Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un vilain aurait attaqué un hôpital, mais aurait été maîtrisé par une patiente de ce même hôpital, bravo à elle !
- Il paraitrait qu'un intrus aurait infiltré l'école des héros pour voler un panier-repas. La crédibilité en prend un coup...
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
- Des bruits suspect se sont fait entendre au niveau du port. La police a retrouvé de nombreuses traces de sang mais aucun cadavre ... et des poils de loup. L'analyse de ces derniers n'a encore rien donné. La police soupçonne un lien avec une autre tuerie en centre ville.

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

11/12 Recensement de décembre, sondages sur le contexte et le tournoi inter-forum ! Consulter
27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Lorsque des ennemis naturels se rencontrent... [Akano - Aaron]

 :: Musutafu :: Centre Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 10 Aoû - 14:14
Je rêvais ou bien ils étaient en train de parler de moi comme si je n'étais pas ? Je poussais un soupir presque audible. Je m'assis sur le sol, proche du léopard au pelage sombre. Je n'avais pas vu l'oiseau disparaître. Il avait du partir quand j'avais le dos tourné. Maintenant c'était un félin qui ne courrait pas la région qui se trouvait dans le parc. Tout en écoutant ce qui se disait, je tendais la main vers l'animal « sauvage ». Le félin me regarda puis sentit ma main. Je décidais alors de tenter la chose un peu plus loin. Ma main alla jusqu'à toucher son pelage, se posant dans le cou. Je lui caressais lentement l'encolure, prêt à retirer ma main s'il montrait le moindre signe d'agression. Ce qui ne fut pas le cas. J'en conclus qu'il était simplement là pour m'interdire d'aller plus loin. Comme si je ne le savais pas.

J'entendis alors Aaron parler seul. Je tournais la tête vers le banc et les observais une nouvelle fois. Il était au téléphone. C'était une soirée découverte. C'est avec ses propos que j'appris réellement, enfin, avec certitude – je ne savais pas vraiment quel terme je devais employer – qu'il faisait partie d'un groupe de grands vilains, et non des moindres. Cela m'étonnait à moitié. J'avais bien conscience de ne pas vivre avec n'importe qui, mais bon... La Ligue...

Etais-je si naïf que je n'avais rien soupçonné ? Un peu, mais pas tant que ça. S'il me prend pour un idiot pensant que dans la cave il n'y a qu'une simple cave, il se fourre le doigt dans l'oeil. C'était pas l'envie qui m'empêchait d'aller voir ce qu'il s'y tramait, mais les chiens prêts à me grogner dessus si je m'approchais trop de la porte. Si c'était pas un signe évident ça ! Soi-disant parce que les souris et les phasmes n'allaient pas supporter mon caractère turbulent. Que des foutaises. Un jour, je trouverais le moyen d'y entrer !

Mon regard passa de l'un à l'autre. Il semblait lui faire une sorte de proposition. Mieux valait que je continue à rester discret. Après tout, tout cela ne me regardait en rien, mais j'avoue que ma curiosité était bien là.
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 15:03

ft. le loup d'Aaron

Un loup et une vampire. Ironie du destin, ou bien hasard ? Quoi qu'il en soit, leur rencontre risque d'être intéressante, aussi bien pour leurs différences que leur point commun.

Un contrat juteux

L'éduquer… Oui, il faudrait. Autant les membre de mon bétail sont remplaçables, et me demande aucun effort… Mais une personne qui me demandera des efforts pour la transformer en ce que je veux… Je n'aimerais pas qu'il meure d'une façon stupide, je pouvais comprendre Bunshin sur ce point-là. Perdre son investissement, car celui-ci est incapable de se protéger lui-même, c'est rageant. Par chance, je n'ai pas encore commencé à éduquer des fidèles serviteurs pour ma personne.

Mon attention fut captée par un léger mouvement à côté de moi. Il semblait que mon collègue de la ligue vînt de recevoir un appel. Étrange, qu'est-ce que ça pouvait être ? Une énième mission ? Un de ses contacts qui l'appellent ? Ça m'étonnerait que ce soit une personne proche de lui, il n'a pas l'air de ce type de personne. Vu les mots employés, bien que le ton de mon partenaire semblait toujours aussi monotone, il semblait assez gonflé de recevoir cet appel. C'est dans un silence religieux, posant un instant le regard sanglant de ma personne sur le léopard et le garçon, avant de revenir sur Aaron.

La phrase qui suivit, alors que moi-même, je prenais appuie sur le dossier du banc avec mon coude, ne fit que confirmer ce que je pensais. Une relation professionnelle venait de l’appeler, et une personne extérieure de la Ligue sûrement, sinon il n'aurait pas précisé les nôtres… Je suppose que je ne suis pas la seule à avoir des “actions” en dehors de la ligue pour mon compte personnel.

Finalement, après quelques instants, je le vis se tourner vers moi presque d'un automatisme. Puis enfin viens une phrase des plus mystérieuse. Me ramener dans un jeu, si j'acceptais ? Que de mystère. Une demande sans précision… Mais je suppose qu'Aaron ne m'avait pas regardé, ni m'aurais proposé d'aider à cette affaire, si ce n'était pas un minimum lié à mes capacités… Et vu les phrases juste avant, du fait qui s'était occupé d'un groupe, et le sang sur la lame… Sans le vouloir, un léger sourire carnassier se présenta sur mon visage. Cela aurait dû être une réponse suffisante, mais même moi, je préférais savoir dans quoi je mettais mes pieds.

- Cela me semble intéressant, cela égayera cette nuit encore plus. Mais, comme tout jeu, avant de se lancer, vaut mieux connaître les règles et les aboutissants. Si tu pouvais me les donner, je pourrais accepter réellement cette offre qui semble… Alléchante.


J'attendais donc patiemment la réponse d'Aaron, ou les explications du moins de ce qu'on attendait de moi pour la soirée très probablement. Je profitais pour vérifier que j'avais mes équipements, à savoir les couteaux et… Pas de briquet, vu que je l'avais jeté dans cette poubelle pour y mettre le feu… Hé bien, si c'est ce que je pense, disons que ça sera sanglant comme mission.

avatar
Messages : 111
Disponible en RP : 2/5 : (Clyde & Sumi)
Double-compte : Kiaria Iekami - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Ancienne 3-A
Alter: Sang de Lilith
Voir le profil de l'utilisateur

_____________




Thème de Carmilla, feu Akano Shinzui

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 16:13



Meeting on a moonlight




Évidemment, ses questions étaient légitimes et il s'y attendait. Néanmoins, plutôt que de rapporter les quelques brides d'informations qu'il avait eut, il préférait faire partager cet appel ; avec un peu de flemme en jeu, il fallait l'avouer. Aaron mit donc le haut-parleur, pas trop fort non plus, mais assez pour que Carmilla et lui-même puisse écouter la personne à l'autre bout du fil.

« Explique, Sasori, nous t'écoutons. »


Pas de fond sonore, c'était calme et tant mieux, car il n'avait pas encore envie de se presser pour venir lui sauver la peau des fesses. L'interlocuteur toussa une première fois puis salua la fameuse "demoiselle" et peut-être copine de jeu, de la soirée ; avant de passer aux explications.

« Sinon, c'est rien de bien compliqué. Il y a juste des petits jaloux qui aimerait bien se procurer ce que je peux fournir. Seulement, je n'ai qu'un seul patron et... »


« Écourte, Sasori. »


Aaron l'avait coupé assez rapidement, vu que son cher collaborateur était du genre à parler beaucoup et souvent, il se perdait dans ses propres phrases. Un rire nerveux émergea de l'autre bout du fil, mais avec une pointe d'excitation en même temps.

« Hey, t'inquiète pas, tout va bien cette fois-ci. Je suis tranquille à les attendre. Cette fois, je compte pas finir en cadavre. »


« Tant mieux. Cela m'évitera de chercher quelqu'un d'autre pour te remplacer. »


« Me remplacer ? Je suis là depuis bien plus longtemps que toi, gamin, alors pense pas pouvoir me... »


Aaron le coupa de nouveau et cette fois-ci un peu plus brusquement. Maintenant qu'il y pensait, s'il appelait tous les jeunes gamin, ou gamine, c'était un peu à cause de lui. Mais que lui l'appelle ainsi ne lui rappelait que des mauvais souvenirs. En sentant la pointe d'agressivité dans la voix de son supérieur, Sasori se mit à rire nerveusement une nouvelle fois, à croire que c'était un tic. Il s'excusa assez rapidement.

« Hey je rigolais, ne le prend pas mal. Bon, si ça t'intéresse, bien que tu es déjà fait un carnage ce soir, je suppose, j'attends. Enfin, moi j'attends, mais peut-être que ces rapaces ne vont pas t'attendre... D'autant plus que je vais pouvoir recharger mon alter et récupérer ce que j'ai perdu la dernière fois. »


Aaron ne répondit que par une brève affirmation à ce petit monologue, qu'il aurait pu continuer s'il ne lui avait pas raccroché au nez. Geste rapide que le jeune trafiquant utilisait souvent avec Sasori, pour éviter qu'il ne s'écarte trop du sujet et devienne incontrôlable à l'oral. Bunshin tourna de nouveau son regard figé vers Akano, tout en se levant du banc.

« La nuit n'est pas terminée. J'aurai bien ramené le gamin avant ça, mais Sasori ne va pas nous attendre sagement. »


Les mains dans les poches de sa longue veste, rangeant son cellulaire, il avance de quelques pas vers Satsuki, dos à la jeune fille.

« Libre à toi d'accepter ma proposition. Ce n'est pas tous les jours qu'un sursaut d'altruisme me vint à l'esprit. »


Après cela, il termina de rapprocher l'écart entre lui et le gamin, s'arrêtant juste devant lui. Le léopard qui était assis se redressa sur ses quatre pattes.

« Je ne sait pas comment t'es venu l'idée de te dire que s'asseoir par terre était correct. Lève-toi. »


avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 16:38
Aaron sembla partager son appel pour que la fille puisse entendre les informations. J'étais trop loin, mais je m'en moquais. A quoi bon ? Je savais que ce n'était pas moi qui allait pouvoir aider à quoi que ce soit. Je les délaissais une nouvelle fois pour câliner le grand chat. C'est la voix d'Aaron qui me fit une nouvelle fois tourner la tête vers eux.

Je n'en croyais pas mes oreilles. Si javais bien compris ce qu'il venait de dire, il m'embarquait avec ? Je regardais Aaron s'approcher de moi, s'arrêter, parler à miss cheveux rougeoyant puis s'avancer un peu plus vers moi. Je levais la tête pour regarder son visage. Enfin, son masque.
Je roulais presque des yeux quand il me parla enfin.

-C'est la première chose que tu trouves à me dire ?

Je poussais un soupire – oui, c'était la nuit des soupires – puis me relevais. Je frottais mon pantalon de mes mains pour faire tomber la poussière du sol.

-C'est bon, il a pas plu, le sol était sec. Je retirais mes fringues à l'entrée, si tu veux, pour rien salir.

Je marquais une pause, regardant derrière lui la jeune fille, puis le regardant lui. L'hésitation se lisait sur mon visage, de même qu'elle s'entendait dans ma voix.

-Tu vas vraiment m'emmener avec vous ?

Il me semblait qu'il fallait encore m'éduquer pour que je sois réellement utile à quelque chose ? Et puis était-ce seulement une bonne idée de m'emmener ? S'ils commettaient un massacre, je n'étais pas certain de réussir à bien me porter. Enfin, si je restais sous forme humaine, ça devrait aller. J'étais toujours hanté parfois par ce crime que j'avais commis. Cela fait près d'un an et demi, certes, mais... Les cauchemars perturbaient toujours mes nuits.

-Si tu préfères, je peux rentrer seul. C'était déjà ce que j'étais en train de faire avant qu'elle ne me saute dessus de nulle part.

Quel serait donc le choix de mon tuteur ? Un mystère. Je n'avais fait que lui proposer, tout en rétablissant la vérité sur le rencontre entre Carmilla et moi.
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 21:30

ft. le loup d'Aaron

Un loup et une vampire. Ironie du destin, ou bien hasard ? Quoi qu'il en soit, leur rencontre risque d'être intéressante, aussi bien pour leurs différences que leur point commun.

Let's play a game

Aaron autorisait l'homme au bout du fil, un dénommé Sasori, de donner les explications à Aaron et moi-même. Ayant mis les hauts-parleurs, lui comme moi pouvait désormais entendre la voix qui sortait de l'appareil, qui nous donnait les explications sur notre mission, après m'avoir salué rapidement.

J'étais donc les explications, qui étaient coupées de temps à autre par Aaron, pour accélérer la mise en situation. Probablement, que l'homme était un bavard inné, et qu'il faisait tout ça pour écouter au mieux la séance… Ou pour éviter qu'il donne des informations trop importantes sans le vouloir. Enfin, avec leur petite discussion entre les explications, et les raccourcis demandés par Bunshin, j'avais plus ou moins compris ce qu'on attendait de moi.

À la phrase d'Aaron, je me levais à sa suite. C'est toujours intéressant de faire des massacres d'âmes arrogantes… Bien que je ne pense pas avoir le temps de purger leur corps dans cette mission, elle aurait le mérite de m'occuper, et surtout d'assouvir mes petites pulsions que me démange depuis que j'ai ramassées le gamin, comme dit Bunshin. Alors qu'on se dirigeait vers le jeune homme, enfin aussi jeune que moi en tout cas, et qu'il m'indiquait que c'était pas toutes les nuits qu'il faisait preuve de bonté, je ne pouvais que répondre une chose :

- Hé bien, je suppose merci de m'accepter dans votre petit jeu. Autant me rendre utile, et sauter sur l'occasion. Ça sera un excellent moyen de m'occuper dans la soirée !

On arrivait vers le nom-membre ainsi que le léopard qui le surveillait. Ignorant les deux premières phrases de ce dernier, qui ne les concernaient que tous les deux, je me concentrais davantage sur les dernières. Il ne semblait pas spécialement apte à venir avec nous sur cette mission, mais ce n'est pas à moi de décider ceci, même si à sa dernière phrase, je ne peux m'empêcher de dire :

- Point de vue, point de vue.

J'attendais que les deux finissent leur discussion, puis je suivrais les traces d'Aaron ou les indications qui me donneraient, pour aller m'amuser avec les fripouilles qui tentent d'affecter les affaires de mon partenaire de crime. Je commençais même à sautiller sur place d'excitation. Un peu d'action dans cette nuit nocturne, rien de mieux que pour garder ses réflexes et sa forme, pas vrai ? J'espère qu'ils étaient assez nombreux, j'avais une petite envie de faire pleuvoir le sang ce soir… Il fallait bien que je me rattrape quelque part après tout !

avatar
Messages : 111
Disponible en RP : 2/5 : (Clyde & Sumi)
Double-compte : Kiaria Iekami - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Ancienne 3-A
Alter: Sang de Lilith
Voir le profil de l'utilisateur

_____________




Thème de Carmilla, feu Akano Shinzui

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 0:43



Meeting on a moonlight




Aaron réfléchissait aux demandes de Satsuki. Il pesait le pour et le contre, sachant que le gamin allait très certainement douter, ou peut-être s'enfuir en courant. S'il devait réellement l'éduquer à ce genre de choses, autant commencer au plus tôt. Cette petite escapade nocturne ne serait pour lui qu'une première expérience en manière d'apprentissage. En supposant qu'il fasse autre chose que de rester marcher entre les jambes du plus âgé. Alors que le plus jeune semblait déjà décidé à rentrer par ses propres moyens, Aaron cessa de fixer le vide et tourna sa tête lentement vers lui.

« Ça ne m'étonnerait pas que tu te perdes ou que tu tombes sur de mauvaises personnes. »


Une pointe d'ironie inaudible dans sa voix, mais quand on connaissait son statut, elle était bien présente. Il continua tout de même, donnant sa décision au garçon.

« Tu viens aussi. Ça t'apprendras peut-être à te décoincer de ce genre de situation. »


Par là, il entendait évidemment le fait que Satsuki était beaucoup trop craintif. Bien qu'il avait ses raisons, il fallait que Bunshin le transforme totalement ; afin qu'il ait les bons réflexes et bonnes pensées aux bons moments. Du côté d'Akano, elle semblait de bonne humeur suite à sa participation à ce nouveau massacre nocturne. Il passa devant le garçon, histoire de se diriger vers la sortie du parc, direction l'est. Au passage, il s'était légèrement penché pour poser une main sur le pelage du léopard, aspirant son alter pour le faire disparaître.

« En route. Cet idiot est a autant de patience que j'ai de générosité. »


En gros, pas souvent, occasionnellement, quand ça lui venait, sans prévenir et sans réfléchir. Combien de temps Sasori allait-il l'attendre ? Il avait intérêt, car après son appel, commencer sans lui serait d'une impolitesse qu'Aaron ne supportait déjà pas rien que d'y penser. Direction l'est, donc. Ce n'était pas la porte à côté, et ils allaient bien avoir plus d'une demi-heure de marche. Il passa donc un nouveau coup de fil, pour appeler un taxi.
Pas n'importe quel taxi, qui pourrait lui attirer des ennuis, mais une connaissance, un employé même. C'était une sorte de taxi privé, en quelque sorte, même si cet homme faisait ce métier publiquement, il s'occupait aussi des convois occasionnels de son patron. Cinq petites minutes d'attente en plus, et une voiture noire s'arrêta devant le parc. D'un geste de tête, Aaron indiqua aux deux autres de le suivre. Il entra à son tour à l'avant pour son cas, donnant le lieu d'arrivé au conducteur.

Sans plus attendre, la voiture démarra avec à son bord le trio. Les fameuses trente minutes et plus de marche furent écourtées en seulement dix minutes. Dix minutes, car le chauffeur roulait vite et la circulation était nulle à cette heure-ci. Fraîchement déposé, Aaron donna au conducteur l'argent qu'il avait récupéré sur les vilains de son premier massacre. Il attendit que les deux autres sortent du véhicule, que celui-ci reparte, pour expliquer la situation.

« Satsuki, change toi en loup. Tu seras plus utile sous cette forme. »


En face d'eux, un port classique, des labyrinthes de conteneurs métalliques, une mer calme et évidemment de nombreux bateaux de marchandises accostés. Au lieu de marcher simplement vers les embarcations, Aaron les fit passer par un autre chemin à travers les dédales de fer colorés. Sachant qu'il y avait sûrement des personnes qui attendaient, il préféra emprunter un chemin plus discret et plus sûr. Il fallait désormais qu'ils rejoignent Sasori qui ne devait plus être très loin. En effet, il était assis sur une caisse métallique qui se trouvait au bout d'un des débouchés du labyrinthe qu'ils venaient d'emprunter.

« Hm, pas mal, je pensais que vous alliez mettre plus de temps. »


Sasori se leva, s'étirant, faisant craquer ses os. Sa tenue était la même, à croire qu'il ne se changeait jamais ou qu'il avait la même veste en quinze exemplaires. Il regarda un petit instant aux alentours, passant une main dans sa nuque avec son traditionnel sourire à pleines dents.

« Alors, qu'est-ce que tu me ramènes comme "copine de jeu" ? Une gamine ? Qu'est-ce qu'elle sait faire de particulier ? »


Le regard du capitaine passa de son supérieur à Carmilla, il la regarda de haut en bas, son sourire toujours scotché sur les lèvres. Ce n'était pas un sourire malsain dans le sens pervers, mais plutôt dans le sens du meurtrier et de la soif de sang. Il semblait intéressé, mais pas par ce à quoi pourrait penser la plupart des personnes en voyant une jeune fille comme elle.
avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 14:20
Je fis la moue, presque vexé. Ce n'était pas ma faute si j'étais un aimant à emmerde ces derniers temps. Ce n'était pas une raison pour dire ça. Les mains dans les poches, le ton légèrement boudeur, je lui avais rétorqué :

-C'est pas sympa de dire ça...

Mais ce n'était pas pour autant que je lui en tenais rigueur. Si je devais le faire à chaque fois, la liste serait tellement longue.... aussi longue que ce qu'il considérait comme étant des bêtises de ma part. Il m'informa ensuite de sa décision. Je les accompagnais. Je ne savais pas si c'était une bonne chose, mais je ne cherchais pas à discuter. Ce serait inutile.

Je les suivis tous les deux quand Aaron se mit en marche vers une des sorties du parc. J'avais perdu ma langue avec l'arrivée de mon tuteur. Qu'est-ce que j'avais pu sortir comme idioties quand j'étais juste avec Carmilla ! Aaron passa son coup de fil, un taxi vint nous chercher. Je contournais la voiture pour grimper dedans à l'arrière. Durant le trajet, le calme. Je regardais les rues qui défilaient à toute allure jusqu'à ce qu'on arrive.

Un fois le véhicule disparu dans la nuit, Aaron s'expliqua brièvement et me donna un ordre. Me transformer ? Okay, c'était vrai que j'étais un rien plus impressionnant en loup qu'en humain. Je regardais autour de nous. C'était bien chouette d'être au port, mais je voyais pas trop où planquer mes fringues. Il était hors de question que je me transforme en étant vêtu, ce serait trop chiant par après pour rentrer. Et j'avais pas envie qu'on me dise encore que j'étais un exhibitionniste.

-Okay, je vous rejoins...

Disant cela, je m'éloignais d'eux, tout en retirant déjà mon haut. Il y avait un coin pas loin où je pouvais abandonner mes vêtements et être à peu près sûr de les retrouver. De toute façon, on n'en aurait pas pour tout le restant de la nuit... Y laissant donc mes effets, je me transformais en loup. Le canidé que j'étais maintenant devenu resta un instant sur place. Je m'habituais aux sons et aux odeurs nouvelles, et surtout à la vue. Bien que myope sous cette forme, je voyais mieux dans le noir qu'en étant humain. D'une certaine façon, j'y voyais même plus clair.

Je revins ensuite, comme je l'avais dit, auprès du duo en trottinant. On avançait dans le dédale du port jusqu'à arriver près de Sasori. Il n'avait pas changé depuis la dernière fois... Je m'assis par terre. Cette fois-ci, j'étais certain de ne pas recevoir une quelconque brimade. Je les laissais parler entre humains, mais j'étais curieux aussi de la réponse de la demoiselle. Mis à part le fait d'apparaître a côté de jeunes gens qui saignent et de vouloir les croquer, que savait-elle faire ?
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 15:13

ft. le loup d'Aaron

Un loup et une vampire. Ironie du destin, ou bien hasard ? Quoi qu'il en soit, leur rencontre risque d'être intéressante, aussi bien pour leurs différences que leur point commun.

Almost time

Un léger rictus me prit quand mon camarade de la Ligue annonça que sa propriété risquait de se perdre et de rencontrer de mauvaise personne. Qui sait, il y a peut-être une Carmilla 2,0 qui rôde dans la nuit, prêt à sauter sur un jeune homme sans défense pour le vider de son sang ! En tout cas, nous primons enfin direction vers cette petite partie improvisée, en suivant l'un des hauts gradés de la Ligue, en partant vers la sortie Est du parc… À l'est de la ville, qui a-t-il déjà ? C'est tout ce qui touche l'océan… Donc les plages et surtout, le port. Ça ne m'étonnerait pas que ce soit notre direction, rien de mieux qu'un port pour faire entrer de la marchandise en douce.

Autant de patience que lui de générosité ? Connaissant un peu Bunshin par les rumeurs, et par le fait qu'on soit dans la même organisation, ça veut dire que l'homme qui nous attend est plutôt un qui préfère agir que papoter… À l'inverse de ce qu'il laissait croire au téléphone en tout cas. Mais c'est sans un mot que je suivis Aaron, à la sortie du parc, alors qu'il appelle sans doute une nouvelle connaissance. Cinq minutes plus tard, un taxi était devant nous, de la couleur de la nuit. Pratique, bien que moi-même aurait pu faire le trajet à pied grâce à mon alter… Et peut-être en profiter pour tuer quelques personnes au passage pour faire le plein de sang, mais bon, on ne va pas cracher sur de l'aide, non ?

Le voyage se fit sans un bruit, alors que nous arrivions, comme je le pensais, au port de la ville. Bien sûr, pendant notre déplacement, j'avais quand même vérifié que je possédais bien une partie de mon équipement, à savoir mes couteaux. Je peux tuer à la main, mais des fois, lancer des armes, c'est le moyen le plus radical. En tout cas, c'était le lieu idéal pour une tuerie. Rien de mieux que de voir le sang se diluer dans l'eau pour la transformer en une mare de sang sous une splendide lune pour éclairer toute la scène. Rien de plus merveilleux, n'est-il pas ?

Cependant, quand Bunshin indiqua à Satsuki, c'était donc comme ça qu'il s’appelait, de se changer en loup, j’arquai un léger sourcil moqueur. C'était réellement comme un chien au fait. C'était la meilleure celle-là. Dans le collier… Étant vraiment un collier pour un animal de compagnie. Je le regardais partir dans un coin, sans doute pour faire sa transformation, et vu qu'il enlevait son haut… Oui, on n'est pas dans une série après tout, quand on se transforme, on perd nos vêtements. En attendant, je suivis Aaron, vite rejoins par le loup en lequel le garçon s'était transformé, dans les conteneurs, un véritable labyrinthe pour qui ne s'y connaissait pas. Oui, on n'est pas dans une série après tout, quand on se transforme, on perd nos vêtements. Dès que sa voix s'élevait, je le reconnus comme Sasori. C'était donc lui, un des hommes de main d'Aaron.

Homme qui m'adressa la parole après s'être levé de sa caisse et avoir fait craquer os et muscles, probablement pour se préparer à ce qui va suivre. Il me regardait avec un sourire… Que j'appréciais. Tellement que je lui rendais un sourire identique et tout aussi sanglant que le sien quand je plantai mes yeux ambre dans les siens. Je n'avais pas relevé la gamine, j'étais encore jeune… Et avec un peu de chance, ils seront tous mort avant que moi-même, je sois vieille, si mon alter fonctionne comme ceux que je représente dans leur compte. Puis, je l'étais encore, techniquement, j'ai fait ma sortie en tant que vilaine que récemment. Je préférais plutôt lui répondre sur mes capacités, alors que je m'avançais vers lui en me balançant légèrement, le bruit de mes pas inexistants, comme si je glissais silencieusement sur le sol, me préparant à happer une cible inconsciente sous mes yeux… Peut-être était-ce le cas ?

- Je suppose que rendre l'environnement aussi cramoisi que mes cheveux est une de mes particularités… Faire crier les autres aussi, de plaisir ou de douleur… Mais surtout…

Je m'arrêtais juste devant Sasori, mon regard ni mon sourire ayant changé sur mon trajet.

- Je suis très douée de mes mains. Suffisamment pour être dans le cercle de connaissances de ton patron.

Un message plein de sous-entendu. Quelqu'un d'extérieur, ou qui ne me connaît pas, pourrait penser que je fais une allusion certaine à des pratiques particulières. C'est vrai, bien que ce ne soient pas les pratiques particulières qu'il souhaiterait voir exercer.

Finalement, je reculais d'un pas, avant de faire craquer mes doigts.

- Quand est-ce qu'on commence ? J'ai des petites envies à assouvir après tout.

avatar
Messages : 111
Disponible en RP : 2/5 : (Clyde & Sumi)
Double-compte : Kiaria Iekami - Dawn Truesdale - Natsuki Airi

Fiche de Pouvoir
Grade: 26
Année et Classe: Ancienne 3-A
Alter: Sang de Lilith
Voir le profil de l'utilisateur

_____________




Thème de Carmilla, feu Akano Shinzui

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 17:30



Meeting on a moonlight




Aaron se taisait, se disant qu'il avait peut-être fait une légère erreur en présentant ces deux personnes entres-elles. Elle pouvait même être sa fille, dans une autre vie, vue à quel point ils se ressemblaient sur de nombreux points. Le sourire de Sasori s'était légèrement adouci le temps que la demoiselle aux cheveux rougeoyants termine de se présenter. Il se mit d'ailleurs à rire nerveusement, mais c'était surtout un tic pour contrôler son excitation morbide naissante. Son sourire s'étira de nouveau alors qu'il cligna des yeux un petit instant, avant de reporter son regard sur Carmilla qu'il n'avait pas quitté depuis un temps.

« On va voir ce que tu sais faire, gamine. Tu m'intéresses... »


Le sourire de Sasori pouvait donner la chair de poule à ceux qui n'y était pas habitué. Fou, malsain, on aurait dit un taré et un psychopathe en manque de drogue. Aaron tourna d'ailleurs sa tête vers lui, son regard étant toujours figé grâce à son masque. Le capitaine connaissant bien son patron, il comprit son geste et s'empressa de lui répondre sur un ton un peu plus léger, tout en haussant les épaules.

« Je compte rien lui faire... Elle pourrait être ma fille vu son âge. »


Il avait dit cela sur un ton désolé, comme si c'était dommage qu'elle ne le soit pas réellement. En y pensant, c'est vrai qu'entre père et fille, ils s'amuseraient un peu trop à transformer la ville en piscine rouge si personne ne les arrêtait. Pendant que Sasori et Akano semblaient occuper à exciter leur envie de sang mutuelle, Aaron avait fait un geste de la main à Satsuki pour qu'il se rapproche et vienne s'asseoir à côté. Par réflexe, comme il le faisait avec ses propres chiens, il ne put s'empêcher de lui grattouiller la tête et l'encolure un instant, puis il s'arrêta après avoir entendu la demande de Carmilla.

« C'est vrai. Où sont ces fameux rats dont tu parlais ? »


Il n'était pas du genre à s'impatienter publiquement, mais il est vrai qu'il attendait tout de même la chose pour laquelle il était venu. Il n'était pas le seul aussi. Sasori fixa son patron, puis la jeune fille, et haussa les épaules en soupirant d'un ton paisible. Il s'étira, craqua de nouveaux ses os qui semblaient le démanger, puis passa sa main dans ses cheveux blancs pour les remettre correctement en arrière.

« Ah... Les rats... »


Il prit un ton presque innocent, comme s'il allait leur annoncer qu'au final, ils étaient venus pour rien. Sasori se mit d'ailleurs à marcher lentement, à tourner en rond sur lui-même puis autour d'eux sans se montrer menaçant. Il se dégourdissait juste les jambes, mais semblait tout de même cacher quelque chose. Aaron restait immobile, même s'il savait exactement ce que son associé était en train de faire et pourquoi.

« Et bien... Vous savez... Les rats ça va, ça vient, c'est vraiment difficile à attraper et ça se camoufle bien... »


Une certaine tension semblait monter, volontairement installée par Sasori. Bunshin ne bougeait toujours pas. Il connaissait le manège qu'était en train d'enclencher le trafiquant, alors il le laissait faire. Il connaissait son goût pour le jeu et la mise en scène de ce genre. La seule chose qui l’interloquait, c'était comment il allait clôturer sa manœuvre. Aaron plaça d'ailleurs, de nouveau, sa main sur le crâne du Satsuloup, histoire de l'informer que rien de grave n'allait réellement se produire. Il est vrai que ses scènes pouvaient largement effrayer, quand on ne le connaissait pas.

« Mais les rats réfléchissent peu... Ils se font souvent avoir par plus malin qu'eux... »


Il venait de passer dans le dos d'Aaron, puis s'apprêtait à faire de même avec Carmilla, sauf qu'il s'arrêta à sa hauteur, fit quelque pas vers l'avant pour lui faire face et ne plus être dans son dos. De là, il pencha la tête sur le côté, légèrement, un sourire grandissant sur les lèvres. Elle se rapprochait elle aussi, semblant tout aussi confiante. Bunshin attendait le moment où l'une ou l'autre se jetterait à la gorge de l'autre, même s'il se doutait que Sasori se décide à la saigner sans raison. Il avait une autre idée en tête, mais Carmilla semblait plutôt d'envie à jouer sa propre scène.

Avant qu'ils ne fissent collés, c'est Akano qui lança l'action en faisant changer le capitaine de place, lui octroyant la sienne. Sur le coup, Aaron fut légèrement surpris de la facilité de déplacement des deux vilains. Sasori devait se laisser faire, il ne voyait pas la chose autrement, et vu le regard de ce dernier, il semblait beaucoup trop s'amuser de la situation. Elle le fit reculer, un pas, puis deux, puis trois, et il s'arrêta subitement. Il opposa enfin de la résistance à la force de la vilaine aux cheveux flamboyants, son regard n'ayant jamais lâché le sien.

« Dommage... Vraiment... On aurait pu s'amuser... Mais attendons le plat de résistance. »


Le ton terrifiant que prenait Sasori pouvait faire sortir des fantômes de leur tombe. Un petit vent frais vint ajouter à cela un frisson ambiant. Le capitaine sortit un couteau, d'un geste vif et rapide. Mais au lieu de le diriger vers l'avant, son bras partit dans son dos et planta la zone vide qui se trouvait entre son dos et la paroi métallique d'un conteneur. Sasori se mit à rire nerveusement, subitement, fermant les yeux, puis les rouvrant une seconde après. Son oeil gauche avait changé de couleur, son iris et même le scléra étaient désormais teinté de rouge sang. Il cessa peu à peu son rire fou, fixant Carmilla intensément.

« Patience... Un rat se balade rarement seul... »


Il retira son couteau de dans son dos, révélant une lame tâchée de sang frais. Il porta la lame à sa bouche et lécha une fois le plat de celle-ci, ses canines ayant également poussé suite au changement de couleur de son oeil. Un bruit sourd d'une personne tombant sur le bitume résonna, puis, derrière Sasori apparu un homme, dans la trentaine, en train de se tenir l'abdomen en geignant et pestant sur la tête de celui qui l'avait démasqué.
avatar
Messages : 208
Disponible en RP : Pas pour le moment

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 20:25
Je m'étais assis aux pieds d'Aaron et je fis surpris lorsqu'il posa la main sur ma tête, caressant mon pelage. Je relevais un instant la tête vers lui pour le regarder. Son geste avait l'air mécanique, l'habitude d'avoir ses chiens près de lui, sans doute. C'était quand même presqu'intime comme geste. C'était comme s'il me caressait les cheveux et la nuque. Il profitait du fait que j'étais loup et plus petit que lui, pour une fois.

Quand Aaron demanda où étaient les « rats », Sasori commença à faire.... quelque chose d'incompréhensible. Pourquoi ce cirque, ce cinéma ? Pourquoi nous tourner autour ? Pourquoi tout ce blabla ? Et puis cette « danse » avec Carmilla ? Ils étaient en train de nous faire quoi ces deux là ? Alors que je m'étais redressé d'incompréhension, mon maître reposa sa main sur ma tête. Son geste me calma.

Mais ce calme disparu rapidement quand le subalterne poignarda un « rat » camouflé. Le geste m'avait faire presque sursauté. Je n'avais rien compris à la scène... Mais rien du tout. Au moins, cela expliquait l'autre odeur que je sentais. Mais il y avait tant d'odeur dans ce port. Et maintenant, celle du sang frais venait se rajouter, mêlée à l'air marin salé. J'avais les nerfs à vif par la situation qui m'échappait totalement et la saturation de mes sens. Je me relevais, debout sur mes quatre pattes. Le pelage hérissé, un grondement sourd montait en moi jusqu'à se faire entendre.
avatar
Messages : 94

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: Transformation en Loup
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville-