours à courir derrière lui pour éviter qu'il ne fasse des conneries. Même ses chiens étaient mieux éduqués et plus sages que lui. Grâce à son téléphone, il traça la puce qui se trouvait dans celui qu'il avait offert au jeune garçon. Que faisait-il en plein milieu d'un parc, sans bouger ? Il dormait ? Cette idée, qu'il désobéisse encore et toujours, énerva un poil Aaron qui prit donc le chemin de sa localisation.

Les rues peu éclairées lui permirent de rejoindre des zones lui permettant de garder son alter avec lui, mais il lui fit changer de forme. Un corbeau, simple et efficace, qu'il fit s'envoler vers le lieu où il se rendait. Il allait arriver avant lui, c'était certain. Il allait se poser au sol devant Satsuki et lui croasser dessus afin qu'il le remarque, c'était l'ordre qu'il avait donné à son alter. Néanmoins, celui-ci restait aussi prudent, voir craintif, qu'un oiseau, il s'envolerait donc au moindre danger. Au besoin, Aaron savait qu'il pouvait regarder à travers les yeux de son alter, mais il préférait venir jusqu'à lui et le ramener de ses propres mains. Chose que Bunshin avait notifié, mais dont il ne s'était pas encore occupé, c'était le sang qui traînait sur son alter. En l'occurrence, son corbeau avait le bec couvert de sang, qui avait coulé sur son plumage, ses pattes en étaient aussi colorées. Quoi de plus normal pour un oiseau citadin.
avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 20:55
Je l'avais échappée bel. Encore un peu et j'avais des crocs plantés dans le cou. Voir le message avait l'air de la ravir. Elle eut une idée qui était loin de me plaire. Partir. Ah non, non. J'étais bien dans la petite rue encore un peu fréquentée de temps à autre. Un parc... un parc en pleine nuit, c'était pas sympa. Vraiment pas sympa. Y'avait personne. Même les chats évitaient les parcs, j'en étais certain ! J'avais tenté de me débattre. Mais c'est que la jeune fille avait de la force. Beaucoup plus qu'un jeune femme normale. Je n'aimais pas sa prise sur moi. Le cou... pourquoi le cou ? Elle pouvait pas juste me capturer le bras ? Ça aurait été mieux ! Non, mais franchement !

Elle m'avait posé des questions, je lui répondis en cessant les tentatives de fuite.

-Ah, je sens encore l'alcool ? J'ai pourtant pris qu'un verre. C'était pas beaucoup. Il a pas fait effet longtemps....

A moins que mon envie de vouloir jouer avec la vampire était un des effets ? Allez savoir. En tout cas, là, il ne me semblait pas ressentir les effets. Mais si mon haleine sentait encore... Oh et puis zut ! C'était pas la fin du monde. J'avais un plus gros problème que mon infraction à une loi mineure !

-Puis, briser les règles... Je suis pas le seul à tenter de boire alors que je suis encore mineur. Les lois c'est fait pour être enfreint de toute façon, non ?

C'était l'excuse bidon. L'excuse que tout adolescent utilisait. Non, mais, c'était vrai quoi ! On pouvait voter à 18 ans mais pas boire de l'alcool et en acheter avec 20 ? Alors que la majorité des pays avec 18 ans comme majorité ? Bon, heureusement, c'était pas comme les USA où c'était 21 ans. Bref... On s'en fichait en réalité.

-Je sais pas comment il me retrouve. Il le fait, c'est tout. C'est pas vraiment la première fois.

Une fois dans le parc, on s'installa sur un banc. Brrr... Un parc. Sombre et froid. Sans vie durant la nuit. Presque glauque.

-Vas-y, tant qu'on y est, assied toi sur moi. Après tout, on est proche maintenant toi et moi. Avec tes canines. D'ailleurs, tu ne veux plus me planter avec ? ... En soi, tant mieux. J'ai pas trop envie d'être vampirisé.

J'allais continuer à parler pour combler le silence ambiant lorsque je vis un oiseau se poser juste devant moi. Je fixais le corbeau. Je penchais légèrement la tête sur le côté. C'était la soirée des bizarreries.

