Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un vilain aurait attaqué un hôpital, mais aurait été maîtrisé par une patiente de ce même hôpital, bravo à elle !
- Il paraitrait qu'un intrus aurait infiltré l'école des héros pour voler un panier-repas. La crédibilité en prend un coup...
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
- Des bruits suspect se sont fait entendre au niveau du port. La police a retrouvé de nombreuses traces de sang mais aucun cadavre ... et des poils de loup. L'analyse de ces derniers n'a encore rien donné. La police soupçonne un lien avec une autre tuerie en centre ville.

14 Heros | 36 Elèves | 12 Ligue des vilains | 10 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

11/12 Recensement de décembre, sondages sur le contexte et le tournoi inter-forum ! Consulter
27/06 Bienvenue à Sumi, Kiaria et Chikara dans le staff ! Consulter
25/05 Le groupe "élève" est à nouveau ouvert. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Double aspirines

 :: Musutafu :: Centre Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 26 Déc - 1:52
« La flûte monsieur, sera la clé de votre réussite future, c'est moi qui vous le dis ! »


Les cheveux ébouriffés, la chemise froissée, débrayée et ouverte de sorte à exposer l’entièreté de son thorax, les fesses sur le bar et une chope à la main, c’est ainsi que se trouvait Kioshi au milieu d’un des bars populaires de la ville. Comme à son habitude, il était venu noyer ses démons dans des litres d’alcool. Et comme d’habitude, il donnait le maximum.

Les jambes croisées, une main sur sa cuisse pour soutenir sa tête et l’autre tenant une chope, qui était secouée dans tous les sens pour illustrer ses élucubrations, Kioshi parlait à un groupe de quelques personnes, s’adressant surtout à l’un d’eux. Il lui avait assuré la réussite en tant que flûtiste, lui ordonnant de quitter son travail d’ingénieur en un quelconque domaine compliqué dont Kioshi avait oublié la nature, pour se consacrer à ses rêves de jeunesse.

Son attitude faisait bien rire son auditoire et à chaque nouveau rire, Kioshi ressentait cette petite étincelle qui le poussait à s’exposer toujours plus et à être encore plus énergique. Ne cessant de monopoliser l’espace de conversation, qui serait de toute façon négligée s’il ne l’occupait pas, il renchérissait, raconter des histoires sans queue ni tête et clamait des maximes aussi spirituelles que celles qu’un homme pouvait crier au bout d’une dizaine de bière.

Un morceau de jazz s’élevait dans l’enceinte du large restaurant. D’épaisses volutes de fumée planaient au-dessus des têtes amusées et alcoolisées des clients. Cependant, au contraire de Kioshi, peu de gens semblaient être venus seuls, il y avait là beaucoup de groupes d’amis, de collègue. L’idée d’emmener la brigade boire un verre lui traversa l’esprit, mais en repensant aux raisons de son ivresse et le fait qu’elle entraînait en général des pleurs et des lamentations sur l’injustice du monde, le lieutenant conclut que c’était une mauvaise idée.

Tout ça pour dire, que malgré les personnes présentes, l’ambiance était très intimiste. Peu propice au partage et aux nouvelles rencontres. Un sourire narquois se dessina sur le visage de Kioshi ; il fallait changer ça. Il descendit lentement de son perchoir. Prit une bonne dose de courage -c’est-à-dire le fond de sa bière- et s’adressa à ces camarades de beuveries improvisés.

-Devant vos yeux ébahis, vous allez pouvoir observer mes talents de trémoussage de fessiers en direct live ! Je vous signerais un autographe à la fin de la soirée !

Il recula en mimant un baiser qu’il accompagna d’un clin d’œil avant de se tourner et de marcher vers le centre de la pièce d’une manière désinvolte, de plus en plus, ses pas adoptaient le rythme de la musique, il claquait des doigts en plissant un peu plus ses genoux en avançant pour s’échauffait tout en se dandinant. Il faisait bouger ses épaules en rythme et en une trentaine de secondes, il était en train de danser comme un dément, offrant des regards et des signes à son auditoire improvisé qui passait visiblement une bonne soirée tant il riait. À tel point que certain le rejoignirent, ce qui en incita d’autre à venir se déhancher.

Kioshi finit par sortir de la foule dansante, passant entre les corps et s’en extirpant comme si quelque chose voulait le retenir dans cette marrée humaine. Une fine pellicule de sueur collait quelques mèches châtaigne à son front et sa chemise était encore plus débrayé. Elle dévoilait presque entièrement l’épaule de Kioshi. Il s’affala sur le bar en poussant un large soupir et commanda d’un signe de main avant de se tourner vers la foule.

Il l’observait à présent, d’un œil bien moins jouasse. Maintenant que tout le monde s’activait à passer une bonne soirée plus personne ne pensait à ce qui était triste, déprimant et tout autre cause de sentiment négatif. Paradoxalement, il n’y avait que dans cette ambiance-ci que Kioshi arrivait à correctement broyer du noir.
avatar
Messages : 53
Disponible en RP : Toujours vivant, toujours debout
Double-compte : Sumi Sonohara

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe:
Alter: No Longer Man
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Centre Ville-