-En fait, c'est pas un parc, mais un cimetière ? D'où le corbeau qui me fixe comme s'il voulait me voler mon âme ? En fait, je suis dans le coma et je m'en rend pas compte. Je vois que ça. Cette soirée ne fait pas sens. Mais pas sens du tout.

Je tendis une jambe vers l'oiseau pour l'agiter mollement vers lui dans une tentative pour le faire fuir.
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 21:38

ft. le loup d'Aaron

Un loup et une vampire. Ironie du destin, ou bien hasard ? Quoi qu'il en soit, leur rencontre risque d'être intéressante, aussi bien pour leurs différences que leur point commun.

Notre ami le corbeau



Je le gardais près de moi… Pas que j'avais froid, j'adorais le froid. Là où des humains ordinaires ressentent la fraîcheur dans la nuit, moi, je m'y sens à l'aise… Par contre essayer par de me mettre sur une île paradisiaque, ça serait l'enfer pour moi ! Remarque, je me demande si pour lui actuellement, il n'est pas en enfer avec moi à mes côtés. Goûter au paradis en enfer… Une torture des plus horrible qui peut briser un esprit. En tout cas, je souriais à ses paroles alors qu'il essayait sans doute de se rassurer lui-même.

- Ne me tente pas… Je pourrais te planter ici et maintenant… Mais te faire languir est bien mieux, n'est-ce pas ? Mais t'utiliser comme chaîne n'est pas une mauvaise idée, tu es sans doute plus confortable que le banc.

J'ai failli rire quand il m'indiqua le fait de vampiriser les gens. C'est ce que j'aimais le plus. Une fois que les gens ont découvert mon Alter, il cherche à placer leur connaissance sur le mien, comme si cela marchait. Désolé, mais mon sang n'est pas transmissible… Je ne suis pas une vampire après tout… Mais une Lilim, une fille de Lilith… Qui est dit ne pas pouvoir se reproduire, et ces dernières non plus. Comment elles sont venues au monde, j'en sais rien, mais c'est comme ça.

Une chose attira l'attention du jeune prisonnier dans mes bras, sur lequel d'ailleurs je ne mettais moins de force, pas différente d'une héroïne entraînée en tout cas. Un corbeau était à nos pieds et était en train de nous fixer. Je le voyais clairement grâce à ma vie, et son propre bec était rouge… Rouge sang, il devait s'être nourri il n'y a pas si longtemps. Peut-être qu'il y a un cadavre animal dans les parages, mais c'est pas comme ci cela m’intéressait. Le sang humain est bien meilleur et nutritif après tout !

Les dernières paroles du garçon me font finalement exploser de rire. Un rire joyeux, comme une fille des plus normale, rien à voir avec celui que je peux avoir dans d'autres circonstances les plus sombres. Le pauvre, soit l'alcool lui monte à la tête, soit, il est tellement perdu qu'il renie la vérité. N'est-ce pas magnifique… Jouons le jeu !

- Bien sûr que c'est un cimetière. C'est là que se trouve mon portail vers mon royaume, situé dans un plan juxtaposé à l'Europe de l'Est ! Ce corbeau est celui de mon ami, la mort. Il va nous permettre de faire le saut dans mon château. Et là-bas, on sera seuls tous les deux…

Le ton était clairement porté sur la plaisanterie, mais qui sait, vu le rejet qu'il était en train de faire, peut-être qu'il y croirait et se laisserait guider plus facilement. Je pourrais même jouer sur le fait qu'il rêve pour lui faire oublier cette soirée si j'en ai envie. Magnifique, je ne pouvais rêver de meilleur divertissement pour la soirée ! Ça fera patienter le temps que sa 'maman poule' arrive nous retrouver.

- Tu peux le caresser, je suis sûr qu'il ne s'envolera pas ! Et il sera de bonne humeur pour te transporter après ! Fait attention par contre, il adore manger les doigts des gens.

Je m’étirais les jambes, gardant toujours le garçon sous mon bras, et attendant patiemment la venue de celui que j'attendais. S'il avait raison, il ne devrait pas tarder désormais, vu qu'on était stationnaire depuis quelque temps déjà.

avatar
Messages : 111
Disponible en RP : 2/5 : (Clyde & Sumi)
Double-compte : Kiaria Iekami - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Ancienne 3-A
Alter: Sang de Lilith
Voir le profil de l'utilisateur

_____________




Thème de Carmilla, feu Akano Shinzui

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 22:22



Meeting on a moonlight





La nuit était fraîche et agréable. Dans d'autres conditions, Aaron aurait apprécié de faire une balade nocturne. Mais là, il devait rentrer et récupérer le gamin qui traînait. Son masque était toujours sur son visage, sa capuche toujours rabattue. Personne dans les rues, au moins il était tranquille. Il pourrait activer une faculté de son alter, pour entendre et voir à travers lui, mais à cet instant, il était pressé. Non pas que l'envie ne lui manquait pas, mais le temps, si. Il donna donc de nouveaux ordres à son alter. Le corbeau, qui croassait de temps à autre sur les deux individus présents sur le banc, cessa soudainement comme si on venait d'appuyer sur le bouton off de la machine. Il se mit à fixer l'un, puis l'autre s'envola. Il volait en restant sur place, face aux deux personnes, dans l'attente de son propriétaire.

Propriétaire qui ne tarda pas à se montrer. Il arriva lentement, à la manière d'un détraqueur prêt à aspirer votre vie. Sa capuche couvrait la majeur partie de son visage, mais le bas de son masque, avec son sourire figé, était bien visible. Bunshin s'approcha, puis tendit l'un de ses bras en avant. Le corbeau qui volait en suspend vint rejoindre son maître en s'accrochant à ses doigts. Après cela, le jeune homme ramena son bras au niveau de son torse, toujours lentement, et leva son regard masqué vers le banc où était assis Satsuki et une jeune fille. À l'intérieur de son masque, Aaron fronçait les sourcils en reconnaissant la demoiselle qui tenait compagnie au gamin. Son masque au sourire impassible montrait pourtant une parfaite neutralité, qui semblait les jauger. D'une voix grave, il brisa finalement ce silence qui était de trop, avec un seul mot.

« Carmilla... »


Une recrue de la Ligue, ramenée par Liev. Il se remémorait les informations qu'il avait reçues sur elle lors des réunions des hauts gradés. Elle n'était pas à prendre à la légère, surtout de nuit. Toutefois, à cet instant, il l'importunait plus qu'autre chose, vu qu'elle semblait retenir Satsuki. Sans bouger, et sur le même ton posé, il continua.

« Qu'est-ce que tu es en train de faire ? »


En d'autres termes, il aurait pu dire, "attention à ce que tu t'apprêtais à faire". Mais maintenant qu'il était là, et qu'il se doutait des intentions nocturnes de la jeune femme vis-à-vis de Satsuki, autant qu'elle s'exprime par elle-même. Son alter qui était toujours sous la forme d'un corbeau avait cessé de croasser ou montrer toute forme d'agressivité, il fixait les deux humains face à lui, comme son propriétaire au regard de marbre.

avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 9:47
Elle avait ri. Je n'ai pas compris pourquoi. Mes propos étaient-il drôles ? Pour elle, apparemment, oui. Elle continua mon délire en prolongeant l'idée. Le corbeau, passeur d'un endroit à un autre. Pour aller dans son château... ?

-Woaw... T'as carrément un château. Trop cool. On va finir comme un vieux couple, alors. Mais ma puce, je veux pas que tu vides trop vite.

Sous entendu : ne me tue pas d'un seul coup. J'avais hâte qu'Aaron arrive, je le sentais de plus en plus mal cette histoire.
D'ailleurs, il ne se fit pas attendre, peu après que la demoiselle me dit que je pouvais caresser l'oiseau – ce que je ne fis pas, je n'étais pas totalement dénué de sens – le corbeau s'agita, tourna puis se dirigea vers une silhouette. J'avais regardé sa parade avec des yeux rond de surprise, me demandant ce qui lui arrivait. J'avais presque eu envie de dire qu'il était prêt à nous emmener au château de la belle.

Mon regard se posa alors sur la personne qui s'avançait. La surprise laissa place à un certain soulagement. J'avais reconnu le masque. Je ne l'avais vu qu'une fois, mais je m'en souvenais parfaitement. Comment oublier cette seconde rencontre avec cet homme ?

-Ah...

C'est lui. Enfin. Oui, non, je n'avais rien à dire. Je n'avais même pas parlé fort. Je ne savais pas si je devais me lever et aller vers lui comme un vulgaire chien, ou si je devais rester assis. De toute façon, il fallait que miss « je bois ton sang » daigne relâcher son étreinte.
Puis il parla. Un nom, suivi d'une question. Ça ne m'étais pas adressé. Clairement pas. Je haussais un sourcil regardant vers Aaron puis tournant la tête vers la jeune fille.

-Quoi ? Vous vous connaissez ?

C'était la meilleure ça... C'était une blague ? On était filmé ? C'était quoi cette histoire ? On se foutait de moi ma parole ?! Si l'homme bougeait son masque, j'aurais peut-être pu dire ce qu'il pensait. Ou tenter de deviner. Car il n'était guère le type d'homme démonstratif que ce soit par sa voix ou son expression. Mais après 5 mois de vie commune, j'osais pensé être capable de deviner, parfois.
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 16:23

ft. le loup d'Aaron

Un loup et une vampire. Ironie du destin, ou bien hasard ? Quoi qu'il en soit, leur rencontre risque d'être intéressante, aussi bien pour leurs différences que leur point commun.

Réalisations



Je devais bien admettre une chose cependant. Le corbeau agissait bizarrement… D'habitude, ce sont des animaux craintifs qui n'ont pas de raisons de croasser auprès des humains… Ils fuient quand ses derniers sont bien trop proches d'eux. Pourtant, celui-ci n'arrêtait pas de, eh bien disons qu'il nous donnait l'impression de crier dessus. Pendant un temps, je voulais le faire s'envoler en lui donnant un coup pied au vu de sa très proche distance nous, mais j'ai décidé de le laisser agir ainsi. Il donnait une once d'air sur-naturel à la scène, chose que le jeune homme semblait vouloir aussi. Il semblait s'amuser tout autant que moi en tout cas. Cependant, le sourire que j'avais sur le visage se réduisit un petit peu quand le corbeau fit une action des plus étrange.

Comme une machine qu'on arrêtait, le corbeau se tût. Pire, il nous regardait dans un silence de mort, puis se mit à voler sur place, comme s'il attendait quelque chose. Je lui rendais son regard, hâte de voir ce qui allait sortir de ce corbeau atypique… Non, ça ne pouvait pas être un alter quand même ? Mais la réponse vient très vite à nous sans que j'aie besoin d'y réfléchir. À peine quelque temps après le début des mouvements étranges de l'oiseau, une silhouette apparue derrière l'animal. Instinctivement, mon regard se braquait sur le nouveau venu, alors que le corbeau lui se dirigeait sur le bras que l'homme tendait… Il n'y a aucune erreur possible, ce corbeau lui appartenait et…

Ce n'est pas possible. Je dois rêver… Non, c'est bien lui ! Bunshin, un autre membre de la ligue, là, juste devant moi. Le masque est révélateur, il lui est très particulier. Malgré la nuit, je pouvais le voir très clairement. La question, est, qu'est-ce qu'il fait ici ? Une mission ? Ça m'étonnerait qu'il passe juste me dire bonsoir, il n'est pas connu pour être très loquasse. Peut-être voulait-il participer à la fête avec moi ? Encore moins probable, ont, c'est jamais parlé plus que ça, voir même jamais. Pour ma part, je n'ai entendu que des rumeurs à son propos… J'allais rester sur le qui-vive, du moins jusqu'à ce que le garçon, encore de mes bras, et une réaction spontanée en voyant l'homme en face de nous, qui ne devrait pas connaître normalement…

Je plissais des yeux à la réaction du garçon, puis quand il m'adressa la parole, en utilisant mon nom de vilaine, et me posa cette question, je n'avais que plus de questions dans ma tête… Depuis quand c'était interdit de s'amuser avec pauvre jeune homme que j'allais ou ne pas saigner jusqu’à la dernière goutte. C'était notre but de mettre le monde en feu et à sang non ?

Alors que j'allais réponse, ce fut au tour cette fois-ci du garçon de me surprendre… « Vous vous connaissez ? »… Non, il n'y avait aucune erreur possible, lui aussi connaissait l'homme en face de lui et…

Mon regard perdit son sérieux quand j'ai fait la connexion… Bunshin…. La maman poule… Aaron… Ils étaient tous la même personne ! Il venait de chercher son animal de compagnie qui n'était pas revenue auprès de lui, bien que ce ne soit pas de son gré. Sa question prenait désormais une autre tournure, qui me disait en gros, enlève tes crocs de ma propriété… Je le connaissais suffisamment pour l'avoir utilisé plein de fois. Ce fût plus fort que moi, je laissais échapper un petit rire, en tapotant l'épaule de l'adolescent dans mes bras avec ma main qui était sur ses épaules. Mais mon attention était attirée que vers une seule et unique personne… Celui qui avait rejoint notre petite rencontre sans que je m'y attende… Mais d'un coup, il venait de gagner en intérêt… Et en protection.

- Bonsoir à toi. Je me promène sous cette lune magnifique, tout simplement…


Je jetais un regard pétillant sur le garçon à mes côtés.

- Sur le chemin, j'ai rencontré ce jeune garçon, blessé et alcoolisé. Je ne pouvais le laisser attendre seul dans un endroit dangereux, n'est-ce pas ? Alors je l'ai gardé avec moi, jusqu'à ce qu'il me dise que sa maman poule viendra le retrouver…

Je fis glisser mon regard sur mon camarade, et un de mes supérieurs, de la Ligue.

- J'ose espérer que c'est ta propriété dans ce cas, je me trompe ? Dans ce cas, je te le rends, il est tout à toi.

J'enlevais mon bras autour du cou du garçon. Mais je ne fis rien plus. Je ne poussais pas le garçon vers son maître, ni rien.

Pourtant, mon sourire et mon regard joueur ne s'était pas une seule seconde évaporer de mon visage. J'avais bien trop de divertissement pour faire un visage morne comme celui qui nous regardait, j'en suis sûr. Toujours aussi neutre, je suis sûr que son masque est aussi neutre que la personne en dessous. Qu'allait-il se passer désormais qu'il était là, lui, une des grandes têtes de la ligue, dans cette situation si particulière ?

avatar
Messages : 111
Disponible en RP : 2/5 : (Clyde & Sumi)
Double-compte : Kiaria Iekami - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Ancienne 3-A
Alter: Sang de Lilith
Voir le profil de l'utilisateur

_____________




Thème de Carmilla, feu Akano Shinzui

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 16:46



Meeting on a moonlight





Sans l'interrompre, Aaron écoutait ce que son interlocutrice avait à dire, ne produisant aucun son ou geste durant ce laps de temps. À l'entente de comment elle l'avait nommée, alias "maman poule", le regard figé du masque de Bunshin se tourna vers Satsuki, presque de manière accusatrice. Qu'est-ce que ce gamin avait encore dit à son sujet ? Il pensait vraiment qu'il était ainsi avec lui ? Alors ils n'avaient pas la même vision. Suite à la dernière phrase de la jeune fille, le vilain hocha lentement la tête à son attention.

« En effet. Navré s'il t'as causé des ennuis, je dois refaire son éducation. »


Évidemment, les excuses n'étaient là que par politesse. Aaron savait que la jeune fille en aurait bien fait son repas de ce gamin. Gamin désobéissant qui avait le don de le faire sortir de ses gongs à chaque bêtise. Cette fois-ci, il était étonnamment calme, peut-être dut à l'ambiance nocturne et au fait de retrouver l'une de ses confrères. Toutefois, Bunshin revint sur ce sujet à légère tension. Il s'y engagea sans aucune menace, plutôt sur un ton se voulant amicale, mais qui ne faisait que propager la neutralité que son être seul dégageait.

« Je suppose que tu cherchais et cherche toujours de quoi te sustenter. »


Pour accompagner sa phrase, il s'était rapproché un peu plus d'eux ayant bougé sa main qui tenait le corbeau vers le haut histoire de le faire s'envoler ; et pour avoir les mains libres. L'oiseau alla se poser sur l'un des rebords du banc, à côté de Satsuki auquel Aaron n'avait pas encore adressé de mot. Ce dernier se pose à côté de Carmilla, puis, tendit ses deux bras en avant, paume vers le ciel. De là, il fit sortir les deux lames qu'ils portaient au niveau des avants-bras. Un léger bruit métallique résonna, révélant deux lames encore tâchées de sang frais. Le jeune homme reposa son dos contre le rebord du banc, ramenant l'un de ses bras vers lui. Avec ce geste, il exposait clairement à la jeune vilaine ce qu'il avait fait récemment, mais encore une fois, sans aucune ombre de menace.

« Si les cadavres t'intéressent, il y a cinq ou six qui traînent quelques part, encore frais. »


Après tout, Bunshin n'avait aucune raison d'être agressif envers l'une de ses camarades. Elle n'avait rien fait à Satsuki, pour le moment, alors autant commencer ce début d'échange sur de bonnes bases en lui proposant un goûter nocturne ; si ça l'intéressait. Dans son propre cas, la nuit de Bunshin n'était pas terminé, il avait encore du travail.

avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 17:32

Elle s'expliqua. Et je le sentis encore plus mal qu'avant. Pourquoi elle a utilisé les terme que j'avais employé ? Elle savait qu'elle me foutait dans la merde ? Et en plus c'est qu'elle déforme la réalité. Je n'étais pas d'accord du tout ! Surtout quand Aaron glissa son regard sur moi en ayant entendu les fameux mots de « mère poule ». Je fis un geste de la main pour balayer ces paroles et rajoutais juste après la demoiselle :

-C'était ironique.

J'avais un sourire léger sur le visage, mais il était surtout crispé. Au pire je lui expliquerai la situation après, lorsqu'il aura daigné me parler. Car, là, c'était plutôt une discussion entre eux. On ne m'avait même pas répondu. Je n'existais plus.
Carmilla, puisque c'était ainsi que Aaron l'avait nommée, finit par me relâcher. Mon tuteur, lui, se décida à s'approcher et d'installer près d'elle. J'avais juste la compagnie du corbeau à mes côtés. Je regardais l'animal un instant, écoutant d'une oreille distraite ce que les deux autres se disaient. Puis je poussais un soupir. J'avais hésité à toucher l'animal, mais je n'avais pas envie qu'il commence à me becqueter les doigts, même si c'était le corbeau d'Aaron. A la place, je me levais du banc et m'éloignais de deux ou trois pas, histoire de remettre cette distance de sécurité minimum entre la fille et moi. Ça faisait un bien fou. Là, au moins, j'étais certain qu'elle n'allait plus me sauter à la gorge pour me sucer le sang.

En parlant de sang, je pensais à ma coupure à la joue. Je levais la main vers mon visage et je touchais la zone du bout des doigts. Ce n'était pas vraiment douloureux. Ça pinçait à peine, mais il faudrait désinfecter la plaie, et là, j'aurai mal. Mais au moins, on dirait que là, j'avais une croûte qui s'était formée. Tout en faisant cela, je m'éloignais à nouveau de quelque pas. Jusqu'où pouvais-je aller jusqu'à ce qu'on m'interpelle ? Néanmoins, je n'avais pas envie de tenter le diable. À une dizaine de pas d'eux, je m'arrêtais. J'étirais un peu mes muscles qui commençaient à se détendre tout doucement. Puis je me retournais vers eux. Je les observais, restant dans le silence. Je croisais les bras et tapotait du doigt sur mon bras. J'attendais du coup qu'ils aient fini leur petite réunion.
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 22:01

ft. le loup d'Aaron

Un loup et une vampire. Ironie du destin, ou bien hasard ? Quoi qu'il en soit, leur rencontre risque d'être intéressante, aussi bien pour leurs différences que leur point commun.

Réalisations



Je fis un léger mouvement de la main pour indiquer que cela me gênait nullement. Bien que je ne me doutais pas une seconde qu'un de mes comparses avaient compris le pourquoi je l'avais gardé sous mon aile. Mais soyons des personnes civilisées, ni lui ni moi ne souhaitions nous battre après tout. Je ramenais mes jambes près de mon corps, les croisant, alors que mon regard d'or, dans la nuit, ne quittait pas des yeux le masque de mon partenaire de la ligue.

Bien évidemment, mon sourire s'élargissait légèrement quand il indiqua ce que je recherchais, et sous-entendait ce que je comptais faire de l'animal de compagnie de mon confrère. Enfin, il n'en reste que je n'avais pas vraiment menti sur mes attentions. D'un certain point de vue… C'est comme dans ce film-là avec le vieux fantôme qui dit au jeune héros que son père était mort, mais au fait non… Tout n'est qu'une question de point de vue. En tout cas, alors qu'il s'approchait du banc pour s'approcher de moi, après avoir fait s'envoler son corbeau assez particulier, je lui répondis une phrase toute simple, et pourtant véridique :

- La réponse est évidente. Que ce soient les plantes, les vaches ou les loups, ça ne fait aucune différence. Tous ont besoin de se nourrir. Survivre est la priorité numéro une de chaque être vivant dans ce monde.

Je le regardais s'asseoir à côté de moi, ne prêtant guère plus d'attention à celui que j'ai traîné jusqu'ici pour faire sortir une personne que je ne m'attendais guère, mon attention plus concentré sur l'homme qui venait de s'asseoir à mes côtés. Je le regardais d'ailleurs démontrer les activités de sa soirée. Je vois que je ne suis pas la seule à savoir comment m'occuper de mes nuits qui commencent à se faire de plus en plus longue. Le sang des lames est encore frais, cela devait être aussi récent que mon ancien repas, je pense. Mais les cadavres n'étaient pas intéressants…

- Ah, merci de t’inquiètes, mais je me suis nourri peu avant de tomber sur ton « protégé ». Je préfère prélever le sang encore chaud sur des cibles vivantes. Je ne sais pas vraiment, mais je suppose que pour vous, c'est comme des produits de fermes pour moi. Bien meilleurs que ce qui est en conserve, je pense ? Après tout, le repas en poche de sang, ça va bien cinq minutes, mais ça manque une certaine onctuosité dans le sang qui le rend moins meilleur…

Je quittais un instant du regard l'homme qui s'était assis à mes côtés, reportant mon attention sur le garçon qui s'était éloignée à une distance raisonnable de moi. Dommage, j'aurais pu encore le taquiner un peu, mais ce n'est pas grave. Mes yeux ne restaient que quelques instants sur lui, avant de les levers vers le ciel nocturne.

- Il est pour toi ce que je suis pour Liev ? Ou alors il est comme les membres marqués par mes crocs ? Un bétail ou une source d'amusement constant ?

Mes yeux ne quittaient pas un instant le ciel, attendant la réponse de Bunshin si elle venait. Après tout, c'était une question plutôt délicate comme il protégeait le garçon de mon âge. Reste à savoir s'il est d'humeur à discuter un peu ou non.

avatar
Messages : 111
Disponible en RP : 2/5 : (Clyde & Sumi)
Double-compte : Kiaria Iekami - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Ancienne 3-A
Alter: Sang de Lilith
Voir le profil de l'utilisateur

_____________




Thème de Carmilla, feu Akano Shinzui

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 1:11



Meeting on a moonlight





Au moment où Satsuki se leva du banc, le corbeau croassa de plus bel à son égard. Bunshin tourna mécaniquement la tête, comme s'il n'était qu'un robot réagissant aux bruits. Il fixa son alter qui cessa de brailler subitement, ce n'était vraiment pas naturel, mais il n'en avait que faire dans cette situation ; ce n'était pas de l'espionnage. Il tendit de nouveau le bras, paume vers le ciel, après avoir au préalable rangé ses lames au niveau de ses avants bras. L'oiseau s'envola pour venir se poser sur sa main, rapetissant et disparaissant petit à petit pour devenir une masse informe de particules sombres. Aaron fixa un instant cette masse, aussi grosse qu'une balle de tennis, puis, il dirigea son bras vers le sol, paume vers le bas. De son geste, les particules sombres grossirent pour former une créature plus grosse que la précédente. Un léopard noir parfaitement formé s'étira et secoua sa tête une fois complètement formé. Le félin s'approcha de Satsuki et vint même le contourner pour se placer derrière lui, histoire de lui faire comprendre qu'il n'avait pas intérêt à elle plus loin. Une fois cette prévention faite, le jeune homme reporta son attention sur Carmilla qui avait exposé son avis sur sa proposition, en plus de lui avoir posé une nouvelle question.

« Ce n'est pas comparable à ton cas, ni à celui que tu entretiens avec tes gardes-manger. »


Assis, le dos penché vers l'avant, les coudes sur les genoux et les mains croisés, le regard pourtant figé du masque semblait transpercer dans la nuit. Il fixait Satsuki, sans aucune signification réelle à travers ce regard fixe. Aaron se redressa légèrement pour finalement reposer son dos contre le banc.

« Il faut l'éduquer, mais j'ai l'habitude. Peut-être qu'il finira par servir à quelque chose, s'il finit par obéir. »


En disant ces mots, Bunshin n'avait pas quitté de vue la cible. Le concerné, Satsuki, il espérait vraiment en tirer quelque chose. Non pas qu'il pensait avoir fait des efforts pour rien, mais que ce serait bête qu'il finisse mal, et aussi vite. Autant essayer de rentabiliser ses dépenses, mais ce ne serait probablement pas pour maintenant. Vu son niveau actuel, et ses compétences, il se ferait probablement découper par la première personne venue. Akano en était l'exemple parfait. Il ne se méfiait de rien, aucune suspicion, malgré le fait qu'il ait bu. Tous ses réflexes étaient à revoir, en même temps que son mode de penser. Ce serait un véritable challenge, comme pour créer un nouvel être humain, sans avoir à donner de sa propre chair. À travers ses réflexions, un bruit vint le déranger. Le bruit d'un vibreur, léger mais perceptible pour lui vu que le téléphone se trouvait dans sa poche. D'une manière toujours aussi lente et lasse, Aaron se saisit du cellulaire et observa le numéro. Intérieurement, il soupira, ce vieux tas d'os ne pouvait décidément pas le laisser un jour tranquille. Il décrocha donc, malgré une flemme non-camouflée dans sa gestuelle.

« Quoi encore ? »


Un petit silence d'une demi-seconde, puis il reprit.

« Je me suis déjà occupé du groupe qui commençait à se pencher un peu trop sur les affaires de la Ligue, et les nôtres. Que veux-tu de plus ? »


Le silence fut un peu plus long, très certainement que la personne au bout du fil expliquait à son patron la raison de son appel. Bunshin répondit plus calmement cette fois-ci, bien qu'intérieurement, il soit ennuyé.

« Oh vraiment... »


Sa tête se tourna mécaniquement vers Carmilla, qu'il fixa un petit instant avant de continuer sa conversation, et sa réponse.

« Je peux te ramener une copine de jeu, si jamais elle accepte de t'aider. »


Après cela, il ne dit plus rien, mais son regard restait sur la jeune femme aux cheveux rouges. Il attendait évidemment une quelconque réponse de sa part, ou du moins un avis, ou même des questions vis-à-vis de ce fameux "jeu" qu'il avait mentionné à son interlocuteur.
avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville-